GUERRES MÉDIQUES, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'expression guerres médiques, fondée sur l'usage grec ancien d'appeler Mèdes une partie du peuple perse, désigne les hostilités, quasi permanentes durant la première moitié du ve siècle, qui opposent les grands rois perses, héritiers du vaste empire fondé par Cyrus le Grand (— 559-— 530), et les cités grecques de la mer Égée, qui refusent de reconnaître leur suzeraineté. Elles culminent avec les deux expéditions perses en Grèce (— 490 ; — 480-— 479), dont les péripéties dramatiques et héroïques sont connues par les textes d'Eschyle (Les Perses), d'Hérodote (Histoire, livres V-IX) et de Plutarque (Vie de Thémistocle). La disproportion des forces et les victoires remportées cependant par les Grecs ont donné à ceux-ci un sentiment durable de supériorité sur les « barbares » qui rendra possible l'expédition d'Alexandre le Grand (— 334-— 323). La part prépondérante d'Athènes dans la lutte contre la Perse fonde d'autre part sa prétention à l'hégémonie dans le monde grec : l'alliance de cités qu'elle dirige, la Confédération de Délos (— 478-— 404), sera l'instrument d'une domination de plus en plus pesante.

—  Bernard HOLTZMANN

Écrit par :

  • : ancien membre de l'École française d'Athènes, professeur émérite d'archéologie grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Autres références

«  MÉDIQUES GUERRES (490-480 av. J.-C.)  » est également traité dans :

GUERRES MÉDIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 289 mots

— 500-— 493 Révolte contre les Perses des cités grecques de l'Ionie (côte ouest de l'Asie Mineure) ; Milet est rasée.— 490 Première guerre médique : expédition décidée par Darius (520-486) pour châtier Erétrie (Eubée) et Athènes, qui avaient soutenu les cités révoltées d' […] Lire la suite

ACHÉMÉNIDES

  • Écrit par 
  • Gilbert LAFFORGUE
  •  • 3 156 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La conquête de l'Orient »  : […] Le peuple perse, qui fait partie de la dernière vague indo-européenne ayant envahi l'Iran, apparaît dans l'histoire lorsqu'il entre en contact avec les Assyriens. Au ix e siècle avant J.-C., le pays de Parsoua est situé dans la cuvette du lac Rezaiyeh, et le pays de Parsoumash, dans les monts Bakhtiari (vers l'actuelle Khurramabad, au nord de Suse). Est-ce le début d'une longue émigration du nor […] Lire la suite

ARISTIDE LE JUSTE (déb. Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 185 mots

Homme d'État athénien du début du ~ v e  siècle. On ne sait presque rien des origines d'Aristide, sinon qu'il était apparenté au riche Callias. En ~ 490, à Marathon, il est stratège et approuve la tactique préconisée par Miltiade. L'année suivante, il figure sur la liste des archontes. Adversaire de Thémistocle, il est ostracisé en ~ 482, mais, deux ans plus tard, il rentre à Athènes à la faveur d […] Lire la suite

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 981 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Athènes protagoniste des guerres médiques »  : […] Athènes est la seule cité, avec Érétrie, à porter secours aux Ioniens révoltés contre le Grand Roi : la très modeste expédition qu'elles envoient en Asie et qui brûle Sardes ne fait d'ailleurs qu'exaspérer Darius, à telle enseigne que la première guerre médique est d'abord dirigée contre elles. Mais Athènes réagit avec force : ses hoplites, sous le commandement de Miltiade, contraignent l'ennemi, […] Lire la suite

CIMON (apr. 510-450 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 636 mots

Homme d'État athénien, fils de Miltiade, le vainqueur de Marathon. Après une jeunesse difficile, Cimon combat à Salamine (~ 480) et participe à l'expédition navale de ~ 478, qui voit le commandement des Grecs sur mer passer des Spartiates aux Athéniens. Aussitôt après la constitution de la ligue de Délos (~ 478), il en devient le principal chef militaire. Il entreprend de chasser les garnisons per […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La Grèce antique jusqu'à Constantin

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 11 753 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les guerres médiques »  : […] Ces systèmes d'alliance ne tardèrent pas à être mis à l'épreuve à l'aube du v e  siècle. La seconde période de l'histoire des cités grecques s'ouvre en effet par ce qu'on a coutume d'appeler la crise des guerres médiques, contre le roi des Perses. L'empire perse s'était constitué au cours de la seconde moitié du vi e  siècle, sous la conduite de Cyrus, de son fils Cambyse et du successeur de celui […] Lire la suite

HÉRODOTE (env. 484-425 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 2 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Enquête et synthèse »  : […] L'œuvre qu'il a laissée reflète en tout cas ces influences diverses et en opère la synthèse. À beaucoup d'égards, on a le sentiment qu'elle porte en elle le témoignage d'une élaboration vivante. En particulier, si les voyages d'Hérodote l'orientaient vers l'enquête relative aux divers pays, et si l'atmosphère athénienne pouvait le pousser vers l'analyse politique, il y avait là deux centres d'inté […] Lire la suite

MACÉDOINE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 10 527 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un royaume barbare (VIIe-Ve siècle av. J.-C.) »  : […] Le premier souverain de la dynastie dont le nom nous soit connu est Perdiccas I er , qui a dû régner au vii e  siècle. Il donna à la Macédoine les limites qu'elle garda jusqu'à l'avènement de Philippe. Parmi ses successeurs, le plus important fut Amyntas I er , contemporain de Pisistrate avec lequel il entretint de bons rapports : c'est avec son assentiment que le tyran, chassé d'Athènes, aurait p […] Lire la suite

MARATHON BATAILLE DE (490 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 315 mots

Célèbre bataille qui fut livrée dans la plaine côtière qui porte le nom d'une localité située à 35 kilomètres environ au nord-est d'Athènes, et qui opposa Perses et Athéniens en ~ 490 (21 sept. ?). En débarquant à Marathon, les Perses avaient sans doute l'intention d'attirer l'armée adverse loin de sa capitale pour permettre à leurs partisans de s'en rendre maîtres. Et, en effet, sous l'inspiratio […] Lire la suite

MILTIADE (env. 550-489 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claudine LEDUC
  •  • 303 mots

Général athénien, fils de Cimon Coalemos, du dème Lakiades (Athènes), Miltiade appartient à une famille noble et riche, les Cimonides, liée au génos des Philaïdes. Son père, trois fois « olympionique » (vainqueur aux jeux Olympiques), est assassiné en ~ 528/527, à l'instigation des Pisistratides inquiets de sa notoriété ; et c'est son frère aîné, Stésagoras, qui doit succéder à celui-ci, Miltiade […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard HOLTZMANN, « GUERRES MÉDIQUES, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/guerres-mediques-en-bref/