GRAMMAIRE COMPARÉE

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Langues

  • Écrit par 
  • Emilio BONVINI, 
  • Maurice HOUIS
  •  • 8 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les limites du comparatisme »  : […] Il est incontestable qu'il y a eu, de tout temps, un courant comparatiste en linguistique négro-africaine. C'est par lui que celle-ci débouche sur des synthèses. La classification de Greenberg peut être considérée comme une base de travail. Elle a néanmoins ses limites : elle est acculée à manipuler principalement des éléments de vocabulaire, par manque d'un nombre suffisant de descriptions gramma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-langues/#i_86807

BENVENISTE ÉMILE (1902-1976)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MILNER
  •  • 2 993 mots

Dans le chapitre « Benveniste et l'étude de l'indo-européen »  : […] Dans le domaine indo-européen, Benveniste représenta avec éclat l'école française de grammaire comparée, après Meillet dont il fut l'élève et le successeur. Cette école, directement issue de l'enseignement parisien de Saussure, se caractérise par les principes suivants. La grammaire comparée de l'indo-européen est conçue comme une branche de la linguistique générale et ses méthodes propres doiven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-benveniste/#i_86807

BLOOMFIELD LEONARD (1887-1949)

  • Écrit par 
  • C.-H. VEKEN
  •  • 813 mots

Homme réservé, à la personnalité austère et entière, L. Bloomfield marqua de façon déterminante le développement de la linguistique aux États-Unis et dans le monde. Né à Chicago, il étudia la grammaire et la philologie germanique à Harvard et, après avoir passé un an en Allemagne, où il suivit les cours de Brugmann et de Leskien, les grands comparatistes de l'époque, il enseigna dans plusieurs uni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-bloomfield/#i_86807

BOPP FRANZ (1791-1867)

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 538 mots

Né à Mayence, Franz Bopp étudie à Paris de 1812 à 1816 (le persan, l'arabe, l'hébreu, le sanskrit), puis à Londres de 1816 à 1820. Il est le fondateur de la méthode comparative en linguistique. Son ouvrage, Le Système de conjugaison du sanscrit comparé avec celui des langues grecque, latine, persane et germanique, etc. ( Über das Konjugationssystem der Sanskritsprache in Vergleichung mit jenem de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-bopp/#i_86807

COHEN MARCEL (1884-1974)

  • Écrit par 
  • C.-H. VEKEN
  •  • 619 mots

L'ampleur, la variété et l'intérêt de l'œuvre du grand linguiste que fut Marcel Cohen sont à la mesure d'une vie qui recouvre près d'un siècle. Né à Paris, il fit ses études au lycée Condorcet, où naquit l'inaltérable amitié qui devait le lier à Jean-Richard Bloch. Agrégé de grammaire en 1908, il avait commencé en 1903 à suivre les enseignements de Mario Roques et surtout d'Antoine Meillet à l'Éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-cohen/#i_86807

GRAMMAIRE COMPARÉE DES LANGUES INDO-EUROPÉENNES, Franz Bopp - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel BERGOUNIOUX
  •  • 752 mots

Après avoir conduit des études classiques en Allemagne, Franz Bopp (1791-1867) s'installe en 1812 à Paris. Durant quatre années, il se consacre aux langues orientales, notamment l'arabe et le sanscrit dont il poursuit l'étude à Londres. Nommé en 1821 professeur de littérature orientale et de linguistique générale à l'université de Berlin grâce à la protection de Wilhelm von Humboldt, il y accompli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaire-comparee-des-langues-indo-europeennes/#i_86807

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) - Du Moyen Âge à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Jean STÉFANINI
  • , Universalis
  •  • 4 816 mots

