HÉMATIE ou GLOBULE ROUGE ou ÉRYTHROCYTE

ACIDO-BASIQUE ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 2 972 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le système érythrocytaire »  : […] Le système érythrocytaire est constitué par l'ensemble hémoglobine- oxyhémoglobine qui, pour le pH sanguin normal, jouent le rôle d'acides faibles. Cependant, la constante de dissociation de l'oxyhémoglobine est supérieure à celle de l'hémoglobine, ce qui revient à dire que l'oxyhémoglobine est un acide plus fort que l'hémoglobine ; elle libère donc des bases lors de sa transformation en hémoglobi […] Lire la suite

ANÉMIES

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 3 088 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'investigation physio-pathologique »  : […] Devant une anémie, l'étape du diagnostic physio-pathologique est essentielle, même et surtout quand les données de l'examen clinique ou de l'interrogatoire semblent orienter vers une étiologie probable. On a vu que les deux mécanismes fondamentaux d'anémie sont l'excès de perte et le défaut de production. La mesure des « constantes érythrocytaires » à partir du nombre de globules rouges de l' h […] Lire la suite

BIOLOGIE - La maintenance de l'organisme

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 2 732 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Renouvellement cellulaire »  : […] Le renouvellement cellulaire est classiquement étudié grâce à la technique d' autoradiographie qui permet, d'une part, de détecter à l'échelle subcellulaire les molécules nouvellement synthétisées à partir d'un précurseur marqué, d'autre part, de suivre leurs mouvements. Le renouvellement des productions cutanées (ongles, poils), celui des disques segmentaires externes des bâtonnets, cellules visu […] Lire la suite

COCCIDIES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 3 136 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Cycle de Plasmodium vivax »  : […] C'est l'un des agents du paludisme. Il provoque la « fièvre tierce bénigne », ainsi appelée parce que les accès de fièvre se produisent les 1 er et 3 e  jours, etc. Le parasite vit en effet dans les globules rouges du sang de l'homme, où a lieu la schizogonie : en se divisant, les parasites forment dans l'hématie des « corps en rosette » caractéristiques comprenant de huit à seize schizozoïtes […] Lire la suite

DÉFICIT EN GLUCOSE-6-PHOSPHATE DÉSHYDROGÉNASE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 233 mots

Maladie héréditaire du métabolisme caractérisée par une augmentation de la tendance à la destruction des globules rouges qui libèrent leur hémoglobine (hémolyse), en particulier après absorption de certains médicaments. Comme son nom l'indique, la maladie est due à une diminution importante de l'activité d'une enzyme (catalyseur organique), la glucose-6-phosphate déshydrogénase dans les globules r […] Lire la suite

DENIS JEAN-BAPTISTE (1643-1704)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 520 mots
  •  • 1 média

Le 15 juin 1667, Jean-Baptiste Denis, médecin parisien formé à Montpellier, diplômé en 1667, réussit à injecter dans les veines d’un jeune homme affaibli par des saignées successives l’équivalent de 300 millilitres de sang d’un agneau . Denis venait de réaliser la première transfusion de sang chez l’homme. Les saignées avaient pour but de corriger l’état mental de ce patient ; l’amélioration fut, […] Lire la suite

FER - Rôle biologique du fer

  • Écrit par 
  • Carole BEAUMONT
  •  • 4 717 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le recyclage du fer héminique »  : […] La majorité du fer de l'organisme est associé à l'hémoglobine des érythrocytes circulants, et la phagocytose des érythrocytes sénescents par les macrophages assure un recyclage efficace des atomes de fer. Ce mécanisme concerne principalement les macrophages de la rate, de la moelle osseuse et, dans une moindre mesure, les cellules de Küpffer (macrophages du foie). Les globules rouges sénescents […] Lire la suite

GROUPES SANGUINS : KARL LANDSTEINER

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 255 mots
  •  • 1 média

Karl Landsteiner (1868-1943), médecin viennois en même temps que biochimiste, fut un précurseur de l'étude moléculaire des maladies. Son nom reste surtout attaché à la découverte des groupes sanguins en 1901, pour laquelle il reçut le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1930. On savait depuis des années que lorsqu'on mélange les sangs d'animaux différents les globules rouges s'agglutinent et […] Lire la suite

HÉMAGGLUTINATION

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 343 mots

Agglutination des hématies aboutissant à la formation de petits amas visibles à l'œil nu, l'hémagglutination est une méthode très employée en immunologie pour détecter les anticorps et les antigènes. Il existe trois sortes de réactions d'hémagglutination. Dans la première, utilisée pour la détermination des groupes sanguins, on fait agir des anticorps spécifiques sur les antigènes de surface des h […] Lire la suite

HÉMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD, 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 8 445 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Définition biologique de l'homme »  : […] On peut comparer la surface des globules du sang à une mosaïque faite de pavés juxtaposés. Découvrir un facteur de groupe sanguin, un antigène de groupe sanguin, c'est identifier un des pavés de la mosaïque. Les premiers facteurs de groupe sanguin, les premiers antigènes connus concernaient les globules rouges : c'était le système dit ABO, découvert par Landsteiner en 1900, le système Rhésus, d […] Lire la suite

