GUERRE ET PAIX (mise en scène P. Fomenko)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La troupe de Piotr Fomenko est venue en France pour la troisième fois en 2002. À la suite de Loups et brebis d'Ostrovski (festival d'Avignon, 1997), réinvité en 1998 par le festival d'Automne avec La Noce de Tchekhov, c'est en première européenne que le théâtre des Gémeaux a accueilli Guerre et Paix, cette fois à l'occasion du festival d'Automne 2002. La salle s'enchante, transportée pendant quatre heures par le courant émotif suscité par les fomenki et leur jeu, miraculeuse alchimie entre une sensibilité et une culture profondes, une grande complicité et une virtuosité tant corporelle que musicale.

Figure majeure du théâtre russe, Fomenko a connu un parcours difficile, censuré pendant la période soviétique, entravé par des problèmes de lieu et d'argent après la chute du Mur de Berlin. Dès 1983, il s'est consacré à la pédagogie au G.I.T.I.S. (Institut supérieur de théâtre). L'école offrait une relative liberté, et son art n'admettait pas la compromission. Depuis 1993, sa renommée, jusque-là plus discrète, n'a fait que croître : il a su s'entourer de jeunes acteurs qu'il a formés. Sortis de son cours en 1993, ils ne se sont pas dispersés mais sont devenus l'Atelier Piotr Fomenko, où les ont rejoints de nouvelles recrues formées comme eux.

Guerre et Paix est ici un matériau privilégié qui permet aux comédiens d'élever leur « culture professionnelle », et au metteur en scène d'ouvrir de vastes espaces imaginaires. Le compagnonnage avec le roman de Tolstoï a été précédé par d'autres travaux sur la prose dont Le Bonheur conjugal (2000) qui, conçu à partir d'une de ses nouvelles, esquisse Guerre et Paix, répété parallèlement.

Créé en février 2001, le spectacle résulte d'un processus complexe qui dura sept ans. En 1994, sans lieu pour matérialiser son projet, la troupe lit pendant quatre mois les quatre tomes de l'épopée tolstoïenne. Tandis que s'écrit la transcription théâtrale de la totalité du roman, Fomenko a déjà compris que le travail scénique ne concernerait que les premiers chapitres, et que ces scènes de 1805 recèleraie [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., directeur du Laboratoire de recherche sur les arts du spectacle

Classification

Pour citer l’article

Béatrice PICON-VALLIN, « GUERRE ET PAIX (mise en scène P. Fomenko) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-et-paix/