HAPLOÏDIE

CELLULE - La division

  • Écrit par 
  • Marguerite PICARD
  •  • 4 983 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le contrôle de l'entrée en phase S »  : […] L'analyse génétique du cycle de division chez S. pombe avait permis d'identifier le gène cdc 2 comme un activateur bifonctionnel : non seulement son produit est nécessaire au passage G 2  → M, comme nous venons de le voir, mais il est aussi nécessaire au passage G 1  → S. Ce qui avait fait le succès de S. pombe pour l'étude de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-la-division/#i_2140

CHAMPIGNONS

  • Écrit par 
  • Jacques GUINBERTEAU, 
  • Patrick JOLY, 
  • Jacqueline NICOT, 
  • Jean Marc OLIVIER
  •  • 10 942 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les zygomycètes »  : […] Les zygomycètes sont encore des champignons inférieurs puisque à fécondation typique et à thalle non cloisonné, mais qui ne présentent jamais de phase mobile de type zoïde. On en rapproche généralement deux petits groupes dont, en réalité, les affinités s'avèrent très incertaines, les trichomycètes et les amastigochytridiomycètes. Les premiers possèdent des gamètes amiboïdes, au moins dans certai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champignons/#i_2140

CHAROPHYCÉES

  • Écrit par 
  • Robert CORILLION
  •  • 2 498 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Cytologie »  : […] La structure en siphon des cellules internodales est l'un des traits originaux des Charophycées : l'entrenœud peut atteindre des dimensions considérables (de 10 à 20 cm chez quelques espèces) sans se cloisonner et il est multinucléé. La paroi cellulaire est formée par un constituant cellulosique de nature inconnue (absence des celluloses I et II) ; dans le genre Chara , plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charophycees/#i_2140

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 202 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Acquisition de la totipotence »  : […] Les capacités de dédifférenciation des tissus végétaux sont connues depuis longtemps. L'un des exemples les plus frappants est la néoformation de racines adventives sur les boutures de tiges. L'initiation de la rhizogenèse intervient toujours au niveau de tissus internes, qui sont des parenchymes proches des tissus vasculaires, ou au niveau de tissus secondaires. Compte tenu de cette localisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_2140

ENDOSPERME

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 212 mots

Chez les plantes à fleurs, l'ovule est constitué par des tissus diploïdes (2  n chromosomes), différenciés par la plante mère (le sporophyte) afin de réaliser la macrosporogenèse qui engendrera, après réduction chromatique, une macrospore. Incluse dans l'ovule, elle y engendre un tissu haploïde ( n  chromosomes) appelé endosperme . Il représente le g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endosperme/#i_2140

GAMÈTES

  • Écrit par 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE, 
  • Jacques TESTART
  •  • 4 165 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Gamètes isochontés »  : […] Les gamètes isochontés ont deux, quatre ou de très nombreux flagelles égaux. Ils caractérisent les Chlorophytes primitives, c'est-à-dire toutes les « plantes vertes » que sont les Algues vertes, les Bryophytes (Mousses...), les Ptéridophytes (Fougères...) et les Préspermaphytes (Cycadacées et Ginkgo ), à l'exclusion des plantes à graines (Spermaphytes). Au niveau évolutif tha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gametes/#i_2140

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Le génome »  : […] Au sens strict, le génome est l'ensemble des gènes d'un organisme. Par extension, on utilise ce terme pour désigner l'ensemble des molécules portant les gènes, c'est-à-dire l'ADN. On utilise souvent, comme unité de mesure des acides nucléiques, la kilobase (ou kilopaires de bases pour l'ADN double brin). On dira donc que le génome «  haploïde » (= par jeu de chromosomes) qui compte chez l'homme 3  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_2140

MOUSSES

  • Écrit par 
  • Catherine LENNE
  •  • 1 411 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les mousses : des organismes simples et miniatures »  : […] Les mousses sont des plantes de petite taille, ne dépassant pas la vingtaine de centimètres pour les formes les plus hautes. Certaines possèdent des tiges pourvues de feuilles très petites, appelées microphylles, dont l’épaisseur est limitée à une seule couche de cellules. D’autres présentent une forme aplatie, ressemblant à des sortes de lames planes très simples. Dans tous les cas, ce sont des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousses/#i_2140

PARTHÉNOGENÈSE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 607 mots

La parthénogenèse est un mode de reproduction indépendant de toute sexualité permettant le développement d'un individu à partir d'un ovule non fécondé. Elle a été étudiée pour la première fois en 1740 (chez les pucerons) par Charles Bonnet mais elle existe chez un grand nombre d'espèces animales. Il est rare qu'elle constitue le seul mode de reproduction (comme chez certains rotifères, diverses da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parthenogenese/#i_2140

PHYTOGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Yves DEMARLY
  •  • 4 517 mots

