GLOCKENSPIEL, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire

L'ancêtre du glockenspiel à baguettes est le glockenspiel à clavier, dont l'existence est attestée au début du xviiie siècle : il est mentionné dans l'orchestre de l'oratorio Saul de Georg Friedrich Haendel (1739). Son mécanisme est très proche de celui d'un piano, à ceci près que les marteaux ne sont pas recouverts de feutre et que ce sont de petites têtes métalliques qui frappent les lames d'acier. De nombreux compositeurs, de Haendel à Claude Debussy, ont écrit pour cet instrument, qui est aujourd'hui tombé en désuétude : les parties écrites sont désormais presque toutes jouées sur le glockenspiel à baguettes. Cette évolution s'explique par le fait que l'ancien instrument produisait un son assez dur, métallique, et ne permettait pas beaucoup de variations au niveau des dynamiques.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Glockenspiel

Glockenspiel
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Glockenspiel : exemple sonore (2)

Glockenspiel : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Glockenspiel : exemple sonore (4)

Glockenspiel : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Glockenspiel : exemple sonore (1)

Glockenspiel : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « GLOCKENSPIEL, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/glockenspiel-en-bref/