GRÈS, poterie dure

BIGOT ALEXANDRE (1862-1927)

  • Écrit par 
  • Marie-Cécile FOREST
  •  • 960 mots

Alexandre Bigot naît à Mer, dans le Loir-et-Cher, le 5 novembre 1862, de parents vignerons. Licencié en physique en 1884, il devient, en 1887, professeur à l'École alsacienne. Il passe son doctorat en 1890 avec une thèse sur les dérivés de la glycérine. À l'Exposition universelle de 1889, il s'enthousiasme pour les céramiques orientales. En 1890, Eugène Carriès lui demande des conseils techniques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-bigot/#i_12068

CÉRAMIQUE

  • Écrit par 
  • Marcelle BRUNET, 
  • Jeanne GIACOMOTTI, 
  • André PECKER
  •  • 2 876 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Céramiques dures (grès, porcelaines et faïences fines) »  : […] Si, dès l'époque de la pierre polie, les hommes de la vallée du fleuve Jaune pratiquaient l'art de la poterie ornée, l'apport essentiel de l' Extrême-Orient (Chine, Corée, Japon) à la céramique est la pâte dure, imperméable, cuite à haute température. Les recherches pour les grès opaques et « proto-porcelaines », qui remonteraient aux premières dynasties chinoises, plus de mille ans avant notre è […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ceramique/#i_12068

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Diversité des techniques »  : […] Le mot « céramique » est un terme général qui englobe des techniques distinctes : la poterie, ou terre cuite, obtenue à basse température (750-900  0 C), qui demeure fragile et poreuse ; le grès, cuit à 1 000-1 200  0 C, plus lourd et plus solide, vitrifié et devenu imperméable ; la porcelaine, que sa cuisson à 1 350  0 C e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_12068

CIZHOU, céramique chinoise

  • Écrit par 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT
  •  • 403 mots

Plusieurs sites du district de Cizhou, au Hebei, et du Henan ont donné naissance à une catégorie de céramiques, exceptionnelle parmi celles de la dynastie Song (960-1279). Plus que sur la délicatesse des formes et la qualité des couvertes, elle met en effet l'accent sur le décor, avec une recherche d'effets de contrastes, souvent violents. À en juger par l'abondance de la production et par la duré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cizhou-ceramique-chinoise/#i_12068

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « Céramique »  : […] Ayant été traitée dans un article spécifique, la céramique japonaise ne peut être envisagée ici que de manière générale et exclusivement sous son aspect populaire. Dans la vie quotidienne, la céramique joua bien sûr un rôle aussi fondamental que le textile, puisqu'elle fournissait presque partout la vaisselle ainsi que les récipients pour cuisiner et pour conserver les provisions. Il s'agissait av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_12068

NAKAZATO TAROEMON (1895-1985)

  • Écrit par 
  • Christine SHIMIZU
  •  • 610 mots

C'est à la fin d'une longue carrière entièrement consacrée à l'étude et à la réalisation de céramiques dans le style des poteries de Karatsu que l'artiste japonais Nakazato Taroemon XII se vit décerner en 1976 la distinction suprême de « trésor national vivant » pour sa production artistique. Ce céramiste est né en 1895 dans la ville de Karatsu, au Kyūshū ; second fils de Nakazato Taroemon Tenyū X […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nakazato/#i_12068

PORCELAINE CHINOISE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 458 mots

Vers —  1500 Invention des grès à couverte en Chine méridionale, au cours de la phase Erligang (env. —  1500- —  1300) des Shang. De couleur jaune olivâtre, ils étaient cuits à environ 1 200 degrés. Par leur couleur et leur brillance, les couvertes évoquent le bronze. Elles furent introduites en Chine centrale par des voies d'échanges qui sont encore inconnues. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/porcelaine-chinoise-reperes-chronologiques/#i_12068

POTERIE

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET, 
  • Jeanne GIACOMOTTI, 
  • Henri MORISSON
  •  • 9 198 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les grès »  : […] L'accord est unanime pour attribuer à la Chine l'origine des grès, mais l'époque de leur apparition reste encore mal connue. S'il est certain que sous la dynastie des Han (206 av.-220 apr. J.-C.) une poterie très dure présentait déjà toutes les caractéristiques du grès, ce n'est que sous les Tang, au vii e  siècle, qu'apparaissent des produits plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poterie/#i_12068

VIETNAM

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Pierre-Bernard LAFONT, 
  • NGUYÊN TRÂN HUÂN, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Matthieu SALOMON, 
  • Stéphanie SOUHAITÉ, 
  • Christian TAILLARD
  • , Universalis
  •  • 46 526 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « La céramique »  : […] En l'absence de fouilles, la céramique n'est guère mieux connue que les autres arts vietnamiens. Là encore l'influence chinoise est présente, à tel point qu'il est souvent difficile, étant donné nos maigres connaissances des fours de la Chine du Sud, d'attribuer une provenance exacte à certaines pièces : Chine du Sud ou Nord-Vietnam. Entre le xi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vietnam/#i_12068