GRAAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les textes

Parmi les textes français, le roman de Perceval, ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes (1135 env.-1183 env.) est capital. C'est l'histoire du chevalier orphelin Perceval qui, après avoir été reçu à la cour du roi Arthur, court les aventures dont une des plus mystérieuses est sa visite au roi Pêcheur. Dans son château, Perceval voit défiler devant lui le cortège du Graal. Le Graal est entre les mains d'une vierge et, dans le même cortège, Perceval voit un chandelier, un grand plat ou « tailleoir », et une lance qui saigne. Il n'ose demander une explication. Poser une telle question aurait restauré la prospérité de la Terre Gaste qui entoure le château du Graal et aurait guéri le roi Méhaigné. Le Conte du Graal restant inachevé, on ne saura jamais quelle interprétation Chrétien de Troyes avait l'intention de proposer.

Perceval, Chrétien de Troyes

Perceval, Chrétien de Troyes

Photographie

Au cœur des aventures de Perceval que narre Chrétien de Troyes intervient le motif du Graal, qui sera appelé à connaître un durable succès. Ici, l'arrivée du Graal à la cour du Roi Pêcheur. Enluminure française, XIVe siècle. 

Crédits : AKG

Afficher

Vers la fin du xiie siècle, un poète bourguignon, Robert de Boron, raconte dans son Estoire dou Graal que c'est le vaisseau de la Cène, celui qui reçut le « Saint Sang », que les fils de Joseph d'Arimathie portèrent en terre occidentale, vers les vaux d'Avalon. La mise en prose de ce texte fut effectuée fréquemment. D'après le Perceval en prose (le Didot-Perceval) le héros de la quête du Graal est Perceval, mais il cède la place à Galaad, le fils de Lancelot du Lac, dans La Quête du Saint-Graal, l'avant-dernière branche du cycle en prose des romans arthuriens, le cycle de la vulgate. Le Perlesvaus, autre roman en prose dont le thème est le Graal, aurait, selon son éditeur W. A. Nitze, des rapports très étroits avec l'abbaye de Glastonbury. Les romans en prose française concernant le Graal restèrent populaires jusqu'au xvie siècle.

Il existe d'importants romans gallois dont le héros est Perceval (par exemple Peredur). Ce texte a des rapports étroits avec le Perceval de Chrétien de Troyes, sans être une traduction. Kulwch et Olwen, le conte superbe des Mabinogion gallois, [...]



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur ès lettres, officier des palmes académiques, professeur de littérature française du Moyen Âge à l'université de Hull (Royaume-Uni)

Classification


Autres références

«  GRAAL  » est également traité dans :

ARTHURIEN CYCLE

  • Écrit par 
  • Cedric E. PICKFORD
  •  • 5 710 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les successeurs de Chrétien : les romans en prose »  : […] Vers la fin du premier quart du xiii e  siècle, un auteur anonyme propose à ses contemporains une vaste série de romans arthuriens, écrits en prose, et qui mérite bien le titre de « cycle arthurien ». Ce cycle, dit « Vulgate », ou Lancelot-Graal , retrace l'épopée du royaume d'Arthur depuis ses origines jusqu'à la chute de ce petit univers civilisé qu'était la Table ronde. Divisé en cinq sections […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-arthurien/#i_10631

CABINET DE CURIOSITÉS ou WUNDERKAMMER

  • Écrit par 
  • Myriam MARRACHE-GOURAUD
  •  • 4 017 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le cabinet princier »  : […] Les princes sont sans doute les premiers à s’entourer d’objets rares et précieux, qu’ils conservent dans des « garde-robes » ou « cabinets », lieux étroits situés, dans leur palais, un peu à l’écart des pièces d’apparat et non loin des appartements privés. Le mot « cabinet » désigne tantôt la pièce entière, tantôt le meuble seul, de facture souvent très élaborée, qui permet de conserver les mervei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cabinet-de-curiosites-wunderkammer/#i_10631

CHRÉTIEN DE TROYES (1135 env.-env. 1183)