HÉMOGLOBINE

  • Écrit par 
  • Max Ferdinand PERUTZ
  •  • 3 877 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Effets coopératifs dans la fixation d'oxygène »  : […] On désigne sous ce nom l'interaction hème-hème et aussi d'autres mécanismes modifiant réversiblement l' affinité de l'hémoglobine pour l'oxygène. Cette affinité, et le coefficient de Hill qui l'exprime, dépendent de la concentration de divers facteurs dans le globule rouge : protons (atomes d'hydrogène dépourvus d'électrons dont la concentration peut être évaluée par le pH), dioxyde de carbone (C […] Lire la suite

HÉMOGLOBINOPATHIES

  • Écrit par 
  • Michel COHEN-SOLAL, 
  • Jean-Claude DREYFUS
  •  • 3 864 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Hémoglobines instables »  : […] Un certain nombre d'hémoglobines ont une molécule instable qui ne leur permet qu'une très courte survie dans l'hématie. Dans les globules rouges, on observe des inclusions (corps de Heinz) qui correspondent à l'hémoglobine précipitée in situ. Ces hémoglobines provoquent des anémies hémolytiques à l'état hétérozygote (car les globules rouges sont rendus fragiles par les précipités qu'ils contienn […] Lire la suite

HÉMOGLOBINURIE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 184 mots

Symptôme qui peut accompagner toute hémolyse importante (destruction brutale de globules rouges). Dans ce cas, en effet, l'hémoglobine libre passe dans le sérum (hémoglobinémie) et, dès que la capacité de fixation des protéines sériques est débordée, le pigment apparaît dans les urines, d'où la teinte variant du rouge clair au noir que présentent celles-ci. L'hémoglobinurie est identifiée par des […] Lire la suite

HÉMOGRAMME

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 756 mots

Décompte des cellules contenues dans le sang. Un volume exactement connu de sang est dilué dans un réactif approprié à la catégorie de cellules sanguines que l'on veut étudier. En tenant compte de la dilution et du volume de sang prélevé, les résultats seront donnés en nombre d'éléments par millimètre cube. Le dénombrement de ces éléments est effectué à l'aide d'une « cellule de verre », sous u […] Lire la suite

HÉMOLYSE & SYNDROMES HÉMOLYTIQUES

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 244 mots

L'hémolyse est la lyse des hématies du sang circulant ; elle doit être notable pour entraîner des manifestations cliniques dont l'intensité sera parallèle à la quantité de cellules sanguines détruites : anémie avec toutes ses manifestations, ictère à bilirubine libre, hémoglobinurie en cas de lyse massive. Secondairement apparaîtra la régénération globulaire : élévation des réticulocytes du sang c […] Lire la suite

HYBRIDATION

  • Écrit par 
  • Georges BARSKI, 
  • Yves DEMARLY, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 5 920 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le chimérisme lié à la reproduction humaine »  : […] Dans la population des jumeaux dizygotes, frères et sœurs simultanés issus de deux ovocytes et de deux spermatozoïdes différents, l'existence d'une chimère sanguine n'est pas exceptionnelle, puisqu'elle survient dans 8 p. 100 des cas environ, la pratique de la fécondation in vitro ayant en outre considérablement augmenté le nombre des grossesses multiples. Cet échange se produit au niveau du plac […] Lire la suite

LEUCÉMIES

  • Écrit par 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 5 011 mots

Dans le chapitre «  Principales variétés de leucémies. »  : […] Le caractère aigu ou chronique des leucémies conditionne leur mode de présentation, leur évolution et les traitements qui sont appliqués. Schématiquement, les leucémies chroniques, qui n'entravent pas pendant de longues périodes la production des cellules du sang normal, ont un mode d'installation progressif, et souvent longtemps à bas bruit, de telle sorte qu'il est fréquent de les découvrir en p […] Lire la suite

MALADIES MOLÉCULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DREYFUS, 
  • Fanny SCHAPIRA
  •  • 6 771 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Galactosémies héréditaires »  : […] La source alimentaire essentielle du galactose est le lactose du lait ; Kalckar et ses collaborateurs en ont élucidé les voies métaboliques dans le foie : C'est un déficit en «  transférase » que l'on rencontre le plus souvent dans les galactosémies héréditaires (précisément en galactose-1-phospho-uridyl-transférase). Cette maladie à transmission récessive autosomique survient une fois sur envir […] Lire la suite

MALPIGHI MARCELLO (1628-1694)

  • Écrit par 
  • Alfredo RIVA, 
  • Ettore TOFFOLETTO
  •  • 923 mots
  •  • 1 média

Médecin et biologiste italien né le 10 mars 1628 à Crevalcore, près de Bologne (États pontificaux), mort le 30 novembre 1694 à Rome . Marcello Malpighi entre en 1646 à l'université de Bologne dont il est docteur en médecine et en philosophie en 1653. Nommé enseignant dans son alma mater , il y poursuit aussitôt ses recherches en anatomie et en médecine. En 1656, le grand-duc de Toscane, Ferdinand  […] Lire la suite

