HÈME

ANÉMIES

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 3 088 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les principaux mécanismes d'anémies »  : […] On distingue, classiquement et logiquement, les anémies dues à un excès de pertes et les anémies dues à un défaut de production. 1.  Dans les anémies dues à un excès de pertes , la moelle répond normalement à la production accrue d'érythropoïétine. Le taux de réticulocytes va donc s'élever quelques jours après le début de la baisse du taux d'hémoglobine. L'excès de pertes peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anemies/#i_33566

CHLOROPHYLLES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 3 556 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Structure et propriétés chimiques »  : […] Les chlorophylles sont les pigments verts des végétaux capables de photosynthèse. On en trouve également dans diverses bactéries qui utilisent aussi l'énergie lumineuse. Les chlorophylles les plus communes sont les chlorophylles a et b , présentes dans les chloroplastes des cellules de tous les végétaux de couleur verte : plantes à fleurs, fougères, mou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chlorophylles/#i_33566

FER - Rôle biologique du fer

  • Écrit par 
  • Carole BEAUMONT
  •  • 4 717 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le recyclage du fer héminique »  : […] La majorité du fer de l'organisme est associé à l'hémoglobine des érythrocytes circulants, et la phagocytose des érythrocytes sénescents par les macrophages assure un recyclage efficace des atomes de fer. Ce mécanisme concerne principalement les macrophages de la rate, de la moelle osseuse et, dans une moindre mesure, les cellules de Küpffer (macrophages du foie). Les globules rouges sénescents […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-role-biologique-du-fer/#i_33566

FISCHER HANS (1881-1945)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 355 mots

Chimiste allemand né à Höchst am Main et décédé à Munich. Fischer mène de front des études médicales et des études de chimie. Il obtient le doctorat en chimie en 1904 à l'université de Marbourg et le doctorat en médecine en 1908 à l'université de Munich. Il passe un an à Berlin en tant qu'assistant auprès d'Emil Fischer (avec lequel il n'a aucun lien de parenté) à s'occuper de la chimie des sucres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-fischer/#i_33566

HÉMOGLOBINE

  • Écrit par 
  • Max Ferdinand PERUTZ
  •  • 3 877 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Structure et fonction de la molécule »  : […] Félix Haurowitz a découvert en 1938 que la désoxyhémoglobine et l' oxyhémoglobine cristallisaient différemment, comme si elles étaient chimiquement différentes, ce qui implique que l'hémoglobine n'est pas un bidon d' oxygène mais un poumon moléculaire dont la structure change selon qu'il capte l'oxygène ou qu'il s'en décharge. En 1965, Jacques Monod et J.-P. Changeux, ainsi que Jeffries Wyman ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemoglobine/#i_33566

HÉMOGLOBINOPATHIES

  • Écrit par 
  • Michel COHEN-SOLAL, 
  • Jean-Claude DREYFUS
  •  • 3 864 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Hémoglobines M »  : […] Le fer de l'hème existe normalement à l'état ferreux divalent. Il est relié à la globine par des liaisons faibles. Certaines mutations modifient les relations entre l'hème et la globine. Le fer est alors oxydé en fer ferrique trivalent. L'hémoglobine est transformée en méthémoglobine qui n'est pas capable d'assurer la fonction d'oxygénation. On observe alors une méthémoglobinémie qui se traduit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemoglobinopathies/#i_33566

OXYDORÉDUCTIONS, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 5 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les cytochromes »  : […] Les cytochromes (cf. tableau, formule 3) sont des chromoprotéines, dont le groupement prosthétique est un hème (comme dans l' hémoglobine, c'est-à-dire une porphyrine ayant du fer en son centre). Colorés, de l'orange au brun, ils sont décelables en microscopie optique ; ce furent les premiers pigments respiratoires connus (Warburg, 1920 ; Keilin, 1925). Le fer peut osciller […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxydoreductions-biologie/#i_33566

PORPHYRINES

  • Écrit par 
  • Alfred GAJDOS
  •  • 3 196 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Voie de la biosynthèse »  : […] Dans l'organisme, les porphyrines sont d'origine endogène (formation dans les cellules). Leur biosynthèse constitue une voie très complexe, commune à toutes les cellules animales, végétales et bactériennes . Chez les Mammifères, les lieux principaux de la biosynthèse des porphyrines sont le foie et la moelle osseuse (fig. 2). Les précurseurs directs de l'hème sont deux composés très simples : l'ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/porphyrines/#i_33566


Affichage 

Fer et protéines : formes chimiques

dessin

Formes chimiques sous lesquelles le fer est associé aux protéines A : molécule d'hème ; B : centre fer-soufre ; C : exemples de liaison directe de l'atome de fer aux acides aminés de la protéine 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hème : produits de dégradation

dessin

Cycle des produits de dégradation de l'hème (d'après J Bernard et J-P Lévy) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fer et protéines : formes chimiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hème : produits de dégradation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin