ALGÉRIE HAUTES PLAINES D'

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA, 
  • Pierre VERMEREN
  •  • 42 216 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « De la Méditerranée au Sahara, des milieux naturels très contrastés »  : […] L'Algérie est un pays contrasté qui présente, du nord au sud, toutes les transitions entre un milieu méditerranéen humide et un milieu saharien hyperaride. Les gradients, à la fois biogéographiques et pluviométriques, ainsi que les conditions topographiques exercent une influence sur la répartition humaine et la mise en valeur des territoires. Les conditions physiques sont largement dépendantes de […] Lire la suite

CONSTANTINE, anc. CIRTA

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 937 mots
  •  • 1 média

Troisième ville d'Algérie avec 475 000 habitants en 2005, première grande ville intérieure et métropole de l'Est algérien, Constantine a été à travers l'histoire la capitale la plus constante du Maghreb central (Al-Moghreb al-awsat). À la tête du royaume numide des Massyles, dès avant Massinissa (Cirta), principale cité romaine de Numidie, évêché rebaptisé par Constantin, elle est décrite par El-B […] Lire la suite

MAGHREB - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 083 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Hautes Plaines algéro-marocaines et le Maroc central »  : […] Le domaine des Hautes Plaines correspond à une plate-forme cratonisée, recouverte de sédiments secondaires déposés à faible profondeur et d'épaisseur généralement modérée. Ces derniers masquent un socle rigide : ainsi les poussées alpines responsables de la naissance des Maghrébides, au Miocène, ne peuvent-elles pas être invoquées pour expliquer la formation des Atlas, essentiellement antémiocène […] Lire la suite

MAGHREB - Géographie

  • Écrit par 
  • Olivier PLIEZ, 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 7 252 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Relief et structure »  : […] Une longue orogenèse a affecté la région depuis les plissements primaires (calédonien et hercynien) jusqu'aux déformations du Quaternaire récent et actuel. Elle relève, depuis le Tertiaire du moins, du même phénomène géodynamique, en l'occurrence la convergence entre plaques européenne et africaine. L'ère secondaire est une longue période de calme orogénique, de destruction des reliefs antérieure […] Lire la suite

SERSOU

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 474 mots

Assurant la transition entre l'Ouarsenis, montagne massive mais non infranchissable, et les Hautes Plaines algéro-oranaises, le Sersou est une plaine haute (de 800 à 1 000 m) mais suffisamment arrosée — près de 400 millimètres d'octobre à mai — pour autoriser une agriculture sèche, malgré une position méridionale à la limite de la zone aride, qui lui confère une forte continentalité propice aux ge […] Lire la suite

TELL ALGÉRIEN

  • Écrit par 
  • André PRENANT
  •  • 412 mots

Le terme arabe « tell » (hauteur) désigne au Maghreb toute la frange « utile » des reliefs proches du littoral, il s'oppose au Sahara ( sahara  : « désert ») incluant les Hautes Plaines steppiques. La tradition ne l'applique donc pas au Constantinois, où, entre montagnes méditerranéennes et désert, les Hautes Plaines et l'Aurès restent très cultivés. Pour les géologues, le Tell est assimilé à l'ar […] Lire la suite