NAISSANCE - Néonatologie

  • Écrit par 
  • Lucien MICHON
  •  • 4 252 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Physiologie du nouveau-né »  : […] À la naissance l'organisme doit brutalement s'adapter à la vie extra-utérine. La mise en route de la respiration est la plus urgente. Les alvéoles pulmonaires jusque-là collabées vont se déplisser lors de la première inspiration. Le premier cri accompagnant la première expiration témoigne de la réussite de cette opération. L'adaptation circulatoire est déclenchée par la chute des pressions pulmo […] Lire la suite

PALUDISME ou MALARIA

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  • , Universalis
  •  • 2 738 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les manifestations cliniques »  : […] L’infection par l’insecte piqueur est suivi d’une période silencieuse, ou incubation, qui dure en principe une à deux semaines, période nécessaire à la formation des schizontes intraglobulaires. Elle peut toutefois être beaucoup plus longue ; les premiers symptômes n'apparaissent alors que plusieurs semaines ou plusieurs mois plus tard. Les premières manifestations cliniques du paludisme sont souv […] Lire la suite

POLYGLOBULIES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 347 mots

Syndromes caractérisés par l'augmentation du nombre de globules rouges (hématies) dans le sang. La polyglobulie idiopathique, ou maladie de Vaquez, se caractérise par la teinte particulière des téguments (érythrose) associée à une splénomégalie. Des complications graves (hémorragies buccales et digestives, avec ulcères gastriques, associées à des troubles vasculaires : artérites, thromboses) marqu […] Lire la suite

RATE

  • Écrit par 
  • Jean-Didier RAIN
  •  • 2 757 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Anomalies liées à l'asplénie »  : […] Plusieurs anomalies sont constatées après splénectomie ou chez des patients dont la rate n'est pas fonctionnelle : – les corps de Jolly sont des globules rouges contenant des fragments nucléaires ; ils sont normalement retirés de la circulation par la rate ; leur présence dans le sang est un très bon signe de l'absence fonctionnelle ou anatomique de la rate ; – les vésicules ou pustules à la sur […] Lire la suite

SANG - Composition et propriétés

  • Écrit par 
  • Alain COSSON, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 4 055 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Structure et fonction »  : […] Les globules rouges (érythrocytes) sont formés en quatre ou cinq jours à partir de cellules de la lignée érythroblastique de la moelle osseuse, par divisions successives, puis expulsion du noyau, aboutissant ainsi au réticulocyte. Celui-ci passe dans la circulation et se transforme en deux jours environ en globule rouge mûr, qui a la forme d'un disque dont la coupe est celle d'une lentille biconc […] Lire la suite

SANG - Formation

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 4 405 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Cas de la lignée rouge : l'érythropoïèse »  : […] La lignée rouge est constituée des cellules formatrices des globules rouges, ou érythroblastes, dont la caractéristique fondamentale est de produire l'hémoglobine qui joue un rôle essentiel dans les échanges respiratoires. L'aspect morphologique des érythroblastes permet leur classification, fondée sur le volume de leur noyau, l'aspect de leur chromatine et la coloration du cytoplasme par les co […] Lire la suite

SANG - Écoulement

  • Écrit par 
  • Jean-François STOLTZ
  •  • 2 558 mots

Dans le chapitre « Viscoélasticité et thixotropie du sang »  : […] Les études portant sur les propriétés rhéologiques du sang en régime transitoire ou périodique sont récentes. Le sang se trouve soumis, par la nature même de l'écoulement « in vivo », à un régime périodique imposé par la pulsation cardiaque. De plus, la complexité géométrique du système circulatoire donne naissance à des zones d'écoulements à accélérations sensibles, et donc à des régimes transito […] Lire la suite

TRANSFUSION SANGUINE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  •  • 2 450 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les concentrés globulaires »  : […] Les concentrés globulaires ont des indications très étendues grâce à l'utilisation de doubles sacs en plastique. Chez la plupart des malades médicaux (sauf ceux qui ont une atteinte de l'hémostase) et presque tous les malades chirurgicaux (sauf pendant la période peropératoire), la transfusion de globules rouges concentrés est préférable à celle de sang total, car elle réduit les risques de surc […] Lire la suite


Affichage 

Hémogramme normal chez l'adulte

Hémogramme normal chez l'adulte

tableau

Hémogramme normal chez l'adulte 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mesure du taux d'hématocrite

Mesure du taux d'hématocrite

diaporama

Un petit volume de sang, rendu incoagulable, est centrifugé dans un tube gradué de 10 ml La lecture du volume du culot globulaire permet la détermination des volumes relatifs des cellules et du plasma (a) Pour une vitesse de rotation donnée, le volume apparent des cellules diminue avec le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ultrastructure de quelques éléments

Ultrastructure de quelques éléments

diaporama

Schémas de l'ultrastructure de quelques éléments figurés du sang (d'après J Bernard, J-P Lévy et collaborateurs, 1971) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hémogramme normal chez l'adulte

Hémogramme normal chez l'adulte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Mesure du taux d'hématocrite

Mesure du taux d'hématocrite
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Ultrastructure de quelques éléments

Ultrastructure de quelques éléments
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama