GRÈCE ANTIQUE (Civilisation)Une civilisation de la parole politique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les renouvellements

Chronologiquement, la « civilisation grecque » proprement dite se situe approximativement entre l'apparition du style « protogéométrique » au milieu du xie siècle et les conquêtes d'Alexandre (mort en 323 av. J.-C.), même si la mutation de la période « grecque » à la période « hellénistique » s'est poursuivie tout au long du ive siècle avant J.-C. et se prolonge encore au-delà. Une des caractéristiques majeures de la civilisation grecque est la prodigieuse rapidité de son évolution qui contraste avec la relative stabilité des formes économiques et sociales des empires voisins. Les plus lucides en ont été conscients : « Le monde grec ancien vivait de façon analogue au monde barbare actuel », dira Thucydide dans son Histoire de la guerre du Péloponnèse (I, 6.). On a coutume de distinguer trois grandes étapes : les « siècles obscurs », qui séparent la chute du monde mycénien (à partir de 1200 av. J.-C.) de la fin du ixe siècle, l'époque archaïque (800 env.-500 env.), enfin le classicisme, triomphant au ve siècle, en crise au ive siècle.

Thucydide - Athènes

Photographie : Thucydide - Athènes

Photographie

Thucydide a connu une double carrière. Aristocrate athénien né vers 460 avant J.-C., il accède au rang de stratège pendant la guerre du Péloponnèse. Chargé de la défense de la ville d’Amphipolis, il échoue et doit s’exiler. De  retour à Athènes en 404, il rédige son Histoire de la... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Les siècles obscurs

Archéologiquement, les vraies innovations se produisent dans le courant du xie siècle avec le remplacement de l'inhumation par la crémation, du bronze par le fer. Cette civilisation reste mal connue. Mis en forme au début de l'époque archaïque, les poèmes homériques, tournés vers le passé mycénien, décrivent une société centrée sur le manoir (oikos) princier ou seigneurial et évoquent vraisemblablement les siècles obscurs. Toutefois, ces poèmes mettent également en scène des groupes de guerriers, dépendant certes du roi, mais formant une communauté qui s'exprime au besoin à l'« assemblée ». En outre, les villages paysans attestés dès l'époque mycénienne ont, dans une large mesure, subsisté, comme le montrent les données de l'archéologie. Comment s'est faite pour eux la transition entre la souveraineté du palais et celle du manoir aristocratique, comment se sont rassemblés le dèmos du bourg, le laos guerrier et l'oikos des rois et des princes ? La seule ch [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages

Écrit par :

  • : directeur d'études émérite, École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification

Autres références

«  GRÈCE ANTIQUE  » est également traité dans :

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La Grèce antique jusqu'à Constantin

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 11 753 mots
  •  • 6 médias

Rien ne semblait a priori destiner la péninsule grecque à être le centre d'une des plus brillantes civilisations de l'histoire, de la première surtout qui sut poser les problèmes auxquels l'homme n'a pas encore fini de chercher des réponses. Le pays est en effet aride, le relief compartimenté, le climat rude l'hiver, chaud l'été. Peu de grandes plaines, sauf dans le Nord (Macédoine, Thessalie). Ai […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La colonisation grecque

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 2 793 mots
  •  • 1 média

Les Grecs qui s'étaient établis dans la péninsule des Balkans au début du IIe millénaire commencèrent à émigrer dans le bassin de la Méditerranée à partir du viiie siècle avant J.-C. Ce mouvement de colonisation devait avoir des conséquences extrêmement importantes sur l'évolution des […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La Grande-Grèce

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 3 358 mots

Le nom de Grande-Grèce apparaît pour la première fois dans l'œuvre de l'historien Polybe. Mais il est probable que les Grecs l'employèrent dès une époque plus ancienne pour désigner la partie méridionale de la péninsule italienne, où, depuis le milieu du viiie siècle, les Grecs venus du continent avaient établi d […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La cité grecque

  • Écrit par 
  • François CHÂTELET, 
  • Pierre VIDAL-NAQUET
  •  • 7 726 mots
  •  • 3 médias

« La cité grecque (polis) est une communauté de citoyens entièrement indépendante, souveraine sur les citoyens qui la composent, cimentée par des cultes et régie par des nomoi [lois] » (André Aymard). Cette définition vaut pour l'époque classique (ve-iv […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - L'homme grec

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE
  •  • 8 576 mots

La civilisation occidentale est fondée sur un petit nombre de principes qui donnent à la vie humaine son sens et sa valeur. Ces principes ont été formulés en Occident, pour la première fois et de façon définitive, par des Grecs. C'est ce qu'il importe de rappeler : après un demi-siècle de terribles vicissitudes, et alors que l'homme occidental est attaqué de toutes parts, il n'est peut-être pas ma […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Les caractères dominants de la religion grecque apparaissent d'emblée : il s'agit d'un polythéisme qui s'est enrichi par l'adjonction progressive de nouvelles divinités ; les dieux sont conçus sous forme anthropomorphisée, encore que les traces de vieux cultes animistes de la pierre, de la plante, de l'animal soient […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Joseph MOGENET, 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 8 250 mots
  •  • 2 médias

Si abondante qu'elle soit par les œuvres conservées, si étendue qu'elle ait été dans le temps, puisqu'elle s'étale du viiie siècle avant J.-C. au vie siècle de notre ère, la littérature grecque ancienne s'est concentrée essentiellement – à une exception majeure près, celle d'Homère – sur une courte périod […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Théâtre et musique

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY, 
  • François JOUAN
  •  • 5 724 mots
  •  • 2 médias

Parmi les créations les plus remarquables de la Grèce figure celle du genre théâtral, tragique et comique. Les premiers, les Grecs ont imaginé de produire devant le peuple assemblé, dans un dialogue réglé, des acteurs incarnant des héros des anciens mythes ou de simples hommes de la société contemporaine et de les int […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 722 mots
  •  • 7 médias

Symbole des mouvements de colonisation qui amenèrent, au viiie siècle avant notre ère, l'installation des Grecs en Sicile et en Italie méridionale, les villes grecques de Sicile illustrent encore, par l'ampleur et la beauté de leurs ruines, par la qualité de leurs œuvr […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Le sort de l'art grec à partir de la fin de l'Antiquité est des plus étranges. C'est un art qui n'est connu directement que depuis peu, et dont pourtant on n'a cessé des siècles durant de se recommander, qu'on s'est efforcé d'imiter, qu'on a de confiance admiré. Cette admiration remontait aux temps les plus anciens : il était à peine né que déjà les riches Étru […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 758 mots
  •  • 1 média

On a pu décrire la civilisation grecque comme une civilisation de la parole politique, et bien des auteurs, en particulier Platon, insistent sur la primauté du logos, de la parole vivante, opposée à l'écrit, inerte, et à l'image, muette. Mais la Grèce est en même temps à nos yeux, et déjà aux yeux des Romains qui l'ont conquise, la terre de […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre VIDAL-NAQUET, « GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Une civilisation de la parole politique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-une-civilisation-de-la-parole-politique/