GRANDE-BRETAGNE, histoire, les Stuarts (1603-1714)

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « John Donne et Milton »  : […] Au début du xx e  siècle, un nom nouveau, celui de John Donne (1572-1631), s'est insinué et imposé entre Shakespeare et Milton, succession traditionnelle dans les histoires littéraires ; le profil de la littérature anglaise s'en est trouvé changé. On a même soutenu que dans cette littérature les seules forces comparables à l'influence de John Donne sont celles de Shakespeare, en permanence, et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_6738

ANNE STUART (1665-1714) reine de Grande-Bretagne (1702-1714)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 807 mots

Reine de Grande-Bretagne et d'Irlande (1702-1714) née le 6 février 1665 à Londres, morte le 1 er  août 1714 à Londres. Dernier monarque de la dynastie des Stuart, elle aspire à régner de façon indépendante, mais ses limites intellectuelles et sa santé fragile la contraignent à s'appuyer sur ses ministres, qui dressent l'Angleterre contre la France et l'Espagne pendant la guerre de la Succession […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-stuart/#i_6738

ASSURANCE - Histoire et droit de l'assurance

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 7 480 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'assurance incendie aux XVIIe et XVIIIe siècles »  : […] L'assurance incendie est née au xvii e  siècle dans les pays de l'Europe du Nord où l'utilisation systématique du bois pour la construction des maisons et leur chauffage aggravait singulièrement les risques d'incendie, d'autant plus qu'à la même époque l'accroissement de la population amenait un développement rapide des agglomérations. Ainsi, en 1666, il fallut quatre jours pour maîtriser l'extrao […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assurance-histoire-et-droit-de-l-assurance/#i_6738

BAPTISME

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 083 mots

Dans le chapitre « Le baptisme anglais »  : […] D'une façon plus précise, le baptisme caractérise la réforme radicale du xvi e  siècle et un mouvement anglais du début du xvii e  siècle, lié d'ailleurs à certains groupes du radicalisme continental du siècle précédent. Au sens strict, les anabaptistes sont les premiers baptistes. On peut en dire autant des antitrinitariens et des mennonites. Les baptistes à proprement parler représentent un cro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baptisme/#i_6738

BATAILLES NAVALES (âge de la voile) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michèle BATTESTI
  •  • 1 045 mots

31 juillet-8 août 1588 La Armada Grande (l'Invincible Armada), forte de 130 vaisseaux (dont 60 galions et caraques de guerre) et 30 000 hommes, est envoyée en mai par Philippe II pour envahir l'Angleterre. Harcelée depuis Plymouth par les Anglais, désorganisée par des brûlots, elle livre bataille devant Gravelines le 8 août. La maniabilité des vaisseaux anglais et la puissance de feu de leurs ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/batailles-navales-age-de-la-voile-reperes-chronologiques/#i_6738

BENTINCK WILLIAM, 1er comte de Portland (1649-1709)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 495 mots

D'origine hollandaise, William Bentinck doit toute sa carrière à l'amitié et à la confiance de Guillaume d'Orange qui sut reconnaître ses exceptionnelles qualités militaires et diplomatiques et sa fidélité. Très tôt attaché à la maison du prince, il participe activement aux campagnes et aux négociations de la guerre de Hollande de 1672-1678, puis remplit diverses missions, en particulier auprès de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-bentinck/#i_6738

BILL OF RIGHTS (13 février 1689)

  • Écrit par 
  • Wanda MASTOR
  •  • 182 mots
  •  • 1 média

En Angleterre, au terme des guerres civiles du xvii e  siècle, l'accession au trône de Marie II Stuart, fille de souverain catholique, et de son époux Guillaume d'Orange, prince protestant, fournit le prétexte de l'affirmation de l'importance des droits fondamentaux à travers le Bill of Rights de février 1689. Au-delà de cet apport, cette Déclaration des droits est une étape primordiale dans l'ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bill-of-rights-1689/#i_6738

BLAKE ROBERT (1599-1657) amiral anglais

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 209 mots
  •  • 1 média

Fils d'un négociant aisé, Robert Blake n'est venu à la vie militaire qu'à l'époque de la première révolution anglaise. Élu député au Long Parlement, il lève un régiment à ses frais et remporte plusieurs succès sur les royalistes. Il entre dans la vie navale en 1649 et, nommé à la tête d'une flotte, s'illustre grâce à l'audace de ses conceptions tactiques. Il remporte un grand succès sur les royali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-blake/#i_6738

BUCKINGHAM GEORGE VILLIERS 1er duc de (1592-1628)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 436 mots

Devenu en 1615 le favori de Jacques I er d'Angleterre, avec lequel il semble avoir entretenu des relations homosexuelles, George Villiers devient successivement vicomte en 1616, comte en 1617, marquis de Buckingham en 1618, et ce marquisat sera transformé en duché en 1623. Il est également élevé aux dignités de grand amiral et grand écuyer. Son influence politique connaît une ascension parallèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-buckingham/#i_6738

CECIL WILLIAM, baron BURGHLEY (1520-1598)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 452 mots

Élevé à la pairie en 1571, Cecil réussit une extraordinaire carrière politique : protégé de Somerset au début du règne d'Édouard VI, il survécut à la disgrâce de son maître, parvint à demeurer en grâce sous Marie Tudor, qui l'obligea à se convertir au catholicisme. Dès l'accession au trône d'Élisabeth (1558), il devint son principal secrétaire ; jusqu'à sa mort il joua le rôle d'un véritable inspi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-cecil/#i_6738

