PANKOW GISELA (1914-1998)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La psychiatre et psychanalyste franco-allemande Gisela Pankow s'est éteinte à Berlin, le 14 août 1998. Née à Düsseldorf en 1914, au sein d'une famille protestante et démocrate, qui fut ultérieurement victime du nazisme, elle se convertit au catholicisme et conserva toujours vivante sa foi, mise au service de la justice et de la dignité à rendre aux malades mentaux. Docteur en médecine et neuropsychiatrie en 1939, elle fut l'assistante d'Ernst Kretschmer (1888-1964), directeur de la clinique neurologique de l'université de Tübingen. Sous l'influence de la théorie biotypologique de celui-ci, qui cherchait à établir des corrélations entre le type somatique et le type psychique, ses premiers travaux publiés en allemand (1948) et en français (1951-1953) concernent la structure du visage et la craniométrie. Elle fait une analyse didactique auprès de deux membres du Deutschs Institut für Psychotherapeutische Forschung und Psychotherapie de Tübingen (1944-1947) : Luise Weizächer, puis Kate Weizsächer-Hoss, suivie d'un contrôle avec cette dernière (1947-1951). Après sa venue à Paris en 1950 à l'occasion du premier congrès de l'Association mondiale de psychiatrie, organisé par Henri Ey, elle est accueillie l'année suivante dans le service d'endocrinologie du professeur Jacques Decourt à l'hôpital de la Pitié. En 1953, elle soutient une thèse de doctorat ès sciences à l'université de Paris sur « Les Rapports métriques entre la base du crâne et la partie supérieure de la face ». Inscrite à la société française de psychanalyse, elle entreprend des contrôles avec Daniel Lagache, Jacques Lacan et Françoise Dolto. Enfin, de 1957 à 1959, elle parachève sa formation à Berne auprès d'Ernst Blum, de la Société suisse de psychanalyse. En 1956, elle publie Structuration dynamique dans la schizophrénie, dont le sous-titre, Contribution à une psychothérapie analytique de l'expérience psychotique du monde, manifeste son souci d'associer la pensée psychanalytique à la phénoménologie de l'« être-au-monde ». Ains [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « PANKOW GISELA - (1914-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gisela-pankow/