CHRÉTIEN HENRI (1879-1956)

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 482 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les formats »  : […] Jusqu'en 1952, un seul format est réservé au cinéma professionnel : le format standard. Sur la pellicule de 35 mm de largeur, l'image occupe un rectangle de 22,05 mm sur 16,03 mm, soit le rapport 1,33/1. Il y a 24 images par seconde, et la vitesse de défilement du film dans les caméras et les projecteurs est de 0,456 mètre/seconde. En 1952, les Américains lancent le CinémaScope. Grâce à un object […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_17190

CINÉMASCOPE

  • Écrit par 
  • Victor BACHY
  •  • 239 mots

Le premier des procédés de film large projeté sur grand écran qui ait connu un grand succès commercial ( La Tunique , de H. Koster, 1953). Le Cinémascope est fondé sur un procédé optique très ancien, l'anamorphose, qui, par un jeu de miroirs et de lentilles, comprime l'image dans le sens vertical et la restitue ensuite dans sa largeur normale. Le physicien et inventeur frança […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinemascope/#i_17190

HYPERGONAR

  • Écrit par 
  • Josette CACHELOU
  •  • 129 mots

Inventé en 1930 par le Français Henri Chrétien, l'Hypergonar n'est alors qu'une curiosité amusante : c'est un objectif photographique anamorphoseur à lentilles cylindriques qui réduit l'image deux fois plus dans le sens horizontal que dans le sens vertical. Depuis la guerre, son succès vient de ce qu'il permet la projection sur écran cinématographique panoramique sans exiger de modification des ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypergonar/#i_17190

LANCEMENT DU CINÉMASCOPE

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 231 mots
  •  • 1 média

En 1953, des millions de téléspectateurs dans le monde regardent à la télévision des films en majorité hollywoodiens, en noir et blanc et au format réduit, entrecoupés de publicités. Pour ramener ce public vers le « vrai » cinéma, il faut lui offrir ce que ne peut apporter le « petit » écran. La couleur se généralise, et l'on exhume un brevet de 1930, l'Hypergonar du Français Henri Chrétien : par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancement-du-cinemascope/#i_17190

TÉLESCOPES

  • Écrit par 
  • Olivier LE FÈVRE, 
  • Jean RÖSCH
  • , Universalis
  •  • 14 003 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les réflecteurs : le miroir parabolique et ses dérivés »  : […] Les réflecteurs présentent l'avantage d'un achromatisme absolu, ne demandent le polissage que d'une seule surface au lieu de quatre, et n'exigent pas des verres d'une homogénéité absolue puisque la lumière ne traverse pas le miroir. Le plus simple d'entre eux et le plus facile à polir optiquement est le miroir sphérique concave, qui présente malheureusement une aberration sphérique importante pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescopes/#i_17190