CHAMBRE ÉTOILÉE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 675 mots

Cour de justice anglaise sous les Tudors et les premiers Stuarts. À l'origine, on trouve l'exercice, par le Conseil du roi, d'une justice retenue, rendue dans une salle du palais au plafond constellé d'étoiles. Aux conseillers ont pu être adjoints des experts, et Henri VII, en 1487, a ainsi établi une cour chargée de poursuivre les coupables d'infractions à la paix publique, et particulièrement le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chambre-etoilee/#i_6738

CHARLES Ier (1600-1649) roi d'Angleterre (1625-1649)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 1 100 mots

Roi d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande, second fils de Jacques VI Stuart, roi d'Écosse, qui deviendra roi d'Angleterre en 1603 sous le nom de Jacques I er , Charles I er monte sur le trône en 1625. Jeune, séduisant et indécis, il est un jouet entre les mains de son entourage. L'impopulaire duc de Buckingham le pousse à attaquer l'Espagne. Pour se garantir du côté de la France, Charles I er dema […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ier-1600-1649-roi-d-angleterre-1625-1649/#i_6738

CHARLES II (1630-1685) roi d'Angleterre (1660-1685)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 584 mots

Fils aîné du roi décapité, privé du trône d'Angleterre en 1649, chassé en 1651 de l'Écosse qui l'avait reconnu roi en janvier de la même année, Charles doit mener une longue vie d'exilé, plus ou moins bienvenu dans les pays de l'Europe occidentale, en particulier en Hollande ; il doit au choix de Monk, en 1660, de retrouver ses droits légitimes, au prix de la déclaration de Breda qui garantit la l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ii-1630-1685-roi-d-angleterre-1660-1685/#i_6738

CLARENDON EDWARD HYDE 1er comte de (1609-1674)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 606 mots

Homme d'État anglais et principal serviteur de la monarchie entre 1643 et 1667, bien connu grâce à son Histoire de la rébellion ( History of the Great Rebellion and Civil Wars in England ), rédigée en deux temps, avant 1660 et après 1667, et à son Autobiographie ( Life ), en partie intégrée à l'ouvrage précédent. Homme de loi, élu aux deux parlements de 1640, Edward Hyde a commencé par partager […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-clarendon/#i_6738

COKE sir EDWARD (1552-1634)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 333 mots
  •  • 1 média

L'un des plus célèbres juristes anglais du xvii e siècle. Nombre des jugements de sir Edward Coke ont fait jurisprudence. Sa vie publique a été marquée par la difficile recherche d'une conciliation entre les exigences du droit et la loyauté envers le monarque. Appelé aux plus hautes fonctions judiciaires sous Élisabeth I re et sous Jacques I er , il est attorney général en 1593, président de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coke-sir-edward/#i_6738

CONGRÉGATIONALISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 1 410 mots

Dans le chapitre « Fondements théologiques et conséquences sociopolitiques »  : […] En Angleterre, après la rupture avec Rome (1534-1570), la création d'une Église nationale exerçant une autorité sur les Églises locales était admise par les anglicans (favorables au maintien de l'épiscopat) et par les presbytériens (partisans de la création de synodes). Les congrégationalistes, qui développèrent leur mouvement surtout au xvii e  siècle, se séparèrent de ces derniers sur ces deux p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/congregationalisme/#i_6738

CÔTES DE FER

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 332 mots

Surnom donné, semblerait-il, par le prince Rupert aux cavaliers de Cromwell qui venaient de le défaire à la bataille de Marston Moor en 1644. Les Côtes de fer trouvent leur origine dans le recrutement, en 1643, par Cromwell d'une force de cavalerie de l'Association orientale des comtés de Norfolk, Suffolk, Essex, Cambridge et Hertford ; cette force, mise à la disposition du Parlement, constituera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cotes-de-fer/#i_6738

COVENANT

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 368 mots

Terme désignant une forme typique de la vie politique et religieuse écossaise qui réapparut dans la première moitié du xvii e  siècle, alors que l'engagement pris par les nobles écossais en 1557 — en l'absence de John Knox et en un temps où la réforme de l'Église écossaise n'était pas encore affermie — avait laissé un souvenir durable. Le 28 février 1638, par le National Covenant, une majorité de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/covenant/#i_6738

CROMWELL OLIVER (1599-1658)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 814 mots
  •  • 1 média

L'« Anglais de Dieu », l'élu chargé par la Providence de faire de son pays le Nouvel Israël et de rapprocher l'avènement du royaume divin, le puritain moraliste : ce sont là quelques-uns des titres de Cromwell à incarner une révolution dont l'historiographie a longtemps fait la « révolution puritaine », dans l'opposition déclarée des dissidents fanatisés, les « têtes rondes », et des fidèles d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oliver-cromwell/#i_6738

DEFOE DANIEL (1660-1731)

  • Écrit par 
  • Pierre NORDON
  •  • 1 942 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Homme politique »  : […] Rien ne serait pourtant plus injuste que de ne voir en Defoe qu'un affairiste ou un opportuniste. Ses positions politiques s'affirment courageusement dès 1685, à l'occasion de la rébellion dirigée par le duc de Monmouth dans les comtés du Sud-Ouest. Il rejoint les insurgés et, après la défaite que leur infligent les troupes royales sur le champ de bataille de Sedgemoor, réussit à échapper à la rép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-defoe/#i_6738

DIGGERS

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 288 mots

Membres d'un groupe contemporain des levellers (ou niveleurs) de John Lilburne, à l'époque de la république d'Angleterre ou Commonwealth ( xvii e s.). Leurs chefs, Gerrard Winstanley et William Everard, proclament leur droit à « bêcher ( to dig , d'où vient leur surnom de diggers ), à labourer, à planter et à habiter » des terres relevant de la couronne et des « communaux ». Ils mettent ce droit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diggers/#i_6738