Dans le chapitre « La représentation classique : l'idéal d'unité de la grammaire générale »  : […] Si chaque siècle a, comme veut Meillet, la grammaire de sa philosophie, l'âge classique, avec la révolution scientifique de Kepler, Copernic, Galilée, la théorie de l'induction de Bacon, le nominalisme de Hobbes, le débat entre empirisme anglo-saxon et rationalisme cartésien, a dû transformer la sienne. Dès la seconde moitié du xvi e  siècle, on a vu Ramus rejeter, avec l'aristotélisme, le « menta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaires-histoire-des-du-moyen-age-a-la-periode-contemporaine/#i_86807

GRIMM JAKOB (1785-1863) et WILHELM (1786-1859)

  • Écrit par 
  • Michel-François DEMET
  •  • 1 735 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'œuvre philologique »  : […] Les deux frères s'intéressaient depuis longtemps à la littérature médiévale allemande. Ils avaient remarquablement commenté et édité la Chanson des Nibelungen ( Nibelungenlied ), Le Pauvre Henri ( Der arme Heinrich , début du xiii e  siècle) de Hartmann von Aue. Leur intérêt se porta peu à peu sur la langue elle-même. L'étude des langues et de leur étymologie n'était pas nouvelle en 1819, date de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grimm-jakob-et-wilhelm/#i_86807

HUMBOLDT WILHELM VON (1767-1835)

  • Écrit par 
  • Pierre CAUSSAT
  •  • 1 056 mots

Une biographie « explicite » permet de repérer l'appartenance effective de Humboldt à une période chargée d'événements qui ont remodelé la configuration politique et théorique de l'Europe. D'abord témoin passionné mais discret des renouvellements culturels de son temps (lisant Kant et correspondant avec Schiller et Goethe), il intervient directement dans la trame politique du début du xix e sièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-von-humboldt/#i_86807

INDO-EUROPÉEN

  • Écrit par 
  • Guy JUCQUOIS
  •  • 7 980 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Premiers travaux »  : […] La découverte de la parenté de ces langues a été en quelque sorte une conséquence directe de la rencontre, au xvi e  siècle, entre l'Occident et les langues de la Perse et de l'Inde. En effet, aussitôt que les relations régulières établies entre l'Orient et l'Europe ont donné à quelques Européens l'occasion de connaître le persan et le sanskrit, ils ont été frappés par les ressemblances que montra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indo-europeen/#i_86807

LANGUES TYPOLOGIE DES

  • Écrit par 
  • Loïc DEPECKER
  •  • 8 357 mots

Dans le chapitre « Quelle classification ? »  : […] Si on regarde comment s'est posée l'idée d'une classification scientifique des langues, principalement à partir du xix e  siècle, on note que c'est la découverte de la proximité de formes dans certaines langues qui a conduit à l'hypothèse d'une langue commune. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typologie-des-langues/#i_86807

LANGUES ET LANGAGE ORIGINE DES

  • Écrit par 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 6 746 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La démarche de la linguistique historique »  : […] La méthode essentielle de la linguistique historique est le comparatisme : on recherche dans les langues dont on veut établir la parenté des similarités grammaticales, comme des analogies dans les systèmes de conjugaisons ou de déclinaisons, et des similarités lexicales, en établissant des listes des mots qui se correspondent de langue à langue, tant sur le plan phonétique que sémantique. Si ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-des-langues-et-langage/#i_86807

LEJEUNE MICHEL (1907-2000)

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER
  •  • 862 mots

Le linguiste Michel Lejeune est né en 1907 ; il est le frère du dessinateur Jean Effel (F.L., François Lejeune). D'une remarquable précocité (ses premiers articles datent de 1929), il a reçu sa formation dans la période féconde de l'entre-deux-guerres. Il fut en particulier l'élève d'Antoine Meillet, le maître de la grammaire comparée des langues indo-européennes, et de Joseph Vendryes, l'un des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-lejeune/#i_86807

