GUÈZE

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Littératures écrites en langues africaines »  : […] Isolée sur ses hauts plateaux, l'Éthiopie a gardé le guèze (qui n'est plus parlé à partir du x e  siècle) comme langue savante et littéraire, avant que l' amharique ne prenne la relève pour conserver des chants royaux, des traités théologiques, des chroniques dynastiques et, plus récemment, pour composer des romans. Écrit au début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-litteratures/#i_9516

ÉRYTHRÉE

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  •  • 5 509 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une grande diversité humaine »  : […] Selon les dirigeants de la république unitaire d'Érythrée, la lutte pour l'indépendance a effacé les différences culturelles. Toutefois, on a conservé l'enseignement de huit langues régionales et de l'anglais, à côté de la langue nationale, le tigrinia (langue officielle avec l'arabe). Issue du guèze, qui demeure la langue liturgique de l'Église monophysite, cette langue sémitique domine sur les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erythree/#i_9516

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Langues »  : […] Les premiers documents linguistiques connus sont quelques brèves inscriptions sudarabiques des v e - iv e  siècles avant J.-C. On possède maintenant d'autres documents épigraphiques – pratiquement de la même époque – également en sudarabique, mais présentant déjà certains phénomènes qui sont carac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_9516

RODINSON MAXIME (1915-2004)

  • Écrit par 
  • Gérard D. KHOURY
  •  • 952 mots

Orientaliste français, Maxime Rodinson est né à Paris le 26 janvier 1915 dans une famille d'immigrés juifs russo-polonais installés en France à la fin du xix e  siècle. Il baigne durant son enfance et son adolescence dans un climat familial – celui des milieux ashkénazes d'Europe Centrale et de Russie – favorable aux idées des Lumières et aux vale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-rodinson/#i_9516

SÉMITES

  • Écrit par 
  • André CAQUOT
  •  • 4 800 mots

Dans le chapitre « Les Arabes »  : […] C'est vers le milieu du I er  millénaire avant J.-C. que paraît s'être constituée une civilisation sémitique originale, qui a fleuri pendant un millier d'années en Arabie méridionale et qui n'a succombé que devant l'Islam. Les conditions de son éclosion demeurent mal connues, mais il est très probable que la production des aromates dans les régions fertiles de l'«  Arabie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/semites/#i_9516