SUDORALES GLANDES

HIDROSADÉNITES

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 56 mots

Abcès tubéreux multiples, nodulaires, souvent conglomérés, qui résultent de l'infection staphylococcique des glandes sudoripares de l'aisselle. Récidivants, souvent rebelles à l'antibiothérapie, ils doivent être traités par la radiothérapie et, parfois, par un curage chirurgical de la région atteinte. […] […] Lire la suite

MUCOVISCIDOSE ou FIBROSE KYSTIQUE DU PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Gabriel BELLON, 
  • Robert GILLY, 
  • Georges SIMON
  •  • 3 138 mots

Dans le chapitre «  Physiopathologie »  : […] Par leurs localisations et leurs expressions cliniques très variées, les manifestations pathologiques de la mucoviscidose (pancréas exocrine, intestin, voies respiratoires, voies biliaires, voies génitales, glandes sudorales) ont attiré très tôt l'attention sur l'épithélium des canaux excréteurs de ces différents organes. Toutefois, l'étude de l'épithélium respiratoire fut privilégiée du fait de […] […] Lire la suite

PEAU

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET
  •  • 8 266 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les glandes sudorales eccrines »  : […] Elles sont réparties irrégulièrement sur tous les territoires cutanés. Elles sont particulièrement abondantes sur les paumes et les plantes, où on en compte jusqu'à 620 par centimètre carré. Elles sont également très nombreuses au niveau des aisselles, du front et de la poitrine. On en compte de 2 à 5 millions et leur densité est la même quelle que soit la couleur de la peau. Elles se développent […] […] Lire la suite

THERMORÉGULATION, biologie

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 7 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les modes d'évaporation »  : […] Placé dans un environnement chaud, un homme transpire. Cette sudation est le fait de glandes sudoripares réparties sur toute la surface du corps. Les chiens sont dépourvus de glandes sudoripares, et ils se refroidissent par évaporation au niveau de la partie supérieure du tractus respiratoire (par halètement ou polypnée thermique). Il existe une troisième méthode, qui est le léchage des membres […] […] Lire la suite