  • Écrit par 
  • Yasmina FOEHR-JANSSENS
  •  • 1 248 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un nouveau discours amoureux »  : […] L'élaboration d'un nouveau discours amoureux est au centre d'un dispositif romanesque qui rivalise avec l' Art d'aimer d'Ovide ainsi qu'avec la poésie des troubadours. Dans Érec et Énide et dans le Chevalier au lion , un héros gagne une épouse dans un premier mouvement de prouesse, puis la perd par oubli des armes ou négligence de l'amour, et la reconquiert après une douloureuse errance. Mais c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chretien-de-troyes/#i_10631

CYCLE ARTHURIEN DANS LA FANTASY

  • Écrit par 
  • Anne BESSON
  •  • 2 481 mots

Les aventures du roi Arthur et de ses chevaliers constituent un important champ d'expression du merveilleux littéraire et iconographique. Elles forment, à côté des mythes et des contes, une des sources principales de la fantasy, ce genre né à la fin du xix e  siècle d'un besoin de réenchantement du monde. La « matière de Bretagne » a d'abord nourri un ensemble de romans français et européens, à p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-arthurien-dans-la-fantasy/#i_10631

GALAAD

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 724 mots

Le personnage de Galaad (Galahad pour Malory), fils de Lancelot et de la fille du roi du Graal, c'est-à-dire descendant par son père de David et de Joseph d'Arimathie et par sa mère de la dynastie du Graal, articule la légende profane et la tradition mystique du cycle du Saint-Graal et fait l'unité du Lancelot-Graal ou Vulgate en prose du début du xiii e siècle. Lancelot apprend par prophétie qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaad/#i_10631

GAUVAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 953 mots

Un héros solaire du nom de Gwalchmei apparaît dans les triades galloises du haut Moyen Âge (petits poèmes mnémotechniques citant trois héros, trois exploits ou trois merveilles) ; ce même nom réapparaît dans les traductions galloises de l' Histoire des rois d'Angleterre de Geoffrey de Monmouth (vers 1130), comme équivalent de Galguanus ou de Walwanius. C'est sans doute Geoffrey qui introduit Gauv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gauvain/#i_10631

GUENIÈVRE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 721 mots

L'épouse d'Arthur, légendaire roi de Bretagne, appelée Gwenhwyfar dans les textes gallois médiévaux, apparaît pour la première fois sous le nom de Gennuvar dans un texte latin, la Vie de Gildas ( Vita Gildæ , avant 1136) de Caradoc de Lancarvan, qui laisse deviner une légende celtique antérieure : Melwas, roi du Pays du Midi, emmène l'épouse d'Arthur dans son château de la Cité de Verre ; après u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guenievre/#i_10631

LANCELOT

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 772 mots
  •  • 1 média

Apparu tard dans la légende arthurienne, Lancelot du Lac devient le héros central de l'histoire de Bretagne et des légendes du Graal conjointes dans le cycle romanesque du Lancelot-Graal en prose du début du xiii e  siècle. Le héros est dérobé à sa mère par une fée, la même que la fée Viviane aimée de Merlin, qui l'élève dans une île au fond d'un lac (d'où son nom). Il est l'objet d'une légende […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancelot/#i_10631

LANCELOT-GRAAL

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 1 076 mots
  •  • 1 média

Le titre moderne de Lancelot-Graal désigne un cycle de cinq romans arthuriens en prose : L'Histoire du Saint-Graal , L'Histoire de Merlin , Le Lancelot en prose , La Quête du Saint-Graal , La Mort du roi Arthur . Le noyau le plus ancien est la trilogie formée par Lancelot , la Quête , et la Mort du roi Arthur , composée vers 1225-1230. Les deux autres textes ont été écrits ultérieurement pour d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancelot-graal/#i_10631

LANCELOT, OU LE CHEVALIER DE LA CHARETTE, Chrétien de Troyes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 900 mots

Dans le chapitre « L'aventure infinie : le mythe du chevalier errant »  : […] Se dessine cependant, au fil du récit, une représentation très ambiguë de l'amour. Le « service » d'amour permet sans doute de se dépasser au plan héroïque, d'accéder à la connaissance de soi (le lecteur et le héros apprennent de la bouche de la reine le nom du chevalier « charreté ») et d'exercer sur le monde un pouvoir bienfaisant. Mais qu'advient-il du chevalier lorsque l'ivresse amoureuse ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancelot-ou-le-chevalier-de-la-charette/#i_10631

