GUITARE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Éclipses et renouveaux

Dès 1720, la mode des instruments champêtres se répandit en France. « Voilà où nous mène la bergerie », disait un critique de l'époque, faisant allusion à la vie pastorale de Louis XV. Il ajoutait, dans les colonnes du Mercure de France de 1739 : « Les instruments à cordes pincées ne peuvent plus contenter un public habitué au bachique tapage de l'orchestre symphonique. » Dès lors, théorbes et guitares, de sonorité trop faible, tombèrent en défaveur. Le luth, lui, demeura prisé en Allemagne grâce principalement à Ernst Gottlieb Baron et Sylvius Leopold Weiss. En raison de ce relatif maintien du luth dans le monde de la musique, une cinquantaine de méthodes de guitare plus ou moins réussies furent publiées au xviiie siècle. L'instrument, pourtant, se transforme et évolue. Sa forme s'affine, sa taille se creuse, ses incurvations s'accentuent. Dès la seconde moitié du siècle, on lui adjoint une sixième double corde. Puis, peut-être pour éviter la critique que l'on adressait aux luthistes « qui passaient les trois quarts de leur temps à accorder leur instrument et le dernier quart à jouer faux », on simplifie le nombre des cordes de la guitare qui compte alors six cordes simples. Il semble que cette simplification doive être attribuée aux musiciens allemands.

Guitare classique : exemple sonore (1)

Son : Guitare classique : exemple sonore (1)

Son

Guitare classique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La guitare suscite un regain d'intérêt vers 1770, avec Miguel Garcia, devenu plus tard le padre Basilio, moine cistercien, organiste de la chapelle de l'Escorial et maître de musique de la reine María Luisa, c'est-à-dire, avant tout, professeur de guitare. Il fut bientôt entouré de divers disciples, tels Federico Moretti et Dionisio Aguado. La guitare recommença à connaître les faveurs des musiciens et du public.

Paris devint, pendant tout le premier tiers du xixe siècle, le principal foyer de la guitare. Des virtuoses comme les Italiens Matteo Carcassi et Ferdinando Carulli s'y installèrent, ainsi que les Espagnols Dionisio Aguado et Fernando Sor. Ce dernier est incontestablement le plus grand guitariste du xixe siècle. Né en 1778 à Barcelone, il avai [...]

Guitare classique : exemple sonore (2)

Son : Guitare classique : exemple sonore (2)

Son

Extrait des Variations sur un thème de Mozart de Fernando Sor. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Guitare classique : exemple sonore (1)

Guitare classique : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare classique : exemple sonore (2)

Guitare classique : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Andrés Segovia

Andrés Segovia
Crédits : Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Paco de Lucía

Paco de Lucía
Crédits : Martial Trezzini/ EPA

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : producteur délégué de Radio-France, fondateur du concours international de guitare, directeur artistique des Rencontres internationales de la guitare à Castres

Classification

Autres références

«  GUITARE  » est également traité dans :

GUITARE, en bref

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 443 mots
  •  • 7 médias

La guitare est un instrument à cordes pincées, à la forme cintrée et au fond plat, muni d'un long manche et de six cordes simples en nylon (celles-ci étaient en boyau avant 1940). Ses différents variantes possèdent de nombreuses caractéristiques communes : une ouïe centrale, la rosace, et une tête dans le prolongement du manche, pourvue de six clefs intégrées (ces mécaniques ont remplacé les chevi […] Lire la suite

ARPEGGIONE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 83 mots

Instrument à six cordes et à archet, dû au facteur viennois Johann Georg Staufer (1823). C'est une grande Streichgitarre  ; quand elle est petite, on l'appelle Bogengitarre . L'arpeggione est aussi appelé guitare d'amour ou guitare-violoncelle, la caisse et le manche ressemblant à ceux de la guitare. Schubert, notamment, écrivit une sonate (1824) pour cet instrument dont l'existence fut éphémère ; […] Lire la suite

