GW150914, signal d'ondes gravitationnelles

MÉDAILLE D'OR DU CNRS 2017

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 691 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Deux pionniers mis à l’honneur »  : […] Physicien expérimentateur, Alain Brillet a développé la méthode de détection sur laquelle repose l’extrême sensibilité des interféromètres LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) et Virgo (qui tire son nom de l’amas de galaxies de la Vierge), instruments scientifiques situés respectivement aux États-Unis et en Europe, construits pour traquer ces ondes gravitationnelles. Physici […] Lire la suite

ONDES GRAVITATIONNELLES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 6 832 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Vers une nouvelle astronomie »  : […] La découverte des ondes gravitationnelles annoncée en février 2016 n’est pas restée longtemps une observation isolée dont l’interprétation soulèverait plus de questions que de promesses de progrès scientifique. En juin 2016, la collaboration LIGO-Virgo a publié le résultat d’une analyse concluant à la détection d’une autre onde gravitationnelle le 26 décembre 2015. Les deux premiers événements son […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2017

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 1 848 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les trois scientifiques récompensés »  : […] Les observations directes d’ondes gravitationnelles ont été accomplies grâce à une vaste collaboration internationale de scientifiques, qui s’est constituée autour des détecteurs américains (projet LIGO) et européen (projet Virgo). La première de ces ondes a été détectée le 14 septembre 2015 – d’où le nom de GW150914 (GW pour  g ravitational w ave , les chiffres indiquant la date) donné au signal […] Lire la suite