GOÛT NÉOCLASSIQUE, Mario PrazFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Goût néoclassique de Mario Praz (1896-1982), foisonnante somme d'essais et d'articles publiés dès 1939 et ensuite enrichi d'éditions en éditions, marque une date dans l'histoire du goût : signal de la réhabilitation du style néoclassique, et en particulier du style Empire, cet ouvrage ouvre le chemin à des études scientifiques qui, en Italie comme dans toute l'Europe et aux États-Unis, eurent un large écho. L'histoire du « goût néo-classique » selon Praz n'est pas en effet seulement l'histoire d'un style, c'est le panorama d'une époque mêlant roman, théâtre, poésie, musique, danse et « tableaux vivants » ; peinture et sculpture y dialoguent avec les arts dits « mineurs » ou « décoratifs », depuis les portraits de groupe jusqu'aux figures de cire. C'est la reconstitution archéologique d'un regard daté, celui des contemporains de Chateaubriand et de Lady Hamilton, de Winckelmann et de David. Le livre vaut donc aussi pour sa méthode : une étude, en apparence fragmentée, de la production artistique d'une époque donnée, qui finit par « faire tableau ».

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, ancien élève de l'École normale supérieure, maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Adrien GOETZ, « GOÛT NÉOCLASSIQUE, Mario Praz - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gout-neoclassique/