GÖBEKLI TEPE, site archéologique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un site en devenir

La mort prématurée, en 2014, du fouilleur Klaus Schmidt a laissé en partie Göbekli Tepe en déshérence, d’autant que les autorités turques, face à la célébrité du site, ont manifesté leur intention de reprendre la fouille à leur compte, au détriment de l’Institut archéologique allemand. En outre, le calcaire des stèles étant relativement fragile face aux intempéries, des abris provisoires ont été construits pour les protéger, mais ils posent, comme à Malte par exemple, des problèmes esthétiques. Enfin, la construction d’un centre d’interprétation et l’aménagement du site pour les visites des touristes peuvent constituer, malgré leur nécessité, une menace. En juin 2018, Göbekli Tepe a été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Il faut souhaiter que cette mesure, qui n’est assortie d’aucun crédit supplémentaire, contribue à la préservation du site et au développement des recherches.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Göbekli Tepe, Turquie

Göbekli Tepe, Turquie
Crédits : Jean-Paul Demoule

photographie

Stèle ornée, Göbekli Tepe

Stèle ornée, Göbekli Tepe
Crédits : Vincent Musi/ National Geographic Creative/ Bridgeman Images

photographie

Plan du site de Göbekli Tepe

Plan du site de Göbekli Tepe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et à l'Institut universitaire de France

Classification

Autres références

«  GÖBEKLI TEPE, site archéologique  » est également traité dans :

FIGURATION, paléolithique et néolithique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 4 558 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Révolution néolithique, révolution des images »  : […] En effet, à partir de – 10000 environ, dans l’actuelle période interglaciaire, des communautés de chasseurs-cueilleurs, de manière indépendante dans plusieurs régions du monde, se sédentarisent et inventent progressivement la domestication des animaux et des plantes, qui caractérise ce qu’on appelle le Néolithique. Ce bouleversement radical s’accompagne aussi d’une modification des figurations, s […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Paul DEMOULE, « GÖBEKLI TEPE, site archéologique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gobekli-tepe-site-archeologique/