DROGHEDA

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Ville de la côte est de la république d'Irlande, à 50 kilomètres environ au nord de Dublin. Située sur la Boyne, à proximité de son embouchure, Drogheda (en irlandais Droichead Átha, « le pont sur le gué ») a été fondée par les Normands au début du x e siècle. Forteresse et centre commercial, elle voit son rôle s'accroître encore après la conquête anglaise (fin du xii e s.) ; elle devient une de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drogheda/#i_6738

ÉCOSSE

  • Écrit par 
  • Edwige CAMP-PIETRAIN, 
  • Roland MARX
  •  • 6 824 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Réforme et conflits politiques »  : […] Les idées de John Wyclif et de Jan Hus sont relayées par celles de Luther. Patrick Hamilton est le premier martyr en 1528 ; il trouve un héritier spirituel en George Wishart qui, en 1544, revient d'un exil en Suisse et, des influences zurichoises, a retenu la nécessité de s'en tenir à la seule autorité des Écritures : il paye de sa vie, en 1546, ses « hérésies », mais lègue son message à son disc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosse/#i_6738

ÉTABLISSEMENT ACTE D' (1701)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 203 mots

Votée en 1701, quelques mois avant la mort de Guillaume III, cette loi fonde les règles de la succession aux trônes d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande. Le Parlement anglais s'inquiète de l'absence d'héritiers de Guillaume III et de la princesse Anne qui est son successeur légitime. Il entend ne pas voir remis en question l'acquis de la deuxième révolution et, par conséquent, empêcher tout retour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acte-d-etablissement/#i_6738

EXÉCUTION DE CHARLES Ier D'ANGLETERRE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 263 mots

Charles I er Stuart, roi d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande depuis 1625, est décapité le 30 janvier 1649 à la suite d'un procès mené au nom de son peuple. Pour la première fois en Europe, un roi est condamné à mort selon les voies légales. Souverain autoritaire et soucieux, comme ses homologues de l'époque, de s'engager dans la voie de l'absolutisme, Charles I er a tenté, à partir de 1629, de g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/d-angleterre-execution-de-charles-i/#i_6738

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps des grandes compagnies »  : […] La V.O.C. hollandaise était à peu près contemporaine de la première Compagnie anglaise des Indes orientales fondée en 1600. Leurs ambitions se recoupaient. Les Anglais, depuis la circumnavigation de Drake (1577-1580) et de Lancaster (1590-1594), s'étaient lancés avec les mêmes préoccupations mercantiles sur les mêmes chemins qui les conduisirent d'abord à se heurter aux Portugais, puis à entrer e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explorations/#i_6738

FAIRFAX THOMAS (1612-1671)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 380 mots

Soldat et homme politique anglais. Fils du deuxième baron de Fairfax, Thomas Fairfax est né à Denton dans le Yorkshire. Il prend part à la première guerre d'Écosse. Le début de la guerre civile le trouve aux côtés du Parlement. Il s'empare de Leeds (23 janv. 1643), essuie une défaite que lui inflige le général Goring (30 mars 1643), prend sa revanche à Wakefield (21 mai 1643), est battu à nouveau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-fairfax/#i_6738

FAWKES GUY (1570-1606)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 317 mots

Soldat anglais, principal protagoniste de la conspiration des Poudres, né en 1570 à York, mort le 31 janvier 1606 à Londres. Guy Fawkes, issu d'une grande famille du Yorkshire, s'est converti au catholicisme. Son esprit d'aventure et sa ferveur religieuse le poussent à quitter l'Angleterre protestante en 1593 et à s'enrôler dans l'armée espagnole aux Pays-Bas. Il y gagne une réputation d'esprit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-fawkes/#i_6738

FLEETWOOD CHARLES (1618?-1692)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 378 mots

Soldat et homme politique anglais. Lorsque la guerre civile éclate, Charles Fleetwood se range dans le camp des parlementaires. Il reçoit le commandement d'un régiment en 1644 et participe à la mise en pièces des troupes royales à Naseby (14 juin 1645). On le soupçonne d'avoir trempé dans le complot visant à s'emparer de la personne du roi Charles I er à Holmby. Quoi qu'il en soit, il ne particip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-fleetwood/#i_6738

HABEAS CORPUS

  • Écrit par 
  • André BOURDE
  •  • 2 220 mots

La procédure par laquelle un juge ou une cour de justice enjoint au garde d'un individu détenu ou incarcéré d'avoir à présenter corporellement cette personne aux fins de décider de la légalité de la détention est aussi ancienne que la common law britannique . Elle fut mise au point avec précision quand – au paroxysme de la crise politique qui secoua le règne de Charles II (1660-1685) – les parleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habeas-corpus/#i_6738

HABEAS CORPUS ACT

  • Écrit par 
  • Wanda MASTOR
  •  • 235 mots

L' Habeas Corpus Act constitue le premier mécanisme de garantie efficace d'une liberté individuelle. Dès la Grande Charte, le droit anglais tente de limiter l'arbitraire du souverain à l'égard de ses sujets. Par réaction contre les tendances absolutistes des Stuarts, une protection légale minutieuse est définitivement votée par le Parlement et promulguée le 27 mai 1679 : tout détenu doit être pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habeas-corpus-act/#i_6738

