GUNDOHINUS (VIIIe s.)

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 125 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'école palatine »  : […] À peine une décennie plus tard, en 754, année cruciale de la rencontre du pape Étienne II et de Pépin le Bref, le scribe Gundohinus termina un recueil d'évangiles d'une grande beauté : « Rien de tel ne s'était encore vu sur le continent au nord des Alpes : l'art carolingien commence avec Gundohinus, comme la dynastie carolingienne avec Pépin » (Porcher). Gundohinus s'inspira de l'art lombard : le […] […] Lire la suite