GRAPHE ORIENTÉ, mathématiques

ALGÉBRIQUES STRUCTURES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PRUVOST-BEAURAIN
  •  • 34 159 mots

Dans le chapitre « Une espèce de structure de caractérisation typique S ∈ P(E×E) × P(E×E) : l'espèce de structure de graphe-orienté »  : […] La notion de graphe-orienté (habituellement écrit sans traits d'union) diffère d'un auteur à l'autre (cf. théorie des graphes ). La définition proposée ici, presque identique (à l'ordre des projections du triplet près) à celle donnée par Charles Ehresmann, servira ci-après pour définir une catégorie. On peut appeler graphe-orienté un triplet (E, α, β) tel que E soit un ensemble et α et β deux rét […] Lire la suite

GRAPHES THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Hervé RAYNAUD
  •  • 3 646 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Graphes orientés »  : […] Plus précisément, on appellera graphe orienté un quadruplet (X,  U ,  o ,  e ), où X désigne un ensemble appelé ensemble des sommets du graphe ; U un ensemble appelé ensemble des arcs du graphe ; o une application de U dans X appelée origine ; e une application de U dans X appelée extrémité. Cette définition, pour correcte qu'elle soit, n'offre certes pas un support bien engageant pour l'int […] Lire la suite