GLOBULINES SÉRIQUES

CRYOGLOBULINES

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 494 mots

Par définition, les cryoglobulines sont des globulines sériques qui précipitent à une température inférieure à 37  0 C. Cette précipitation au froid provoque des troubles liés aux variations de la température. Les extrémités du corps (doigts, orteils, oreilles, nez) exposées au froid deviennent blanches, puis bleues et peuvent même se nécroser. Aucun de ces phénomènes ne s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cryoglobulines/#i_19471

ÉLECTROPHORÈSE

  • Écrit par 
  • Jean GUASTALLA, 
  • Jean MORETTI, 
  • Jean SALVINIEN
  •  • 4 734 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Analyse immuno-électrophorétique »  : […] Les méthodes précédentes, même les plus efficaces, ne permettent pas toujours de séparer et d'identifier des protéines différentes lorsqu'elles ont la même mobilité électrophorétique ; en outre, des composants très peu abondants peuvent passer inaperçus. Grabar et Williams ont apporté un perfectionnement remarquable aux méthodes de séparation et d'analyse des protéines en combinant l'électrophorès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophorese/#i_19471

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'immunologie moléculaire »  : […] En 1892, P. Ehrlich a élaboré une théorie sur l'apparition des anticorps qu'on désigne par « théorie des chaînes latérales ». Les cellules formant les anticorps comporteraient des constituants membranaires capables de fixer spécifiquement des antigènes. Ces chaînes seraient ensuite libérées dans la circulation et seraient les anticorps. Pour expliquer la spécificité de cette fixation, il l'a comp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunologie/#i_19471

MACROGLOBULINÉMIE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 268 mots

La maladie de Waldenström, ou macroglobulinémie primaire, est due à la prolifération néoplasique des cellules qui produisent les immunoglobulines de type IgM (ou γM). Cliniquement, chez un sujet âgé, on voit se développer une altération modérée de l'état général, une sensibilité anormale aux infections, souvent une polyadénopathie ; une tendance aux hémorragies plus ou moins discrètes entraîne une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroglobulinemie/#i_19471

SANG - Composition et propriétés

  • Écrit par 
  • Alain COSSON, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 4 055 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les protéines plasmatiques »  : […] Les protéines plasmatiques se divisent en trois classes : albumine, globulines, fibrinogène, qui représentent environ 70 g/l de plasma (tabl. 1) . La principale d'entre elles est l'albumine (40 g/l). Les globulines sont séparées en différentes fractions selon leur mobilité électrophorétique. Des techniques plus complexes d'immuno-électrophorèse, de chromatographie ont permis d'identifier plus de v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-composition-et-proprietes/#i_19471

SANG - Identité et hérédité

  • Écrit par 
  • Jacques RUFFIÉ, 
  • Jean-Pierre SOULIER
  •  • 5 526 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les groupes sériques »  : […] Si l'on considère seulement l'importance pratique pour la transfusion, ou pour les complications fœto-maternelles, des systèmes de groupes sanguins, la connaissance de groupes de protéines sériques joue un rôle beaucoup plus modeste. Toutefois, la découverte de groupes d' immunoglobulines (groupes Gm) a rendu des services éminents à la fois pour la connaissance de la structure des immunoglobulines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-identite-et-heredite/#i_19471