Dans le chapitre « Maîtrise du niveau de ploïdie »  : […] Un des principes de base de la génétique repose sur la continuité des nombres et des formes chromosomiques. Chaque groupe biologique possède, en effet, un nombre de chromosomes caractéristiques qui peut être considéré comme celui de l'ancêtre commun du genre et qui est d'ailleurs appelé le nombre basal  x . Beaucoup de variations se produisent à partir de ce nombre basal ; g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytogenetique/#i_2140

PLOÏDIE

  • Écrit par 
  • Philippe L'HÉRITIER
  •  • 1 840 mots
  •  • 1 média

Toute cellule vivante possède dans son noyau un certain nombre de chromosomes, dans lesquels sont contenues les molécules d'acide désoxyribonucléique (ADN) qui forment le matériel génétique de l'organisme. Celui-ci est comparable à un document dans lequel sont consignées, sous une forme codée, toutes les opérations que peut réaliser la cellule. Il est en fait relativement exceptionnel que le docu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ploidie/#i_2140

REPRODUCTION, biologie

  • Écrit par 
  • Henri CAMEFORT, 
  • Jean GÉNERMONT, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Philippe L'HÉRITIER
  •  • 7 210 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La vie végétative se déroule totalement ou partiellement en haploïdie (n chromosomes) »  : […] Cette situation caractérise les végétaux dits « inférieurs », thallophytes (algues) et bryophytes (mousses). Certains thallophytes passent la totalité de leur vie en haploïdie. Dans le cas de l'algue filamenteuse spirogyre, la gamétogenèse est liée à la présence de conditions défavorables à la vie végétative. On observe alors que les filaments de l'algue s'apparient et que les cellules qui les co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-biologie/#i_2140

SPERMATOPHYTES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 955 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Définition et caractéristiques des Spermatophytes »  : […] La caractéristique fondamentale de l’ovule est que celui-ci contient entièrement la génération haploïde (cellules à n chromosomes), c’est-à-dire le gamétophyte femelle qui va produire les gamètes femelles. Contrairement aux autres plantes terrestres, ce gamétophyte n’est jamais autonome : il se développe aux dépens du sporophyte, c’est-à-dire de la génération diploïde représentée par la plante mè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spermatophytes-spermaphytes/#i_2140

VARIATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 9 369 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Phases haploïde et diploïde »  : […] Le cycle de reproduction sexuée comporte l'alternance de deux catégories d'organismes, dits haploïdes (un lot de matériel génétique par cellule) et diploïdes (deux lots par cellule). Cette alternance de phases est très discrète chez les animaux et chez les plantes à fleurs. Dans d'autres groupes, les deux phases sont d'importances comparables. Ainsi, chez l'algue verte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/variation-biologie/#i_2140

EUCARYOTES (CHROMOSOME DES)

  • Écrit par 
  • Denise ZICKLER
  •  • 7 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Spécificité de la garniture chromosomique »  : […] Le cycle de reproduction de la plupart des espèces comporte une alternance régulière de deux phases. Durant la phase haploïde , souvent réduite chez les organismes supérieurs aux seules cellules sexuelles ou gamètes, le noyau contient un lot de chromosomes : par exemple = 4 chez la drosophile, n  = 13 chez l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eucaryotes-chromosome-des/#i_2140

MÉIOSE

  • Écrit par 
  • Marguerite PICARD, 
  • Denise ZICKLER
  •  • 4 668 mots
  •  • 7 médias

La reproduction d'un être vivant peut s'effectuer selon deux voies. L'une, dite végétative , constitue la voie de reproduction conforme de l'organisme ou d'une partie de celui-ci, qui peut être représentée par une seule cellule. L'autre voie, dite sexuée , permet la réunion (par fusion de cellules spécialisées dites sexuelles ou gamètes) de deux patrimo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meiose/#i_2140


Affichage 

Alternance de phases chez la Drosophile

dessin

Alternance de phases chez la Drosophile Les cellules corporelles (soma) sont diploïdes (2N = 8 chromosomes) Les gamètes, qui opèrent la reproduction sexuée sont haploïdes (N = 4 chromosomes) par suite d'une réduction chromatique qui affecte chaque paire de chromosomes La fécondation, en... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Disjonction méiotique des caractères

dessin

Disjonction méiotique des caractères Chez les champignons ascomycètes, l'union des cellules sexuelles, produisant un zygote, est éphémère En effet, la phase diploïde prend fin directement avec la formation d'une fructification appelée asque La cellule diploïde s'allonge et le noyau qu'elle... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fécondation: les alternances de phases

dessin

En haut, cas où la vie a lieu en diploïdie (a) ou en haploïdie (b) En dessous (c et d), cas dans lesquels la vie est partagée entre un état haploïde et un état diploïde 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rôle de la gamétogenèse

dessin

La reproduction consiste en une mise en commun des chromosomes d'un spermatozoïde et de ceux d'un ovule pour la création d'un nouvel être diploïde Le principe de la gamétogenèse est de produire, à partir de cellules germinales diploïdes, des gamètes haploïdes Cette réduction du nombre de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alternance de phases chez la Drosophile
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Disjonction méiotique des caractères
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Fécondation: les alternances de phases
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Rôle de la gamétogenèse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin