LE ROY GUILLAUME (1610-1684)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ecclésiastique moins connu pour ses titres de chanoine de Notre-Dame de Paris ou d'abbé commendataire de Saint-Nicolas de Verdun et de l'abbaye de Haute-Fontaine au diocèse de Châlons que par la renommée que lui valut une haute compétence théologique (il connaît bien l'Écriture, les Pères, surtout Augustin) mise au service de la famille spirituelle janséniste. Retiré jeune encore sur sa terre de Haute-Fontaine (vers 1653), il en a fait un centre d'accueil des Messieurs de Port-Royal et de leurs amis. Arnauld, Nicole ont séjourné chez lui. Il soutient doctrinalement la résistance au formulaire imposé par l'assemblée du clergé (1657), notamment chez la mère Agnès et Jacqueline Pascal. Jusqu'à sa mort, il demeure un non-rallié et un irréductible. Guillaume Le Roy a rédigé des manuscrits doctrinaux et polémiques, dont quelques-uns furent imprimés de son vivant et d'autres après sa mort : dissertations de morale et de spiritualité, inspirées des Pères, qui s'adressent à des chrétiens fervents. Cet animateur spirituel resté mystérieux se livre peut-être dans sa curieuse querelle avec l'abbé de Rancé, réformateur de la Trappe de Soligny. La renommée du monastère propage alors la sévérité dans le monde dévot. Guillaume Le Roy lance une dissertation sur une question : Si c'est une pratique légitime et sainte de mortifier et d'humilier les religieux par des fictions. Rancé, atteint dans une des méthodes correctives de sa Trappe, répond par une lettre justificative et la controverse se poursuit des années durant (1672-1677). L'autorité seule de Bossuet peut apaiser la querelle dite des fictions. (Correspondance de Bossuet).

Ainsi, dans les marges de la grande histoire du xviie siècle, se sont affrontées deux expériences d'hommes spirituels, deux psychologies religieuses : Port-Royal s'y avère-t-il plus humaniste que Rancé, l'abbé Tempête ?

—  Armand DANET

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Armand DANET, « LE ROY GUILLAUME - (1610-1684) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-le-roy/