HENRIETTE MARIE DE FRANCE (1609-1669) reine d'Angleterre

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 304 mots

« Fille, femme, mère de rois si puissants et souveraine de trois royaumes », Henriette Marie de France a été célébrée par l'oraison funèbre de 1669 : Bossuet a admirablement décrit cette vie qui a passé « d'une félicité sans bornes » à un « abisme d'amertumes », qu'illustrent « neuf voyages sur mer [...] malgré les tempêtes ». Dernière des six enfants légitimes d'Henri IV et de Marie de Médicis, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henriette-marie-de-france/#i_6738

IMPORTATION DU THÉ EN ANGLETERRE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 269 mots

Boisson traditionnelle en Chine, le thé fut importé de ce pays en Occident par les marchands portugais et hollandais, à partir du début du xvii e  siècle. Son succès fut d'abord plus précoce et plus important en Hollande et en France qu 'en Angleterre, où il n'apparaît qu'après 1650 (première vente publique en 1657). Fortement taxé à partir de 1676 (119 p. 100 au milieu du xviii e  siècle) et don […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/importation-du-the-en-angleterre/#i_6738

INDUSTRIE - La civilisation industrielle

  • Écrit par 
  • John NEF
  •  • 8 085 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le progrès qualitatif »  : […] Vers 1827, le romancier sir Walter Scott publia, sous forme de récits à son petit-fils, une histoire de l'Écosse. Ce livre fut reçu par le public avec un enthousiasme analogue à celui qu'avait rencontré Ivanhoé . L'arrivée de « la civilisation » joue un rôle historique important dans ces écrits. Scott estimait qu'en Grande-Bretagne le règne de Jacques VI d'Écosse (1566-1625) qui, sous le nom de J […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-la-civilisation-industrielle/#i_6738

IRLANDE

  • Écrit par 
  • David GREENE, 
  • Pierre JOANNON
  •  • 16 174 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Confiscation et colonisation sous les Stuarts et Cromwell »  : […] Alléguant la forfaiture des chefs rebelles, la quasi-totalité de l'Ulster fut confisquée par la Couronne récemment dévolue à la dynastie écossaise des Stuarts qui n'allait pas se révéler plus amène que les Tudors dans le traitement réservé à l'Île-Sœur. Sous le règne de Jacques I er , c'est plus d'un demi-million d'acres qui furent ainsi accaparés et redistribués, non au hasard mais selon un plan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irlande/#i_6738

JACOBITE DIASPORA

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN
  •  • 1 046 mots

Refusant la domination anglaise, pour des causes autant religieuses que politiques, l'émigration des jacobites (légitimistes partisans de Jacques II Stuart et de son fils) exprima la non-assimilation de la périphérie celte d'Irlande, d'Écosse et du nord-ouest de l'Angleterre. Cet exode, de près de trois quarts de siècle, sur le continent conduisit les jacobites sur toutes les côtes, du Portugal à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diaspora-jacobite/#i_6738

JACQUES II (1633-1701) roi d'Angleterre (1685-1688) et roi d'Écosse sous le nom de JACQUES VII (1685-1688)

  • Écrit par 
  • John P. KENYON
  • , Universalis
  •  • 987 mots

Roi d'Angleterre (1685-1688) et roi d'Écosse sous le nom de Jacques VII (1685-1688), né le 14 octobre 1633 à Londres, mort le 16 septembre 1701 à Saint-Germain-en-Laye. Fils de Charles I er (1600-1649) et d'Henriette Marie de France (1609-1649, fille d'Henri IV et de Marie de Médicis), Jacques Stuart est fait duc d'York en janvier 1644. Pendant la guerre civile anglaise, il est capturé en juin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-ii-1633-1701-roi-d-angleterre-1685-1688-et-roi-d-ecosse-sous-le-nom-de-jacques-vii-1685-1688/#i_6738

LAMBERT JOHN (1619-1684)

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT
  •  • 359 mots

Issu de la gentry du Yorkshire, John Lambert reçoit une formation universitaire et juridique. Au début de la guerre civile, il est capitaine sous les ordres de Thomas Fairfax, mais, dès 1643, il est à la tête de son propre régiment et combat à Marston Moor en 1644. Colonel de deux régiments dans la New Model Army (armée nouveau modèle de Cromwell) il est fait major général en 1647. La même année, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lambert/#i_6738

LAUD WILLIAM (1573-1645)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 628 mots

Fils d'un drapier de Reading, Laud devient chapelain du roi d'Angleterre Jacques I er en 1611, évêque de Saint David's en 1621, protégé du duc de Buckingham, conseiller de plus en plus écouté de Charles I er , évêque de Londres en 1628, archevêque de Canterbury et primat de toute l'Angleterre en 1633. Cette carrière éblouissante s'explique par les extraordinaires capacités de l'homme, mais surtou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-laud/#i_6738

LILBURNE JOHN (1614-1657)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 965 mots

Chef le plus célèbre du mouvement des niveleurs au temps de la révolution anglaise, John Lilburne sut allier l'action militante la plus déterminée à la réflexion idéologique la plus poussée (il est l'auteur d'une centaine de brochures au moins). Sa célébrité première se rattache à son combat contre l'intolérance de Charles I er et de l'archevêque William Laud, qu'il paya, à partir de 1637, d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lilburne/#i_6738

LONDRES

  • Écrit par 
  • Roland MARX, 
  • Frédéric RICHARD
  •  • 9 604 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le premier grand essor et les épreuves de la fin du XVIIe siècle »  : […] Aux xvi e et xvii e  siècles, la population de Londres décuple et la ville devient l'une des grandes métropoles occidentales ; malgré les épidémies, les incendies, les nombreux troubles politico-religieux et le lourd fardeau des taxes et des emprunts royaux lorsque l'Angleterre vient défier les grandes puissances du temps. Elle attire les cadets de familles nobles, auxquels la primogéniture ne l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/londres/#i_6738

