GOIBNIU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dieu Forgeron de l'Irlande celtique, Goibniu, dans le récit du Cath Maighe Tuireadh (« Bataille de Moytura »), forge les armes des Túatha Dé Dánann ou « Tribus de la déesse Danan » en lutte contre les démons malfaisants que sont les Fomoire. Il est aidé en cela par le charpentier Luchta et par le bronzier Credne. C'est lui qui assure aussi aux dieux la nourriture d'immortalité, comme Vulcain ou Héphaïstos ; et il n'existe aucune divinité « agricole » car Goibniu, le forgeron, fabrique aussi bien les outils du travail de la terre que les armes de la guerre. Ce n'est pas une divinité secondaire, mais, comme Brigit, la christianisation l'a éliminé des récits.

Aucun correspondant gaulois n'est mentionné par César dans sa liste des dieux, parce qu'il attribue globalement à Minerve le patronage de l'artisanat. Mais le thème nominal est représenté en gaulois par les anthroponymes Gobannitio, nom d'un prince arverne, père de Vercingétorix, et Gobannicnos, « fils de Gobannos ».

—  Christian-Joseph GUYONVARC'H

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Christian-Joseph GUYONVARC'H, « GOIBNIU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/goibniu/