GUYANE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Étonnante longévité de cette possession française outre-mer

La Guyane constitue, sur le plan maritime, un verrou commercial et stratégique essentiel, au cœur de l'océan Atlantique, et la ville de Kourou peut se vanter d'être le « spatioport de l'Europe ».

La France ne possède aujourd'hui que 4,5 p. 100 du bouclier guyanais, circonscrit par les fleuves Orénoque, río Negro et Amazone, alors qu'elle en revendiquait, jusqu'en 1900, près de 25 p. 100.

Le décalage entre les prétentions françaises et l'occupation effective très limitée du territoire s'explique par les épisodes historiques de son extension officielle. Connus surtout pour leurs échecs cuisants et répétés en matière de colonisation (expéditions de La Ravardière en 1604, Jessé de Forest en 1623-1624, Poncet de Brétigny en 1643-1645, Royville en 1653, Choiseul en 1763), les Français furent souvent évincés sur la côte par les Hollandais (1657, puis 1676), les Britanniques (1667) ou les Portugais (1809-1817). Ces phases correspondirent à des périodes d'ouverture économique et de développement de la région. Le traité d'Utrecht, en 1713, limitait la présence française, à l'est, à la rivière de l'Oyapock qu'on ne s'efforça guère de retrouver sur le terrain avant le rush aurifère de 1898. Le différend franco-brésilien portait alors sur 260 000 kilomètres carrés, du río Negro au Maroni, et fut tranché en 1900 en faveur du Brésil.

La Guyane est avant tout le nom d'un rêve : Eldorado. Le « très riche royaume de Manoa », au bord du lac Parime, ne fut jamais trouvé malgré les nombreuses expéditions menées tout au long du xvie siècle. Mais l'or, les diamants, le fer, la bauxite, l'eau, le bois, la diversité culturelle et biologique constituent des trésors qui attestent de l'honnêteté de la description faite par l'explorateur britannique Walter Raleigh en 1596. La Guyane est également associée aux conditions sinistres et inhumaines du bagne. Après l'abolition de l'esclavage en 1848, le gouvernement du second Empire pensa résoudre le problème de la main-d'œuvre en établissant, en 1852, une colonie pénale. On estime que 70 000 personnes, autant les condamnés de droit commun que les déportés politiques (le capitaine Dreyfus fut interné à l'île du Diable entre 1895 et 1899), furent envoyées dans des établissements pénitenciers à Cayenne, à Saint-Laurent-du-Maroni et sur l'Opayock, ternissant ainsi pendant plus d'un siècle l'image de la colonie.

Le département français tire toutes les caractéristiques physiques du bouclier des Guyanes auquel il appartient. L'érosion chimique est intense, sous des températures toujours chaudes (25,8 0C en moyenne) et des précipitations importantes (3 000 mm sur la côte, 2 500 mm dans l'intérieur des terres). Très sensibles, les granites guyanais se désagrègent et s'interposent alors d'épaisses couches de latérites rouges entre le sol et la roche saine. Leur dégagement fait apparaître un moutonnement collinaire, troué parfois par un alignement d'inselbergs (Mitaraca à 690 m, mont Saint-Marcel à 650 m) ou un sommet isolé (roche Koutou, 560 mètres). Privées de tout matériau abrasif (sable ou gravier), les rivières ne peuvent user les filons plus résistants de quartzites et de diorites et doivent donc les « sauter », de marche en marche, jusqu'à la mer.

Le relief s'organise autour de l'intersection entre un axe nord-sud, allant des montagnes de la Trinité (636 m) au sommet Tabulaire (830 m), et un axe est-ouest, passant par les montagnes Bellevue de l'Inini, les monts Belvédère et Bakra. Cette division du relief intérieur détermine celui de l'hydrographie en quatre secteurs (Tampoc, Camopi, Mana, Approuague).

