GLUCINE (oxyde de béryllium)

BÉRYLLIUM

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Robert GADEAU, 
  • Jean PERROTEY
  •  • 5 432 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Oxyde et hydroxyde »  : […] L' oxyde se prépare par calcination de l'hydroxyde, du carbonate basique, de l'oxalate ou de l'acétate basique, ces deux derniers étant préférables lorsqu'un produit de très haute pureté est nécessaire. Après un chauffage à 960  0 C, l'oxyde se présente sous forme de grains à peu près sphériques, d'un diamètre voisin de 0,1 μm. Ces poudres très fines donnent, après frittage, des réfractaires de ha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beryllium/#i_846

TEMPÉRATURES PHYSICO-CHIMIE DES HAUTES

  • Écrit par 
  • François CABANNES
  •  • 3 853 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Stabilité et réactivité des solides »  : […] La stabilité des matériaux dépend de leur pression de vapeur, s'il s'agit d'un élément, et de leur dissociation s'il s'agit d'un composé. Les températures maximales d'utilisation des métaux réfractaires et du graphite sont de plusieurs centaines de degrés plus faibles sous vide que sous atmosphère réductrice . Sous vide, le carbure de silicium est stable jusqu'à 1 700  0 C et les carbures du table […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physico-chimie-des-hautes-temperatures/#i_846