GUERRE FROIDE (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les phases de la guerre froide

L’intensité de l’affrontement entre les États-Unis et l’URSS n’est pas constante au cours de ces années, mais rythmée au contraire par une alternance entre phases de tension et périodes de détente. Progressivement, l’influence de chacun des deux Grands sur leur propre camp, qu’ils continueront néanmoins à dominer, diminuera.

L’apogée de la guerre froide (1947-1962)

La division du monde en deux blocs engendre des conflits d’intensité croissante, d’abord en Europe, puis en Asie et dans le reste du monde.

L’Allemagne est le théâtre de la première crise entre Washington et Moscou. Face à l’unification progressive des trois secteurs occidentaux d’occupation (secteurs américain, britannique et français), Staline réagit en établissant le blocus terrestre de Berlin-Ouest en 1948. La fermeté des États-Unis, qui maintiennent ouvert un couloir aérien pour ravitailler les Berlinois, conduit Moscou à reculer, sans pouvoir empêcher toutefois, en 1949, la division du pays en deux États, la République fédérale d’Allemagne (RFA) et la République démocratique allemande (RDA).

L’année suivante, la tension s’accroît avec l’invasion de la Corée du Sud, sous protection américaine, par la Corée du Nord communiste, entraînant les États-Unis dans une coûteuse guerre de Corée. Après l’intervention militaire de la Chine et la menace américaine d’utiliser l’arme nucléaire, un armistice est finalement signé en 1953, pérennisant une division de la péninsule coréenne toujours en vigueur.

Cette escalade dans l’affrontement connaît cependant un dégel éphémère avec la mort de Staline, en mars 1953, et la politique de détente inaugurée par son successeur, Nikita Khrouchtchev, qui suscite maints espoirs et permet aux deux Grands de régler conjointement la crise de Suez. Rapidement, néanmoins, les tensions se ravivent avec, en Hongrie, la sanglante répression du soulèvement de Budapest, en 1956, puis la construction du Mur de Berlin, en 1961, qui confirment que la mainmise russe sur l’Europe orientale ne souffre auc[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

« GUERRE FROIDE (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-froide-notions-de-base/