GRAMMAIRES COGNITIVES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une approche configurationnelle

Pour les tenants des grammaires cognitives, la grammaire ne constitue pas un « module » autonome sur lequel se grefferait une composante sémantique assurant l'interprétation des symboles lexicaux et des constructions syntaxiques ; elle est, au contraire, intrinsèquement signifiante, dans la mesure où elle structure et exprime des contenus sémantiques. On comprend, dès lors, l'importance accordée aux phénomènes de perception visuelle et de construction d'images, en liaison avec les processus de symbolisation linguistique : dans tous les cas, c'est en effet l'aptitude générale à représenter une même situation sous des angles différents qui est en jeu.

Si l'activité de langage consiste à construire des structures sémantiques complexes (« représentations cognitives », « structures conceptuelles » ou « espaces mentaux » selon les auteurs), il revient alors au linguiste de caractériser la façon dont les unités linguistiques se combinent pour produire de telles structures. La sémantique grammaticale proposée est qualifiée de « configurationnelle », car la grammaire est réputée organiser les différents éléments de l'énoncé en vue de construire une « configuration », c'est-à-dire une scène complexe cohérente. Cette manière de concevoir la grammaire constitue sans doute l'apport le plus original des grammaires cognitives.

Dans la théorie de R. Langacker (Foundations of Cognitive Grammar, 1987 et 1991), des schémas diagrammatiques permettent de représenter les relations topologiques et cinématiques constitutives, selon lui, du sens grammatical. Chaque différence de forme induisant une différence dans la représentation construite, jamais deux énoncés ne correspondent exactement à la même configuration. Par exemple, « Le tableau est au-dessus du radiateur » et « Le radiateur est au-dessous du tableau » décrivent la même situation, mais l'appréhendent différemment. À l'intérieur du diagramme correspondant, la relation géométrique statique entre le tableau et le radiateur (disposés le long d'un axe vertical) sera donc marquée comme asymétrique : dan [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :


Autres références

«  GRAMMAIRES COGNITIVES  » est également traité dans :

LANGAGE ACQUISITION DU

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 4 942 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les approches fonctionnalistes  »  : […] Diverses conceptions alternatives, dont la plus récente est l’approche « émergentiste », proposent une vision plus « épigénétique » de l’acquisition, soulignant que, si le langage est ancré dans notre héritage biologique, son émergence est liée aux capacités cognitives (attention, association, mémoire) et communicatives générales déjà mises en place au cours de la première année ainsi qu’aux propr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-langage/#i_47683

LINGUISTIQUE - Théories

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 6 894 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les approches intégrées »  : […] Par contraste avec les démarches précédentes, qui partent de formalismes logiques existants pour aller ensuite vers la langue, diverses théories sémantiques ont été élaborées, notamment en Europe, à partir d'observations linguistiques – leurs auteurs s'efforçant ensuite de trouver des logiques susceptibles de les modéliser. Citons, par exemple, la « théorie des univers de croyance » du linguiste f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-theories/#i_47683

LINGUISTIQUE - Domaines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 5 093 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « À la recherche d'universaux du langage »  : […] La notion d'universaux du langage, objet de controverses au sein de la linguistique, est abordée par les typologues dans une perspective autre que celle de la grammaire universelle de Chomsky. Loin de postuler des principes grammaticaux universels qui n'autoriseraient de différences que dans le simple réglage de la valeur de quelques paramètres, les typologues se montrent extrêmement prudents dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-domaines/#i_47683

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine FUCHS, « GRAMMAIRES COGNITIVES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaires-cognitives/