MARIE II STUART (1662-1694) reine d'Angleterre (1689-1694)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 332 mots

Reine d'Angleterre (1689-1694), née le 30 avril 1662 à Londres, morte le 28 décembre 1694 à Londres. Bien que ses parents, le roi d'Angleterre Jacques II et sa première femme Anne Hyde, se soient convertis au catholicisme, Marie est élevée dans la foi protestante. En novembre 1677, elle épouse son cousin Guillaume d'Orange, stadhouder de Hollande et champion du protestantisme en Europe, et le su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-ii-stuart/#i_6738

MARSTON MOOR BATAILLE DE (2 juill. 1644)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots
  •  • 1 média

Cette bataille marque la première grande défaite des royalistes lors de la Révolution anglaise. En juin 1644, le roi Charles I er donna l'ordre à une armée dirigée par le prince Rupert de relever la garnison royaliste de la ville d'York, qui se trouvait alors assiégée par les parlementaires. Rupert déborda les assiégeants, releva la garnison d'York et poursuivit l'armée parlementaire à 12 kilomèt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-marston-moor/#i_6738

MONK ou MONCK GEORGE, 1er duc d'Albermarle (1608-1670)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 347 mots

Né dans une famille de la gentry du Devonshire, attiré très jeune par la carrière des armes, combattant des armées royales au début de la première révolution anglaise, Monk devient, à partir de 1650, un des principaux généraux d'Olivier Cromwell et le chef de l'armée d'Écosse. Féru de discipline, il fait de cette armée un corps d'élite et, après la mort de Cromwell, une des rares forces encore bie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monk-monck/#i_6738

NASEBY BATAILLE DE (14 juin 1645)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 300 mots

Situé à 32 kilomètres au sud de Leicester, en Angleterre, Naseby est le théâtre d'une bataille décisive dans la première phase de la Grande Rébellion, la première révolution anglaise . C'est le premier engagement de l'armée « nouveau modèle » du parti parlementaire (New Model Army), placée sous le commmandement de sir Thomas Fairfax et d'Oliver Cromwell, qui va écraser les royalistes commandés par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-naseby/#i_6738

NIVELEURS ou LEVELLERS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 973 mots

L'appellation de niveleurs (en anglais levellers ) a été réservée, à partir de 1645, à ceux des révolutionnaires anglais qui, non contents de vouloir éliminer la monarchie encore incarnée par Charles I er , souhaitaient lui substituer une république où le peuple composé de tous les citoyens adultes serait souverain. Plus que des combattants de la liberté, ils sont des démocrates. Leurs adversaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niveleurs-levellers/#i_6738

NUIT DE GUY FAWKES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 444 mots
  •  • 1 média

Célébrée le 5 novembre, la Nuit de Guy Fawkes commémore, au Royaume-Uni, l’échec de la conspiration des Poudres, en 1605. De fervents catholiques anglais, menés par Robert Catesby, fomentèrent un complot contre le roi Jacques I er Stuart qui les persécutait. Ils projetèrent de faire sauter le palais de Westminster lors de la séance d’ouverture du Parlement, afin de tuer le roi et les députés qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuit-de-guy-fawkes/#i_6738

OATES TITUS (1649-1705)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 334 mots

Ancien clerc anglican converti au catholicisme, Titus Oates entre dans l'histoire en suscitant la dernière grande panique antipapiste en Angleterre. Accusant, en 1678, les catholiques de préparer un complot pour tuer le roi et rétablir la foi romaine avec l'aide des armes françaises, il réussit à convaincre le Parlement de la véracité de ses dires, devient le témoin essentiel des nombreux procès e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titus-oates/#i_6738

ORMONDE LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 358 mots

Vieille famille aristocratique anglaise très tôt dotée de domaines en Irlande où, à partir du xiv e siècle, elle joue un rôle majeur. Des Ormonde participent à tous les grands conflits civils et extérieurs qui touchent l'Angleterre ou l'Irlande du xv e au xviii e siècle. Le cinquième comte d'Ormonde a payé de sa tête, en 1461, sa vigoureuse défense des intérêts de Henri VI. Le dixième comte, no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ormonde/#i_6738

OVERTON RICHARD (connu entre 1640 et 1663)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 200 mots

Pamphlétaire anabaptiste anglais dont les premiers tracts et satires parurent vers 1640. Attiré par les questions théologiques, Richard Overton publie Man's Mortality (1643), où il développe une doctrine négatrice de l'immortalité de l'âme qui suscite la naissance d'une petite secte. Mais c'est à défendre la démocratie, la liberté, l'égalité, la tolérance, à pourfendre les prétentions presbytérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-overton/#i_6738

PARLEMENT LONG

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 813 mots

Surnom donné au Parlement élu en Angleterre en novembre 1640 et qui ne disparaît définitivement qu'en février 1660. Cette exceptionnelle longévité a cependant été troublée par une certaine discontinuité, en particulier du 20 avril 1653 au 8 mai 1659 ; la composition du Parlement a aussi changé au cours de ces mêmes années : la Chambre des communes seule a survécu à partir de 1649 ; des élections p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/long-parlement/#i_6738

PENN WILLIAM (1644-1718)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 373 mots
  •  • 1 média

