GRÈCEDe la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Grèce : drapeau

Grèce : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Otton Ier de Grèce

Otton Ier de Grèce
Crédits : Getty

photographie

Grèce moderne : formation territoriale

Grèce moderne : formation territoriale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Exode grec d'Asie Mineure, 1922

Exode grec d'Asie Mineure, 1922
Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique hellénique (GR)
Chef de l'ÉtatProkopis Pavlopoulos (depuis le 13 mars 2015)
Chef du gouvernementKyriakos Mitsotakis (depuis le 8 juillet 2019)
CapitaleAthènes
Langue officiellegrec

Vers la Grèce moderne : l'hellénisme, fondement de l'Empire byzantin

Le déplacement du centre administratif en Orient à partir de Dioclétien, surtout à partir de la fondation de Constantinople érigée par Constantin en deuxième capitale (330), assurera à cette partie de l'Empire la prééminence politique. D'autre part, la régionalisation progressive amorcée par les réformes de ces deux empereurs (tétrarchie, création de diocèses groupant plusieurs provinces, de préfectures coiffant les diocèses) aboutira au partage de 364 entre les successeurs de Constantin, contribuant à renforcer la cohésion de chacune des régions ainsi créées, en même temps qu'à accentuer le particularisme de chacune des deux parties de l'Empire.

Certes, l'Empire romain restera pendant trois siècles encore constitutionnellement un et indivisible en théorie, mais, dans les faits, sa partie orientale forme d'ores et déjà une entité politique à part, et, tandis que les barbares envahissent l'Occident et mettent fin à l'Empire (476) pour créer à la longue l'Europe occidentale féodale, l'Orient s'achemine vers une autre destinée : il deviendra l'Empire chrétien d'Orient, qui se transformera vite en Empire byzantin.

Il s'agit là d'un changement fondamental pour l'hellénisme : peuple occupé parmi d'autres, bien que prépondérant en Orient et favorisé par les occupants, il devient le peuple dominant d'une formation politique nouvelle qui veut continuer l'Empire romain, mais dont le caractère grec s'affirmera de plus en plus. L'histoire de l'hellénisme se confond désormais avec l'histoire de l'Empire byzantin.

L'hellénisation progressive de l'expression officielle de l'Empire romain d'Orient, sa christianisation et les luttes de l'hellénisme devenu le fondement solide de ce nouvel empire contre les barbares du Nord et de l'Est sont les caractéristiques essentielles de la période qui va de Constantin le Grand (306-337) jusqu'au viie siècle, période qui peut être considérée à la fois comme l'époque de la fin de l'Empire romain et celle du début de l'histoire b [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 32 pages


Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)
  • : professeur agrégé à l'université d'Ottawa, Canada
  • : docteur en droit, maître de conférences honoraire à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Classification


Autres références

«  GRÈCE  » est également traité dans :

GRÈCE - Espace et société

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL
  •  • 6 408 mots
  •  • 8 médias

Pays méditerranéen et balkanique par sa situation, la Grèce est en Europe un petit État, par son territoire et sa population : 10,8 millions d'habitants en 2011, très inégalement répartis sur 132 000 kilomètres carrés (densité moyenne 86 hab./km2). Mais, par sa signification historique et sa situation géographique, la Grèce dépasse ces dimensions restreintes. Les traditions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-espace-et-societe/

GRÈCE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • André MIRAMBEL, 
  • Panayotis MOULLAS
  •  • 7 331 mots

Le grec moderne est la forme à laquelle a abouti actuellement la langue grecque au cours de sa très longue évolution qui n'a subi aucune rupture de continuité. C'est la langue qui est en usage dans les limites de l'État hellénique, mais aussi dans les différents centres où, depuis des époques diverses, les Grecs sont installés : terres « irrédimées », colonies diverses, émigration, etc. Actuelleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-langue-et-litterature/

Voir aussi

Pour citer l’article

Nicolas SVORONOS, Dimitri KITSIKIS, Jean CATSIAPIS, « GRÈCE - De la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-de-la-grece-byzantine-a-la-grece-contemporaine/