HANTAVIRUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Découverte des Hantavirus

La fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR) semble avoir été décrite en Asie dès 960, comme l'atteste une description dans un livre de médecine chinoise. En Eurasie, on a signalé dès le début du xxe siècle diverses fièvres hémorragiques (FH) avec des syndromes analogues : la fièvre de Sogo en Chine, FH avec syndrome rénal en Union soviétique, FH épidémique au Japon, néphropathie épidémique en Scandinavie, FH de Corée. Toutes ces dénominations se rapportent à un syndrome bien défini mais aucun agent n'avait été associé à ces différentes infections.

Deux dates essentielles vont marquer l'histoire des Hantavirus.

1951 : lors de la guerre de Corée, d'importantes épidémies d'une maladie connue localement sous le terme de fièvre hémorragique de Corée touchent les troupes de l'O.N.U., plus de 3 200 soldats sont atteints d'une maladie hémorragique sévère accompagnée d'une insuffisance rénale, avec une mortalité de 10 à 15 p. 100. Cette maladie, considérée par les médecins occidentaux comme nouvelle, attire l'attention des chercheurs. C'est ainsi que D. C. Gajdusek publie en 1953 un rapport sur les connaissances acquises sur les fièvres hémorragiques d'Eurasie et montre certaines similitudes cliniques et épidémiologiques entre les FH d'Extrême-Orient et la néphropathie épidémique (NE) décrite en Scandinavie.

1976 : H. G. Lee, P. Lee et K. M. Johnson parviennent à isoler le virus et à le transmettre de rongeur à rongeur. Ces auteurs donnent à ce nouveau virus le nom d'Hantaan en référence à une rivière qui coule près du 38e parallèle à travers la péninsule coréenne.

La caractérisation antigénique, morphologique et moléculaire a permis de conclure à un virus nouveau définissant un genre nouveau (Hantavirus) au sein de la famille des Bunyaviridae qui regroupent plus de 200 virus, tous étant transmis par des arthropodes. Ce nouveau genre est associé, à ce jour, uniquement aux rongeurs, fait exceptionnel dans cette famille.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  HANTAVIRUS  » est également traité dans :

FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 4 737 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Répartition géographique des fièvres hémorragiques virales »  : […] Les virus à l'origine des FHV sont répartis sur une grande partie du globe . Cependant, comme chaque virus est associé à une ou plusieurs espèces hôtes et(ou) vecteurs particuliers, sa présence et celle de la maladie qu’il provoque ne sont généralement observées que là où vivent ces espèces. Certains hôtes, tels que les espèces de rongeurs porteurs de plusieurs arénavirus du Nouveau Monde, vivent […] Lire la suite

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Rongeurs et fièvres hémorragiques »  : […] Si le rôle du rat et de ses puces dans la transmission de la peste est très connu, une place toute particulière doit être donnée aux contacts inhabituels avec les rongeurs, à l’origine de plusieurs maladies émergentes ou réémergentes. La situation particulière des fièvres hémorragiques transmises par les rongeurs à l’homme éclaire la place de l’environnement dans l’émergence de maladies. Ces fièv […] Lire la suite

SIN NOMBRE VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 499 mots
  •  • 1 média

Parmi 10 000 visiteurs ayant séjourné au Curry Village du parc national du Yosemite en Californie entre le 10 juin et le 21 août 2012, une dizaine ont contracté une zoonose à hantavirus et deux sont décédés. La surveillance a continué d'être de règle pour ces visiteurs pour une période de quatre à six semaines après leur visite au Curry Village. Cette surveillance a également concerné 53 famill […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-François SALUZZO, « HANTAVIRUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hantavirus/