ASHETON RON (1948-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 344 mots

Le guitariste américain Ronald Franklin Asheton, Jr., naît le 17 juillet 1948 à Washington (D.C.). Surnommé par un critique musical le « parrain de la guitare punk », il fut le guitariste des Stooges (initialement, The Psychedelic Stooges), un groupe américain de rock de la fin des années 1960 et du début des années 1970, fondé en 1967 par Iggy Pop (James Newell Osterberg, Jr.). Les Stooges ( […] Lire la suite

ATKINS CHET (1924-2001)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 911 mots

Un des principaux créateurs du Nashville sound (« son de Nashville »), système de production des années 1960 tirant la country music vers des variétés affectées et sirupeuses, Chet Atkins fut aussi un guitariste au fingerpicking à quatre doigts, complexe et virtuose, comptant parmi les plus talentueux et les plus innovants de l'après-guerre. Chester Burton Atkins naît à Luttrell (Tennessee) le 2 […] Lire la suite

BADEN POWELL (1937-2000)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 863 mots

Baden Powell est souvent considéré comme le plus grand guitariste brésilien de tous les temps et l'un des compositeurs les plus représentatifs de la musique brésilienne moderne. Comme João Gilberto, Tom Jobim, Bola Sete ou Vinícius de Moraes, il a bénéficié de la large diffusion de la bossa-nova dans les années 1960. Roberto Baden Powell de Aquino naît le 6 août 1937 à Varre e Sai, une petite vill […] Lire la suite

BLIND BLAKE (1890 env.-env. 1933)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 404 mots

Qui était Blind Blake ? On ne possède de lui qu'une photographie publicitaire, celle d'un grand Noir aveugle, de larges mains semblant écraser sa guitare, un sourire figé, la trentaine... Mais on ne connaît ni ses lieux ni ses dates de naissance et de mort, ni même son véritable nom : Arthur Phelps ? Arthur Blake ? Il semble avoir vécu entre la Floride et Chicago, avec peut-être des incursions dan […] Lire la suite

BONFÁ LUIZ (1922-2001)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 213 mots

Le guitariste et auteur-compositeur brésilien Luiz Bonfá est l'un des pères de la bossa-nova. Luiz Floriano Bonfá voit le jour le 17 octobre 1922 à Rio de Janeiro. De la fin des années 1940 au début des années 1950, il se produit au sein d'un groupe vocal brésilien, Quitandinha Serenaders, qu'il quitte pour se consacrer à l'écriture. Il fait la connaissance de Tom Jobim et de Vinicius de Moraes et […] Lire la suite

BROONZY WILLIAM LEE CONLEY BROONZY dit BIG BILL (1893 ou 1898-1958)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 948 mots

En se produisant en Europe dans les années 1950 seul avec sa guitare, Big Bill Broonzy a ouvert au blues les oreilles et les yeux du public international, jouant un rôle déterminant dans l'émergence du blues revival, l'avènement du folk boom et la genèse du rock anglais. Mais, avant cela, il fut d'abord – et surtout – une des grandes vedettes du Chicago blues des années 1930 et 1940, enregistrant […] Lire la suite

CALE J. J. (1938-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 430 mots

Le chanteur et guitariste américain J. J. Cale est l’auteur de standards du rock, tels que Cocaine et Call Me the Breeze . Son apport au « Tulsa Sound », style de rock décontracté et teinté de blues, a fait de lui une référence majeure pour de nombreux musiciens, parmi lesquels Eric Clapton et Mark Knopfler, le chanteur et guitariste de Dire Straits. John Weldon Cale, dit J. J. Cale, naît le 5 d […] Lire la suite

CHRISTIAN CHARLIE (1916 ou 1919-1942)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 185 mots

La trajectoire météorique de Charlie Christian a bouleversé le monde de la guitare jazz. Fauché par la maladie en pleine jeunesse, ce jazzman américain exerça en effet, par sa maîtrise de l'amplification électrique et la liberté de son langage, une influence majeure sur le jeu de tous ceux qui lui succédèrent. « Son court passage sur la scène du jazz suffit à en faire, avec Django Reinhardt, le […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert Jean VIDAL, « GUITARE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/guitare/