GNEISS

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 697 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'Archéen en Afrique australe »  : […] L'Archéen se présente en Afrique australe soit sous forme d'associations granites-ceintures vertes, soit comme des bassins cratoniques qui se développent sur les zones déjà stabilisées, soit sous forme d'associations gneiss-granulites […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geologie/#i_38778

AMPHIBOLITES

  • Écrit par 
  • Gérard GUITARD
  •  • 793 mots

Dans le chapitre « Critères de distinction »  : […] sur les conditions géologiques de gisement (par exemple alternances d'amphibolites et de gneiss acides dérivant de roches magmatiques acides). Lorsque les roches magmatiques basiques, dont dérivent les amphibolites, n'ont pas été remaniées après leur mise en place, les caractères chimiques des amphibolites peuvent être utilisés avec profit pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphibolites/#i_38778

ARCHÉEN

  • Écrit par 
  • Hervé MARTIN
  •  • 3 025 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Distribution des terrains archéens »  : […] Les roches les plus anciennes et qui affleurent sur de vastes surfaces (près de 3 000 km2) sont les gneiss d'Amitsôq au Groenland (photo 1). Il s'agit d'anciennes roches magmatiques (granitoïdes) aujourd'hui transformées en gneiss par métamorphisme. Leur mise en place date de 3,822 ± 0,005 Ga. Des volumes moins importants de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeen/#i_38778

MALPASSET RUPTURE DU BARRAGE DE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 294 mots

fut longue. L'ouvrage était de bonne qualité et édifié sur un soubassement robuste de gneiss. Le barrage était cependant le plus mince des barrages-voûtes avec ses 6,70 mètres d'épaisseur, dressé sur 66 mètres de hauteur et incurvé sur 223 mètres entre ses appuis rocheux, et l'automne de 1959 avait été particulièrement pluvieux et le niveau de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rupture-du-barrage-de-malpasset/#i_38778

MIGMATITES

  • Écrit par 
  • Michel PRUNAC
  •  • 416 mots

Roche métamorphique à structure hétérogène formée de deux parties distinctes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/migmatites/#i_38778

ROCHES (Classification) - Roches métamorphiques

  • Écrit par 
  • Gérard GUITARD
  •  • 4 372 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Gneiss »  : […] Les tectonites métamorphiques principalement formés de quartz et de feldspaths, exprimés macroscopiquement, à schistosité ou foliation plus ou moins marquée, de grain grossier ou moyen, sont appelés des gneiss. Les gneiss sont habituellement désignés selon la nature des autres minéraux de la roche : gneiss à biotite, à grenat, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-classification-roches-metamorphiques/#i_38778

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 098 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le bouclier baltique »  : […] sur la péninsule de Kola, les noyaux supposés anciens sont entourés par des ceintures de gneiss archéens et une agglomération de noyaux de protocontinent semble possible. En revanche, en Carélie, il est difficile de discerner des sutures entre les unités crustales mineures. Dans ce cas, la symétrie des ceintures de roches vertes lopiennes suggère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_38778


Affichage 

Coupes sériées à travers la chaîne de l'Himalaya

diaporama

Coupes sériées à travers la chaîne de l'Himalaya, montrant la géométrie probable des grands chevauchements en profondeur L'échelle des hauteurs a été exagérée Les croix représentent la croûte non déformée, les traits allongés correspondent à des gneiss (croûte continentale très... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Gneiss

photographie

Gneiss, roche métamorphique caractérisée par une foliation plissée, montrant une alternance de lits clairs (feldspaths, quartz) et de lits foncés (micas, amphiboles) 

Crédits : Jean-Pierre Floc'h / L.A.S.E.H.

Afficher

Gneiss folié

photographie

Gneiss œillé, montrant la foliation et les cristaux de feldspath déformés par le métamorphisme 

Crédits : Guy Colombeau / L.A.S.E.H.

Afficher

Gneiss œillé

photographie

Gneiss œillé montrant les cristaux de feldspaths étirés en raison du métamorphisme 

Crédits : Guy Colombeau / L.A.S.E.H

Afficher

Localisation dans la croûte et le manteau terrestre

dessin

Localisation des éclogites dans la croûte et le manteau supérieur, reconstituée par l'étude des xénolithes « ramonés » par les intrusions de kimberlite du nord de la plate-forme sibérienne (d'après N V Sobolev, 1968) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Coupes sériées à travers la chaîne de l'Himalaya
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Gneiss
Crédits : Jean-Pierre Floc'h / L.A.S.E.H.

photographie

Gneiss folié
Crédits : Guy Colombeau / L.A.S.E.H.

photographie

Gneiss œillé
Crédits : Guy Colombeau / L.A.S.E.H

photographie

Localisation dans la croûte et le manteau terrestre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin