MARKOWITZ HARRY MAURICE (1927- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Chicago en 1927, Harry M. Markowitz, professeur à la City University de New York, reçut le prix Nobel d'économie en 1990 « pour avoir développé la théorie dite du choix des portefeuilles pour le placement des fortunes ».

Le professeur Harry Markowitz ne se doutait pas que son article de jeunesse publié en 1952 dans le Journal of Finance, puis développé dans un livre paru en 1959, Portofolio Selection : efficient diversification, jetterait les bases de la théorie moderne du portefeuille et de son utilisation par un grand nombre de praticiens.

Les travaux de Markowitz ont constitué la première tentative de théorisation de la gestion financière et son modèle suggère une procédure de sélection des titres boursiers, à partir de critères statistiques, afin d'obtenir des portefeuilles optimaux. Plus précisément, Markowitz a montré que l'investisseur cherche à optimiser ses choix en tenant compte non seulement de la rentabilité attendue de ses placements, mais aussi du risque de son portefeuille qu'il définit mathématiquement par la variance de sa rentabilité. Appliquant des théorèmes classiques du calcul statistique et des techniques probabilistes, Markowitz a ainsi démontré qu'un portefeuille composé de plusieurs titres est toujours moins risqué qu'un portefeuille composé d'un seul titre, quand bien même il s'agirait du moins risqué d'entre eux. Le « portefeuille efficient » est le portefeuille le plus rentable pour un niveau de risque donné. Il est déterminé par application de méthodes de programmation quadratique.

La mise en œuvre du modèle de Markowitz a très vite posé des problèmes d'ordre pratique. Alors que le volume des statistiques nécessaires au calcul augmentait rapidement avec le nombre de titres retenus (avec 100 titres, le nombre de statistiques nécessaires était de 3 150, mais il passait à 20 300 pour 200 titres et à 125 750 pour 300 titres !), la collecte des informations et leur traitement devenaient presque impossibles avec les ordinateurs disponibles dans les années 1960, entraînant de surcroît des coûts de traitement prohibitifs.

C'est la raison pour laquelle William F. Sharpe cherchera une méthode de sélection des portefeuilles efficients plus simple. Markowitz et Sharpe seront alors reconnus comme les « pères fondateurs » de la gestion de portefeuille et du corps doctrinal sur lequel elle se fonde.

Le prix Nobel de sciences économiques qui leur est décerné ainsi qu'à Merton Miller en 1990 consacre tout à la fois le rôle primordial des marchés financiers dans le fonctionnement de l'économie mondiale et la reconnaissance intellectuelle d'une discipline, la finance, au sein de la science économique contemporaine. C'est la première fois en effet que l'Académie royale de Suède récompense des travaux traitant des marchés boursiers et de la gestion de portefeuille plutôt que des grands équilibres économiques.

On a pu s'étonner que les travaux récompensés soient déjà anciens, l'essentiel des études se situant entre 1950 et 1970, mais ils ont précisément ouvert la voie au développement de la théorie financière des décennies suivantes.

Dans ses attendus, le très libéral jury suédois n'a pas manqué de rappeler que « dans une économie moderne de marché, les marchés financiers jouent un rôle capital pour l'allocation optimale d'une ressource rare, l'argent, et pour une répartition optimale des ressources dans les différents secteurs de production ».

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MARKOWITZ HARRY MAURICE (1927- )  » est également traité dans :

FINANCE DE MARCHÉ - Comportement des investisseurs

  • Écrit par 
  • Patrick ROGER
  •  • 3 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le choix de portefeuille »  : […] La théorie du choix de portefeuille, dont les bases furent posées dans l'article que publia Harry Markowitz en 1952, est fondée sur l'espérance d'utilité et conduit à mesurer le risque par la variance des rentabilités. Or cet indicateur accorde le même poids aux rentabilités inférieures à la moyenne qu'à celles supérieures à la moyenne. On peut s'attendre à ce que ce ne soit pas une « bonne » mes […] Lire la suite

LIQUIDITY PREFERENCE AS BEHAVIOR TOWARDS RISK, James Tobin - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 1 415 mots

Dans le chapitre « Le théorème de séparation »  : […] Outre son apport à la théorie keynésienne, cet article constitue une généralisation et une simplification importante de la théorie du choix de portefeuille de Harry Markowitz (colauréat du prix Nobel d’économie 1990). Dans un article de seulement 14 pages, intitulé simplement « Portfolio selection » (Choix de portefeuille) et publié en 1952 dans le Journal of Finance , Markowitz jette les bases d’ […] Lire la suite

SHARPE WILLIAM FORSYTH (1934- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 620 mots

L'Académie royale des sciences de Suède a décerné, le 16 octobre 1990, le prix Nobel de sciences économiques à trois professeurs américains, Harry Markowitz, Merton Miller et William Sharpe. Même si les travaux récompensés étaient déjà anciens et se situent pour l'essentiel entre 1950 et 1970, l'Académie a jugé que les lauréats étaient des « novateurs dans le domaine de la théorie de l'économie fi […] Lire la suite

Pour citer l’article

Françoise PICHON-MAMÈRE, « MARKOWITZ HARRY MAURICE (1927- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 octobre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/harry-maurice-markowitz/