Né à Londres, William Penn se convertit en 1667 et devient, au grand scandale de sa famille, l'un des plus ardents militants de la foi quaker . Arrêté et emprisonné à plusieurs reprises, il doit d'abord à son père, l'amiral sir William Penn, puis, après la mort de celui-ci, à la fidélité du duc d'York à sa famille, d'être en général rapidement relâché. Prédicateur de la secte, polémiste brillant e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-penn/#i_6738

PEPYS SAMUEL (1633-1703)

  • Écrit par 
  • Pascal AQUIEN
  •  • 604 mots

Né à Londres le 23 février 1633 dans une famille modeste (son père était tailleur), Samuel Pepys obtint une bourse pour faire ses études à Magdalene College (Cambridge). Un cousin de son père, Edward Montagu, plus tard comte de Sandwich, conseiller auprès de Cromwell, l'engagea comme secrétaire. Pepys épousa alors une jeune fille de quinze ans, fille d'un huguenot émigré. Après la chute du Commonw […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-pepys/#i_6738

POUDRES CONSPIRATION DES (1605)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 391 mots
  •  • 1 média

Fomentée en 1605 par un groupe de catholiques anglais, la conspiration des Poudres était dirigée contre le roi Jacques I er Stuart. Victimes de dures persécutions sous Élisabeth I re , considérés par l'opinion publique comme les soldats du pape et comme les alliés naturels du roi d'Espagne, les catholiques anglais ne représentent plus, au début du xvii e siècle, qu'une minorité de la population, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conspiration-des-poudres/#i_6738

PURITANISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 2 545 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le puritanisme anglais »  : […] Dans l'Angleterre du xvi e  siècle, le glissement vers le protestantisme avait préservé les structures ecclésiastiques médiévales. Les cours épiscopales, le cumul des bénéfices, la vénalité des charges subsistaient, le rituel avait été fort peu modifié. Dans ces structures inchangées, les Trente-Neuf Articles, promulgués en 1571, insufflèrent une doctrine nettement protestante et plus précisément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puritanisme/#i_6738

PYM JOHN (1584-1643)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 869 mots

Homme politique anglais, John Pym est l'un des principaux chefs de la révolution de 1640 contre le régime de Charles I er . Issu d'une famille de la gentry du Somersetshire, fixé à Londres, il entre très tôt dans les services de l'Échiquier et siège pour la première fois aux Communes en 1614. Sa longue expérience parlementaire le désigne naturellement comme l'un des premiers « sages » susceptibles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-pym/#i_6738

RALEIGH sir WALTER (1552-1618)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 903 mots
  •  • 1 média

Soldat, courtisan, explorateur, colonisateur, homme d'État, poète, historien et par-dessus tout un des esprits les plus distingués d'une période éminente de l'histoire d'Angleterre, sir Walter Raleigh (ou Ralegh) fut un personnage considérable des règnes d'Élisabeth I re et de Jacques I er . Il offrit sa tête au bourreau, après treize ans de captivité à la tour de Londres. C'était pour crime de h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raleigh-sir-walter/#i_6738

RÉVOLUTION ANGLAISE SECONDE, dite GLORIEUSE RÉVOLUTION (1688)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 970 mots

Le débarquement de Guillaume d'Orange à Torbay, le 5 novembre 1688, donne le signal d'une révolution aussi remarquable par sa brièveté que par sa portée : le 22 décembre, le roi Jacques II s'enfuit en France, où Louis XIV lui ménage une généreuse hospitalité au château de Saint-Germain. Réuni à partir du 22 janvier 1689, un Parlement Convention règle en moins de cinq mois les principaux problèmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seconde-revolution-anglaise/#i_6738

RÉVOLUTIONS ANGLAISES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 486 mots

1629 Charles I er , roi depuis 1625, dissout son troisième Parlement et inaugure une période de gouvernement personnel. Signature de la paix avec la France et, l'année suivante, avec l'Espagne. 1637 Tentative d'introduction du Common Prayer Book anglican à Édimbourg. Les troubles religieux évoluent quelques mois plus tard en rébellion politique et militaire de l'Écosse. 1640 Convocation puis d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolutions-anglaises-reperes-chronologiques/#i_6738

ROYAL SOCIETY

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 443 mots

En 1660, à Londres, quelques mois après la restauration de la monarchie anglaise, des tenants de la nouvelle philosophie, ou philosophie expérimentale, opposés à la pensée aristotélicienne, décident de fonder une société savante : la Royal Society. Cela faisait plusieurs années que ces hommes, dont Robert Boyle (1626-1691), John Wilkins (1614-1672), Robert Hooke (1635-1702) ou Christopher Wren (1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royal-society/#i_6738

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Les derniers Stuarts »  : […] Le temps des Stuarts est encore, en effet, celui de Marie (morte en 1694), de Guillaume, qui lui survit jusqu'en 1702, d' Anne, jusqu'en 1714. Sous leur règne, les libertés anglaises se consolident (loi de 1693 pour la convocation obligatoire d'un nouveau Parlement tous les trois ans au moins ; Acte d'établissement de 1701 exigeant un souverain protestant sur le trône), l'union avec l'Écosse est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_6738

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Explorations et découvertes »  : […] L'ère de l'expansion est relativement tardive. L'Angleterre a été devancée par les royaumes ibériques – Espagnols et Portugais visant même, à la fin du xv e  siècle, à un partage du monde après l'arbitrage pontifical de 1493. Les Tudors, pas plus que les Valois français, n'ont jamais souscrit à cette prétention. Mais la prétendue vocation maritime du royaume n'existe pas, le pays vit de la terre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_6738