MERLIN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 1 015 mots

La littérature médiévale galloise possède quelques poèmes où il est question de la légende de Myrddin, fou misérable exilé dans la forêt écossaise, traqué par ses ennemis. Plus tard, Myrddin est doté du don de prophétie, et sa folie est expliquée par une vision qu'il eut au cours d'une grande bataille où mourut son seigneur. La Vie écossaise de saint Kentigern donne un grand rôle à un personnage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merlin/#i_10631

PARSIFAL (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 635 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Argument »  : […] L'action se déroule dans une époque légendaire. Acte I. Dans une clairière, près du château du Graal, à Montsalvat, le vieux Gurnemanz (basse) et ses deux écuyers font leur prière matinale. C'est l'heure où le roi Amfortas (baryton), rongé par un mal incurable, vient prendre un bain pour apaiser ses douleurs. Gurnemanz sait que seul un élu, pur et naïf, pourra le sauver (« Durch Mitleid wissend, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parsifal-r-wagner/#i_10631

PERCEVAL

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 745 mots

Cité parmi les chevaliers d'Arthur dans Érec , Perceval donne son nom au dernier roman de Chrétien de Troyes, Le Conte du Graal (env. 1180). Perceval, dont le père et les frères sont morts au combat, est élevé par sa mère dans la forêt, dans l'ignorance de la chevalerie, jusqu'au jour où il voit des chevaliers et veut devenir comme eux. Il part, laissant sa mère, pour être fait chevalier par le r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perceval/#i_10631

PERCEVAL OU LE CONTE DU GRAAL, Chrétien de Troyes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 946 mots
  •  • 1 média

Dans Perceval, ou le Conte du Graal , roman en vers octosyllabes, composé à la demande du comte de Flandre Philippe d'Alsace, Chrétien de Troyes (1135 env.-1183 env.) renouvelle sa technique narrative, tout en lançant dans le champ littéraire un motif appelé à un succès aussi large que durable : le motif du Graal et de sa quête. Commencé en 1181 et laissé inachevé à sa mort, il s'agit là de son d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perceval-ou-le-conte-du-graal/#i_10631

QUÊTE, littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 687 mots

Notion « fonctionnelle » fondamentale dans le conte populaire, tel que l'a décrit Vladimir Propp, et dans le mythe, la quête est accomplie par le héros en vue de combler le « manque », caractéristique de la situation initiale. À ce titre, elle intervient aussi dans n'importe quel type de récit, d'une façon moins évidente parfois, et que seule l'analyse structurale permet de mettre en lumière. D'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quete-litterature/#i_10631

ROBERT DE BORON (fin XIIe-déb. XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 333 mots

Travaillant pour Gautier de Montbéliard, un croisé qui mourut en Terre sainte (1212), Robert de Boron a pu découvrir la littérature byzantine et syriaque. Ce clerc mettra un tel savoir, acquis peut-être à Chypre, au service d'une grande entreprise de synthèse poétique : il s'agit de rattacher les légendes celtiques, avec le mythe du Graal, aux origines du christianisme dans une sorte d'allégorie c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-de-boron/#i_10631

WOLFRAM D'ESCHENBACH (1170 env.-env. 1220)

  • Écrit par 
  • Danielle BUSCHINGER
  •  • 1 156 mots

Dans le chapitre « L'adaptateur de Chrétien de Troyes »  : […] Les seuls renseignements biographiques que l'on possède sur Wolfram sont ceux que l'on peut tirer de son œuvre. Il cite la seigneurie de Wildenberg, dans l'Odenwald (il traduit Weldenberg en français pour désigner le château du Graal : Munsalvaesche), puis la cour de Hermann de Thuringe. Dans le Parzival , il fait allusion à des événements qui ont eu lieu en 1203-1204 (le siège d'Erfurt lors de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfram-d-eschenbach/#i_10631

Voir aussi

Pour citer l’article

Cedric E. PICKFORD, « GRAAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/graal/