GONGORISME

GÓNGORA Y ARGOTE LUIS DE (1561-1627)

  • Écrit par 
  • Claude ESTEBAN
  •  • 2 221 mots

Dans le chapitre « Cultisme et gongorisme »  : […] On a longtemps fait de Góngora l'initiateur en Espagne d'un style poétique, le cultisme – ou cultéranisme , ainsi que l'intitulèrent par dérision ses détracteurs qui faisaient rimer le mot avec luthéranisme : hérésie littéraire donc, discours emphatique auquel on opposait le conceptisme d'un Quevedo, recherche piquante de la pensée sous une forme plus sobre, plus fidèle aussi à la poésie du xvi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-de-gongora-y-argote/#i_9609

HERNÁNDEZ MIGUEL (1910-1942)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire ZIMMERMANN
  •  • 1 411 mots

Dans le chapitre « Du chevrier au poète »  : […] Miguel Hernández naît le 10 octobre 1910 à Orihuela (province d'Alicante), d'une famille de pauvres chevriers. Il fréquente le collège entre neuf et treize ans et demi, puis devient berger à son tour, sans cesser pour autant de se nourrir de poésie espagnole (saint Jean de la Croix, Garcilaso, Góngora, Antonio Machado...) ou française (Verlaine, Paul Valéry...). Miguel commence à écrire des poèmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miguel-hernandez/#i_9609

LES SOLITUDES, Luis de Góngora - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 776 mots

Dans le chapitre « Le « gongorisme » »  : […] La langue somptueuse et raffinée des Solitudes accumule, de façon éblouissante, souvent hermétique, toujours élégante, les caractères du baroque littéraire : cultismes, latinismes, hellénismes, métaphores audacieuses, conceptisme, périphrases brillantes, figures de style, notamment l'hyperbate (inversion de l'ordre naturel des mots), la paronomase (rapprochement de mots presque homonymes), l'énum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-solitudes/#i_9609