TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE (1864-1901)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Toulouse-Lautrec

Toulouse-Lautrec
Crédits : Hulton Getty

photographie

Oscar Wilde, Toulouse-Lautrec

Oscar Wilde, Toulouse-Lautrec
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Moulin-Rouge : La Goulue, H. de Toulouse-Lautrec

Moulin-Rouge : La Goulue, H. de Toulouse-Lautrec
Crédits : S. Honda/ AFP/ Getty

photographie

À l'Élysée Montmartre, H. de Toulouse-Lautrec

À l'Élysée Montmartre, H. de Toulouse-Lautrec
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tous les médias


La condition de Toulouse-Lautrec

Henri de Toulouse-Lautrec est né à Albi, du comte Alphonse de Toulouse-Lautrec-Monfa et de la cousine de celui-ci, Adèle Tapié de Céleyran. Vieille noblesse occitane, qui remonte peut-être aux comtes de Toulouse, héros des guerres cathares. Et noblesse campagnarde, confinée dans sa province et dans des traditions chimériques. Le jeune garçon est élevé dans les propriétés de la famille, puis il ira au lycée à Paris. Son père est un personnage extravagant, féru de courses et de chasses. D'ailleurs, tout cet énorme groupe tribal vit dans la familiarité des chiens et des chevaux, et ceux de ses membres qui ont un brin de talent de dessinateur ou d'aquarelliste – talent souvent remarquable – en font leurs modèles favoris à côté de portraits de parents. La mère du jeune Henri est une créature malheureuse, d'une douceur et d'une sensibilité qui tranchent avec les allures de ce petit monde féodal. Elle sera adorée de son fils.

Deux accidents, à quelques mois de distance, en 1878, font de ce fils un nabot. Il a quatorze ans. Son sort est dès lors tracé : celui d'un marginal, sinon d'un monstre. Le buste témoigne encore de l'homme vigoureux, sportif, amateur d'équitation, de natation, de navigation, qu'il eût dû rester, que, furieusement, il s'acharne à rester pour la rame et la voile. Les jambes sont raccourcies, torses, atrophiées. La tête, là-dessus, semble démesurée. Néanmoins, toute blessée, injuriée qu'elle est, la vitalité de cet être se montre encore impatiente, éclate en un besoin forcené de déambulation en une bousculade de propos fantasques. Mais il ne se peut que l'avilissement physique ne transperce, dans l'expression du visage, la beauté du regard derrière le binocle, les lèvres épaisses et tristes, encadrées par la faunesque rudesse de la barbe et de la moustache. Cet homme, plus qu'aucun autre, a pris conscience de ce que peut devenir un destin absurde quand plus rien ne l'arrête : on croirait qu'il va toucher au tragique, au sublime. En réalité, il atteint le niveau du grotesque.

La vocation de Lautrec a éclaté très tôt, encour [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Écrit par :

Classification


Autres références

«  TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE (1864-1901)  » est également traité dans :

ELLES (H. DE TOULOUSE-LAUTREC )

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 239 mots

Les onze pièces publiées par Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901) pour la suite Elles sont à la fois caractéristiques de ses thèmes favoris (à l'exception de la clownesse Cha-U-Kao, toutes les femmes qu'il représente appartiennent en effet au monde des maisons closes) et de sa pratique de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elles-h-de-toulouse-lautrec/#i_305

HENRI DE TOULOUSE-LAUTREC ET L'ESTAMPE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 685 mots

1891 Moulin Rouge, La Goulue, à la fois la première lithographie de Lautrec et sa première affiche (toutes seront dans cette technique). L'œuvre démontre son habileté technique et stylistique. Par l'économie de moyens et la simplification des formes (la profondeur de la scène ne vient que de la différence d'échelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-toulouse-lautrec-et-l-estampe-reperes-chronologiques/#i_305

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Bouleversements techniques et esthétiques »  : […] Vers 1845, Jean-Alexis Rouchon met au point un procédé d'impression polychrome dérivé du papier peint, qui permet la production d'affiches d'extérieur de grand format. En 1866, Jules Chéret introduit en France la chromolithographie inventée en Angleterre, et organise une imprimerie à Paris, qui se spécialise dans la création d'affiches illustrées ( Le Bal Valentino , 1869). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_305

ALBI, histoire et histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 093 mots
  •  • 2 médias

En dépit des aléas de l'histoire, Albi a toujours joué le rôle d'une petite capitale régionale . La contrée dont elle a orienté le destin n'est pas une région naturelle. La ville a établi sa zone d'influence en organisant et en contrôlant les échanges entre deux domaines complémentaires : un haut pays de roches primaires, se rattachant au Ségala et au Rouergue, et une bande de terrains sédimentair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albi-histoire-et-histoire-de-l-art/#i_305

IMPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU
  •  • 9 461 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Degas et Toulouse-Lautrec »  : […] Qui examine de près les querelles intestines du groupe constate tout d'abord qu'elles sont dues à des différences de tempérament et croit devoir distinguer la plus vive de ces différences en la personne de Degas . Celui-ci s'est toujours montré réticent devant l'opinion générale du groupe, réfractaire à ses plans et ses intentions. Peut-être serait-ce avec Pissarro que cette opposition se marque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impressionnisme/#i_305

LITHOGRAPHIE ORIGINALE AU XIXeSUP SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 423 mots

1819 Francisco Goya exécute sa première lithographie. Mais c'est en France, durant son exil, qu'il pratiqua véritablement la nouvelle technique, à Paris mais surtout à Bordeaux, où il réside et où il exécute la série des Taureaux dits de Bordeaux (1825). 1820 Début de la publication des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithographie-originale-au-xixe-siecle-reperes-chronologiques/#i_305

PUBLICITÉ ET ART

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 6 477 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une forme d'expression liée à l'écriture »  : […] Au contraire de l'art, la publicité est une expression postérieure à l'invention de l'écriture. Si l'on se réfère aux travaux d'André Leroi-Gourhan qui reposent en partie sur les recherches d'Annette Laming-Emperaire, on voit que l'art pariétal – celui de Lascaux, des Eyzies ou d'Altamira –, malgré son apparent réalisme, est plus qu'un art d'imitation. Les groupements d'animaux en fonction des li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/publicite-et-art/#i_305

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean CASSOU, « TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE - (1864-1901) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-toulouse-lautrec/