HÉMOPROTÉINES

DÉTOXICATION

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LEROUX
  •  • 2 766 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les enzymes »  : […] Enzymes majeures de phase I, les monooxygénases à cytochrome P-450 sont des hémoprotéines (contenant donc du fer), comme l'hémoglobine, mais elles s'en distinguent par leur activité catalytique. En l'absence de substrat, le fer des cytochromes P-450 est à l'état ferrique (Fe III). Après fixation du substrat, deux électrons sont transférés par une réductase à partir d'une coenzyme d'oxydoréduction […] Lire la suite

FER - Rôle biologique du fer

  • Écrit par 
  • Carole BEAUMONT
  •  • 4 717 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les protéines du métabolisme du fer »  : […] Dans le métabolisme du fer, deux grandes classes de protéines différentes interviennent. D'une part, celles qui sont nécessaires au transport du fer (sidérophores) dans les fluides biologiques, à son passage à travers les membranes cellulaires, à son stockage dans les tissus sous une forme facilement disponible et non toxique, mais aussi les protéines à activité ferroxydase ou ferriréductase, qu […] Lire la suite

HÉMOGLOBINE

  • Écrit par 
  • Max Ferdinand PERUTZ
  •  • 3 877 mots
  •  • 7 médias

L 'hémoglobine est la molécule d'importance vitale qui, chez les Vertébrés, achemine l' oxygène depuis les poumons, ou les branchies, jusqu'aux tissus, et en retour favorise le transport, par le sang, du gaz carbonique des tissus aux poumons, ou aux branchies. Étant une protéine, l'hémoglobine se compose d'aminoacides liés entre eux de façon séquentielle en une chaîne linéaire dite polypeptidique […] Lire la suite


Affichage 

Fer et protéines : formes chimiques

dessin : Fer et protéines : formes chimiques

dessin

Formes chimiques sous lesquelles le fer est associé aux protéines A : molécule d'hème ; B : centre fer-soufre ; C : exemples de liaison directe de l'atome de fer aux acides aminés de la protéine 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Max Perutz et John Kendrew

photographie : Max Perutz et John Kendrew

photographie

Les biochimistes britanniques Max Perutz (d'origine autrichienne), à gauche, et John Kendrew ont partagé le prix Nobel de chimie, en 1962, pour leurs travaux sur les hémoprotéines 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Fer et protéines : formes chimiques

Fer et protéines : formes chimiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Max Perutz et John Kendrew

Max Perutz et John Kendrew
Crédits : Hulton Getty

photographie