RUPERT ROBERT dit LE PRINCE (1619-1682)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 616 mots

Général et amiral britannique, né le 17 décembre 1619 à Prague, en Bohême (auj. République tchèque), mort le 29 novembre 1682 à Londres. Robert Rupert est le fils de Frédéric V, Électeur palatin et roi de Bohême (sous le nom de Frédéric I er ), et d'Élisabeth Stuart, l'une des filles du roi d'Angleterre Jacques I er . En 1620, deux ans après le début de la guerre de Trente Ans, sa famille est c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-rupert/#i_6738

SCIENCES SOCIALES PRÉHISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 17 535 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'arithmétique politique britannique et ses prolongements sur le continent »  : […] C'est en 1662 que l'on s'accorde à fixer l'année de naissance de l'arithmétique politique, avec la publication à Londres des Natural and Political Observations... upon the Bills of Mortality , par John Graunt (1620-1674), « citoyen de Londres », fils de drapier, apprenti mercier, puis mercier lui-même sa vie durant, et autodidacte. Pourtant, l'expression proprement dite d'arithmétique politique n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-des-sciences-sociales/#i_6738

SELDEN JOHN (1584-1654)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 590 mots

Juriste et humaniste anglais né à Salvington (Sussex). Diplômé d'Oxford, Selden est admis à Inner Temple en 1604 et appelé au barreau en 1612 ; mais il ne plaide que rarement. Après des travaux consacrés à l'histoire du droit et aux antiquités orientales, son Histoire des dîmes ( History of Tithes , 1618), dont les conclusions indisposent le clergé, lui vaut d'être remarqué ; il y soutient l'idée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-selden/#i_6738

SHAFTESBURY ANTHONY ASHLEY COOPER 1er comte de (1621-1683)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 486 mots

Homme politique anglais de tout premier plan. La vie publique de Shaftesbury commence en 1640 par son élection au Parlement et elle est marquée par des retournements étonnants qui l'ont fait qualifier de « Jeckyll et Hyde de la vie politique anglaise » (David Ogg). Successivement partisan du roi, puis du Parlement au temps de la première Révolution anglaise, admis à siéger dans tous les parlements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthony-ashley-cooper-1er-comte-de-shaftesbury/#i_6738

STERLING LIVRE

  • Écrit par 
  • Sophie BRANA, 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 7 210 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le monométallisme argent »  : […] Au viii e  siècle, dans les royaumes saxons des îles Britanniques, circulent des pièces d'argent sceatta , sterra ou steorling , comportant la marque d'une étoile ( star ). Les ateliers monétaires, placés sous l'autorité royale, taillent 240 de ces pièces dans une livre d'alliage (925 parties d'argent pour 75 de cuivre). La 240 e  partie d'une livre est le denier, dénommé penny (abrégé d. en Ang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-sterling/#i_6738

STRAFFORD THOMAS WENTWORTH comte de (1593-1641)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 660 mots

Issu d'une famille de la gentry du Yorkshire, Thomas Wentworth a connu une vie publique très contrastée sous les deux premiers Stuarts. Presque constamment élu aux Communes entre 1613 et 1628, il s'y fait le champion des libertés anglaises, attaque vigoureusement les prétentions qu'émettent Jacques I er puis Charles I er de lever des taxes ou des dons gratuits sans l'approbation du Parlement, ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-strafford/#i_6738

SWIFT JONATHAN (1667-1745)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 5 405 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La politique »  : […] Cette ère d'Auguste ( the Augustan Era , comme les Anglais appellent le règne de la reine Anne) est vraiment l'époque où un Swift peut donner toute sa mesure. C'est le triomphe (apparent) de la raison classique, c'est aussi le temps des luttes politiques par la cabale et par l'écrit, tandis que se poursuit une guerre absurde contre la France, pour savoir qui vendra du drap à l'Espagne, dont Louis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonathan-swift/#i_6738

TEMPLE WILLIAM (1628-1699)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 310 mots

D'origine irlandaise, l'un des plus éminents serviteurs de la Couronne anglaise à l'époque de la Restauration. En fait, sa carrière a été triple. Diplomate habile, William Temple a attaché son nom, entre 1665 et 1678, à une série de missions sur le continent européen qui, toutes, ont eu pour objet de contrecarrer certains des plus ambitieux desseins de Louis XIV : en particulier, en 1668, il est l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-temple/#i_6738

TEST ACT (1673)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 493 mots

Loi votée par le Parlement de Londres et promulguée par Charles II. Dû aux initiatives de lord Shaftesbury, le Test Act entendait opposer une barrière inexpugnable à toute tentative de restauration catholique en Angleterre, et cela après la décision royale de 1672 de concéder l'« indulgence » à tous les sujets catholiques et non-conformistes du royaume et alors que nombre de catholiques, dont le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/test-act/#i_6738

TÊTES RONDES, histoire anglaise

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 137 mots

Surnom donné à l'époque de la première révolution anglaise à ses partisans et en particulier aux puritains. L'expression de Têtes rondes apparaît à l'occasion de troubles populaires à Londres en 1641, lorsque la foule, composée en partie d'artisans et de compagnons, fait pression sur le Parlement pour obtenir la suspension des évêques. Elle a alors une connotation péjorative et, dans la bouche de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetes-rondes-histoire-anglaise/#i_6738

DAILY COURANT THE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

En Angleterre, l'abolition du Licensing Act en 1695, et donc la fin de la censure, permit la multiplication des journaux. On essaya d'abord des feuilles paraissant plusieurs fois par semaine. Le 11 mars 1702 naissait le premier journal quotidien, The Daily Courant , demi-feuille de papier imprimée d'un seul côté sur deux colonnes qui donnait, sans commentaire, une série de nouvelles empruntées à d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-daily-courant/#i_6738