LINGUISTIQUE - Domaines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 5 093 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La grammaire comparée »  : […] On doit au britannique William Jones d'avoir, à la fin du xviii e  siècle, avancé l'idée d'une parenté linguistique entre le sanskrit (langue ancienne de l'Inde), le grec et le latin. À sa suite, les chercheurs se livreront, durant tout le xix e  siècle, à la recherche de la « famille indo-européenne » de langues, dont ils montreront qu'elle regroupe une dizaine de branches. L'indo-européen, tron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-domaines/#i_86807

LINGUISTIQUE ET PSYCHANALYSE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MILNER
  •  • 7 201 mots

Dans le chapitre « L'étrangeté de la position de Freud »  : […] L'indifférence de Freud à l'égard de la linguistique est paradoxale. Après tout, il est contemporain de la plus grande efflorescence de la science linguistique européenne : qu'on songe à Saussure, Meillet, Troubetzkoy, Jakobson, etc. On peut admettre que, avant 1914, Freud ait pu ignorer ce qui se passait en linguistique en France et en Suisse et qui était assez peu connu ; on peut admettre qu'ens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-et-psychanalyse/#i_86807

LINGUISTIQUE HISTORIQUE ET LINGUISTIQUE GÉNÉRALE, Antoine Meillet - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel BERGOUNIOUX
  •  • 768 mots

Antoine Meillet (1866-1936) est l'un des maîtres du comparatisme. Élève de Michel Bréal et de Ferdinand de Saussure, il enseigne successivement à l'École des langues orientales, à l'École pratique des hautes études et succède en 1906 à Michel Bréal dans la chaire de grammaire comparée des langues indo-européennes au Collège de France. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-historique-et-linguistique-generale/#i_86807

MEILLET ANTOINE (1866-1936)

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 651 mots

Linguiste français. Antoine Meillet étudie le sanskrit, les langues romanes, les langues slaves, l'irlandais, l'iranien, l'arménien (qu'il enseignera aux Langues orientales de 1902 à 1906). Après avoir suivi les cours de Ferdinand de Saussure à l'École pratique des hautes études, il lui succède en 1891 et y enseignera jusqu'en 1927. Il devient professeur au Collège de France en 1905. Son œuvre s'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-meillet/#i_86807

MÜLLER FRIEDRICH MAXIMILIAN dit MAX (1823-1900)

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 947 mots

Indianiste, linguiste, mythologue d'origine allemande, Friedrich Maximilian Müller a laissé une œuvre qui, avec ses vingt volumes, ouvrait un chemin de crête dans le massif nouvellement découvert de l'histoire des religions. Sanskriste, élève de Burnouf à Paris, chargé par la Compagnie des Indes d'éditer le Rig-Veda , il enseigna à Oxford de 1850 à 1876, avant de se consacrer à l'édition des Sacr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muller-friedrich-maximilian-dit-max/#i_86807

SCHLEGEL FRIEDRICH VON (1772-1829)

  • Écrit par 
  • Alexis PHILONENKO
  •  • 2 355 mots

Dans le chapitre « Les recherches philologiques »  : […] L'essai Sur la langue et la philosophie des Indiens ( Über die Sprache und Weisheit der Inder ), paru en 1808, est un livre curieux dans lequel Schlegel a mêlé philosophie et théorie du langage. Il avait eu l'occasion d'étudier le sanskrit lors de son séjour à Paris en 1803 et il n'était pas véritablement un néophyte. Ce livre montre le micrologue érudit, le collectionneur et le linguiste que Sch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-von-schlegel/#i_86807

WHITNEY WILLIAM DWIGHT (1827-1894)

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 586 mots

Linguiste américain, William D. Whitney étudie d'abord à Yale, puis en Allemagne, en particulier à Berlin où il a pour professeur le comparatiste Franz Bopp. En 1854, il est professeur de sanskrit à Yale, puis, à partir de 1869, professeur de grammaire comparée. Sanskritiste d'origine donc, Whitney était très connu en Allemagne pour ses travaux originaux et novateurs sur cette langue ( A Sanskrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-dwight-whitney/#i_86807