Le cloisonnement du relief et de l'hydrographie constitua le cadre dans lequel s'épanouit le projet de développement guyanais. La permanence de la ségrégation raciale issue de l'esclavage et de l'immigration indienne sous contrat, l'atomisation de la société guyanaise en minorités visibles constituent l'originalité la plus forte des Guyanes côtières protestantes, par rapport à leurs voisines catholiques (Guyanes vénézuélienne et brésilienne). Des groupes ethniques principaux sont identifiés et leur population estimée (en 2002), malgré l'absence de recensements et [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article


			Guyane [France] : carte administrative

Guyane [France] : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Centre spatial guyanais

Centre spatial guyanais
Crédits : Arianespace/ CSG Service Optique, 2006/ ESA/ CNES

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences en géographie à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Autres références

«  GUYANE  » est également traité dans :

AMÉRINDIENS - Amazonie et Guyanes

  • Écrit par 
  • Simone DREYFUS-GAMELON, 
  • Universalis
  •  • 5 645 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Conquête européenne et extinction des Indiens »  : […] Au moment de la conquête européenne, les Indiens de l'Amazonie et de son pourtour, groupés selon les liens de parenté dans des villages ou de grandes maisons communautaires, vivaient des produits de leurs plantations, de la forêt et des fleuves. Bien qu'il soit très difficile d'évaluer le chiffre de la population avant la venue des Blancs, on estime qu'elle pouvait être de l’ordre de quatre à cinq […] Lire la suite

CARAÏBES - L'aire des Caraïbes

  • Écrit par 
  • Christian GIRAULT
  •  • 5 000 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les territoires non indépendants »  : […] Les territoires qui n’ont pas acquis leur indépendance se partagent donc entre souveraineté américaine, française, britannique et néerlandaise. Porto Rico est devenu, à partir de 1952, un État associé aux États-Unis qui jouit d'une large autonomie interne et de la gestion démocratique de ses affaires. La grave crise économique et financière qui affecte ce territoire depuis 2006 a entraîné une fort […] Lire la suite

CAYENNE

  • Écrit par 
  • Emmanuel LÉZY
  •  • 454 mots
  •  • 1 média

Cayenne est la préfecture du département-région d'Outremer (D.O.M.-R.O.M.) de Guyane . La ville compte près de 63 000 habitants en 2006, mais l'agglomération regroupe près de la moitié de la population du département estimée à 200 000 habitants en 2006. La ville a été construite sur un marécage, sur une presqu'île formée par la rivière de Cayenne et le fleuve Mahury. Ce site est justifié par des […] Lire la suite

CENTRE SPATIAL GUYANAIS

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 1 107 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Choix et construction du site de Kourou »  : […] C'est en avril 1964 que le gouvernement français a entériné le choix de Kourou, en Guyane, qui cumulait plusieurs avantages : – une ouverture sur l'océan Atlantique vers l'est permettant de bénéficier de la vitesse de rotation de la Terre et où pourraient retomber sans risque les étages propulsifs des lanceurs ; – sa proximité de l'équateur, là où cette vitesse de rotation de la Terre est maximal […] Lire la suite

DAMAS LÉON GONTRAN (1912-1978)

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 689 mots

Poète guyanais né à Cayenne, Léon Gontran Damas est le premier à exploser de colère et de rage sous la camisole de force de la colonisation française. Soumis au cours de son enfance à l'éducation « créole » qui prétendait transmettre les valeurs françaises, il souffre d'endurer le « désastre » que provoque en lui une telle éducation, qui lui inspirera plus tard son célèbre poème Hoquet . Il va à l […] Lire la suite

DREYFUS (AFFAIRE)

  • Écrit par 
  • Vincent DUCLERT
  •  • 4 879 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La première affaire Dreyfus (1894-1897)  »  : […] La Section de statistique chargée à l'état-major général de l'espionnage et du contre-espionnage parvint à dérober à l'ambassade d'Allemagne à Paris un document, dit « le bordereau », attestant d'une entreprise de trahison d'un officier français (le commandant Esterházy) renseignant l'ennemi désigné. Bien qu'infondés et non validés par une enquête criminelle, les soupçons se portèrent sur un jeun […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) - Les langues régionales

  • Écrit par 
  • Jean SIBILLE
  •  • 3 695 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Départements et territoires d'outre-mer »  : […] On appelle créoles des langues de formation récente qui se sont constituées à partir du xvii e  siècle au moment de la colonisation des Antilles et des îles de l'océan Indien, principalement au sein de populations d'origine africaine réduites en esclavage. Ces langues se sont constituées en empruntant massivement leur vocabulaire à celles des colonisateurs européens, mais en créant, en revanche, d […] Lire la suite

