GLOIRE, mystique juive

HASSIDISME MÉDIÉVAL

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 459 mots

Courant mystique à tendance ascétique, mouvement social et religieux qui se développa principalement entre 1150 et 1250 dans le judaïsme allemand à partir des villes de Ratisbonne dans le Sud, de Spire, Worms et Mayence en Rhénanie. « Hassidisme » dérive du mot talmudique qui désigne le dévot ( ḥasid ) et qui, dès l'origine, se réfère à la pratique assidue des vertus religieuses et éthiques. Les t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hassidisme-medieval/#i_32052

JUDA DE RATISBONNE dit JUDA LE PIEUX (1150-1217)

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 401 mots

Le maître le plus éminent du mouvement piétiste rhénan. Juda vécut quelque temps à Spire, mais passa la plus grande partie de sa vie à Ratisbonne. En dehors des légendes colportées à son sujet, on ne connaît que peu de détails sur son existence. Ce silence est volontaire : Rabbi Juda ou Juda le Pieux ne signait pas ses livres de son nom, de peur que ses enfants n'en tirent de l'orgueil ; et même s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juda-de-ratisbonne/#i_32052

KABBALE

  • Écrit par 
  • François SECRET, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 7 274 mots

Dans le chapitre « Le mouvement des ḥassidim d'Allemagne »  : […] Les spéculations du Sefer ha-bahir atteignirent d'abord les communautés rhénanes, où le livre fut connu par l'intermédiaire d'un membre de la famille des Kalonymides. La condition pénible des Juifs d'Allemagne pendant les croisades a contribué à préparer dans ce pays un terrain propice à l'éclosion d'un courant mystique intimement lié à la vie du peuple et qui, malgré la courte durée de sa périod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kabbale/#i_32052

SHEKINA, mystique juive

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 323 mots

Mot hébreu (signifiant littéralement, « demeure ») qui désigne dans la Bible la présence de Dieu parmi son peuple ou l'immanence divine dans le monde. Les images associées à la Shekina sont la lumière, la Gloire divine, la manifestation de Dieu. Son équivalent araméen est employé dans le targum pour atténuer les expressions anthropomorphiques incompatibles avec la transcendance de Dieu. Dans la th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shekina-mystique-juive/#i_32052