TORIES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 460 mots

Nom attribué à l'un des premiers partis politiques anglais à partir de 1679-1680 et devenu aujourd'hui synonyme de conservateurs. Baptisés par leurs adversaires d'une expression injurieuse utilisée contre des hors-la-loi catholiques d'Irlande, les tories ont commencé par être le parti du roi et de l'Église d'Angleterre et ont lutté pour préserver les droits du catholique Jacques d'York à la succes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tories/#i_6738

WALWYN WILLIAM (1600 env.-apr. 1651)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 214 mots

Pamphlétaire anglais né dans le Worcestershire. Sympathisant de la secte des anabaptistes, William Walwyn partage leur croyance en l'égalité de tous les hommes, leur attachement à la tolérance, leur horreur de la violence et de l'autorité spirituelle. Dans une série de pamphlets, dont plusieurs anonymes, il défend la cause du Parlement et celle de la liberté de conscience. Rallié au parti des nive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-walwyn/#i_6738

WHIGS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 461 mots

Nom donné, à partir des années 1679-1680, à la fraction libérale de la classe politique anglaise. Celle-ci fut baptisée par ses adversaires du nom de révoltés écossais du début de la Restauration ; une nuance péjorative de banditisme et de violence y est attachée. Soupçonnés de nourrir les plus noirs desseins contre la personne royale au temps du conflit de l'exclusion, les whigs reçoivent peu apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/whigs/#i_6738

WINSTANLEY GERRARD (1609-? 1660)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 987 mots

L'un des plus importants penseurs révolutionnaires à l'époque de la première révolution anglaise, Gerrard Winstanley est aussi l'un des plus fugitifs. L'essentiel de son œuvre connue, et même des épisodes avérés de sa vie, se situe entre 1648 et 1652. Il est considéré comme l'un des grands apôtres d'un communisme agraire, un précurseur du rationalisme, mais aussi du socialisme chrétien. Né à Wigan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerrard-winstanley/#i_6738

YEOMAN

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 516 mots

Nom ordinairement donné en Angleterre au paysan propriétaire, lorsque se développe la pratique de l'affermage des grands domaines. Surtout aux xvii e et xviii e  siècles, le terme de yeoman sert à désigner habituellement aussi les gros fermiers, propriétaires ou non d'ailleurs, d'un bien patrimonial ; en outre, dans les comtés, et jusqu'à la réforme de 1832, le yeoman est le citoyen à part entièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yeoman/#i_6738


Affichage 

Bataille de la Boyne

photographie

Guillaume d'Orange est assuré de son trône après sa victoire remportée en Irlande sur les partisans du roi catholique Jacques II, en juillet 1690 Gravure du XVIIIe siècle 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Bill of Rights de 1689

photographie

Quoiqu'il en coûte de l'admettre en France, la première Déclaration des droits de l'époque moderne est anglaise et précède exactement de cent ans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Imposée aux nouveaux souverains Guillaume III d'Orange et Marie II Stuart, elle constitue... 

Crédits : AKG

Afficher

Edward Coke

photographie

Le juriste anglais sir Edward Coke (1552-1634) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Guy Fawkes

photographie

Guy Fawkes (1570-1606) et des catholiques anglais projettent de faire sauter le Parlement en 1605 La conspiration des Poudres sera déjouée et les chefs exécutés en 1606 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Incendie de Londres, septembre 1666

photographie

L'incendie qui ravagea Londres du 2 au 6 septembre 1666 eut notamment pour effet de susciter la création des premières assurances incendie Eau-forte de Jan Luyken (1649-1712) tirée de H Ludolff, «Historische Schaubühne», Francfort, 1718 

Crédits : AKG

Afficher

Oliver Cromwell

photographie

Oliver Cromwell (1599-1658), inspirateur de la Grande-Bretagne moderne Il est nommé, en 1653, lord protecteur des royaumes d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Premier billet de banque anglais

photographie

Le premier billet de 100 livres émis par la Banque d'Angleterre en 1713 La banque avait été fondée en 1694 par un groupe de marchands londoniens 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Robert Blake

photographie

Robert Blake (1599-1657), amiral anglais et député au Long Parlement 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

The Daily Courant, 1702

photographie

Le premier quotidien, lancé en Angleterre en mars 1702 Les journaux à grand tirage ne devaient faire leur apparition en France qu'au XIXe siècle, avec La Presse d'Émile de Girardin et Le Siècle d'Armand Dutacq Dans ce deuxième numéro du Daily Courant, daté du 12 mars 1702, il est question... 

Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

William Penn

photographie

L'Anglais William Penn (1644-1718), fondateur de la colonie américaine qu'il appelle Pennsylvanie et propagateur de la foi quaker, en compagnie de Charles II (1630-1685), roi d'Angleterre (1660-1685) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Bataille de la Boyne
Crédits : Hulton Getty

photographie

Bill of Rights de 1689
Crédits : AKG

photographie

Edward Coke
Crédits : Hulton Getty

photographie

Guy Fawkes
Crédits : Hulton Getty

photographie

Incendie de Londres, septembre 1666
Crédits : AKG

photographie

Oliver Cromwell
Crédits : Hulton Getty

photographie

Premier billet de banque anglais
Crédits : Hulton Getty

photographie

Robert Blake
Crédits : Hulton Getty

photographie

The Daily Courant, 1702
Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

William Penn
Crédits : Hulton Getty

photographie