OUTRE-MER FRANCE D'

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe GAY
  •  • 6 570 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Des territoires éparpillés et inégalement peuplés »  : […] Sur les 12 millions de kilomètres carrés de l’empire colonial français de l’entre-deux-guerres, il n’en reste plus que le centième, dispersé dans les trois grands océans et dans les deux hémisphères (cf. carte ). Les trois départements français d’Amérique, la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane, ainsi que les petites collectivités de Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Saint-Pierre-et-Miquelon r […] Lire la suite

GUYANES BOUCLIER DES

  • Écrit par 
  • Emmanuel LÉZY
  •  • 5 375 mots
  •  • 3 médias

Le bouclier des Guyanes est cerné par le courant d'eaux douces ou saumâtres le plus puissant du monde qui résulte de la double jonction de l'Amazone et de l'Orénoque. Il représente près de deux millions de kilomètres carrés du continent sud-américain et forme une île très mystérieuse, aux contours mal définis, dont l'explorateur britannique Walter Raleigh révéla, en 1596, le nom et la richesse, e […] Lire la suite

MONNERVILLE GASTON (1897-1991)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 766 mots

Un mot, un seul mot — « forfaiture » — peut-il résumer un homme ? Un homme sans doute non, mais à coup sûr un destin. Le jour où Gaston Monnerville monte à la tribune du congrès radical à Vichy pour s'opposer au projet de référendum du général de Gaulle qui instaurera l'élection du président de la République au suffrage universel, il fait plus que prononcer un discours. Ce refus intransigeant est […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

20-27 juin 2021 France. Élections régionales et départementales.

Les autonomistes l’emportent en Corse, LRM en Guadeloupe et la gauche à La Réunion, en Martinique et en Guyane. Le RN échoue à s’imposer en PACA et ne conquiert par ailleurs aucun département. Aux départementales, la droite, principalement LR, l’emporte dans soixante-cinq des quatre-vingt-quinze circonscriptions, enlevant à la gauche les Alpes-de-Haute-Provence, l’Ardèche, le Finistère, le Puy-de-Dôme et le Val-de-Marne, dernier département contrôlé par le Parti communiste. […] Lire la suite

2-30 juin 2020 France. « Première victoire » contre la Covid-19.

Le 10, le préfet de la Guyane ordonne le reconfinement partiel de plusieurs communes, dont les principales villes du département, en raison d’une forte reprise des contaminations par le coronavirus. Le 14, Emmanuel Macron annonce, dans une allocution télévisée, une « première victoire » contre la Covid-19. Il indique que l’Île-de-France passera dès le lendemain en « zone verte », ce qui permettra la réouverture complète des cafés et restaurants. […] Lire la suite

3-31 mai 2020 France. Début du déconfinement.

Tous les départements sont désormais classés en « zone verte » à l’exception de ceux de l’Île-de-France, de Mayotte et de la Guyane qui demeurent classés en « zone orange ». Le Premier ministre annonce la fin des restrictions de déplacement, la réouverture des cafés et restaurants – mais seulement en terrasse dans les zones orange –, ainsi que des musées et des parcs et jardins. […] Lire la suite

7-21 novembre 2019 France. Abandon du projet EuropaCity à Gonesse.

Réuni pour la troisième fois, ce conseil des ministres restreint, créé en mai, a déjà mis fin au projet minier de la Montagne d’or en Guyane ce même mois, et décidé l’instauration d’une éco-contribution sur le transport aérien en juillet. Le 21, la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse (LR), annonce la mise en œuvre d’un « plan d’urgence » de 1 milliard d’euros sur cinq ans visant à renforcer l’attractivité et le développement du département du Val-d’Oise. […] Lire la suite

8 novembre 2017 Maroc. Lancement d'un satellite d'observation performant.

Rabat place sur orbite, depuis la base de Kourou, en Guyane, un premier satellite d’observation, Mohammed VI-A, construit par les groupes franco-italien Thales Alenia Space et européen Airbus. Le Maroc devient le premier pays du continent africain à disposer d’un satellite de hautes performances doté de possibles applications militaires et de renseignement. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Emmanuel LÉZY, « GUYANE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/guyane/