BELLINI GIOVANNI (1425 env.-1516)

BELLINI LES

  • Écrit par 
  • Henri PERETZ
  •  • 2 337 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Giovanni Bellini »  : […] La date de naissance de Giovanni Bellini n'est pas établie avec certitude. L'année 1425 semble acceptable. Il travaille vers 1450 dans l'atelier de son père ; à partir de 1460, dans son propre atelier, où il peint de nombreuses œuvres destinées à des congrégations religieuses de Venise. C'est alors qu'il est chargé, avec son frère, de la décoration de la salle du Grand Conseil. En 1475, Antonello […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bellini/#i_5070

LUMINISME, peinture

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 426 mots

La première intuition du luminisme, c'est-à-dire du rôle de la lumière dans l'organisation cohérente des formes par le jeu des valeurs tonales, s'exprime à Venise à partir des leçons recueillies par Antonello de Messine chez les Flamands. Si Léonard de Vinci sait exploiter avec une géniale aisance les mystérieux pouvoirs de l'ombre et de la lumière — du noir et du blanc —, c'est dans l'œuvre de Gi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luminisme-peinture/#i_5070

MANTEGNA ANDREA (1431-1506)

  • Écrit par 
  • Pietro ZAMPETTI
  •  • 2 083 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le «  Retable de saint Zénon » »  : […] Entre la fin de l'année 1456 et l'année 1459, Mantegna entreprend notamment une œuvre destinée, elle aussi, à avoir une grande influence : le Retable de saint Zénon à Vérone. Renonçant à la composition traditionnelle des polyptyques, il y crée une unité idéale des figures prises dans le réseau des lignes perspectives. Il conçoit une architecture feinte qui englobe la totalité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-mantegna/#i_5070

PAYSAGE, peinture

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI
  •  • 6 547 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'Europe »  : […] L'Europe et le Proche-Orient ont eu une littérature érémitique et un culte des beautés naturelles comparables à ceux de l'Extrême-Orient. Cela est vrai si l'on en juge par la situation des plus anciens ermitages qui dominent de haut des groupes de montagnes et de vallées, des gorges et des forêts sauvages, des étendues d'eau. Toutefois, pendant tout le Moyen Âge européen, les éléments de paysage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paysage-peinture/#i_5070


Affichage 

La Prédication de saint Marc, G. et G. Bellini

photographie

Gentile Bellini (1429-1507) puis son frère Giovanni Bellini (1425 env-1516), La Prédication de saint Marc, huile sur panneau Pinacoteca di Brera, Milan 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Transfiguration, G. Bellini

photographie

Giovanni Bellini (1425 env-1516), La Transfiguration, panneau peint vers 1485 Musée de Naples, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Couronnement de la Vierge, G. Bellini

photographie

Giovanni Bellini (1425 env-1516), Le Couronnement de la Vierge, panneau central du retable de Pesaro, peint de 1471 à 1474 Musée de Pesaro, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Doge Leonardo Loredan, G. Bellini

photographie

Giovanni Bellini (1425 env-1516), Le Doge Leonardo Loredan Vers 1501, huile sur panneau National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Martyre de saint Marc, G. Bellini

photographie

Giovanni Bellini, «Le Martyre de saint Marc», 1515-1521 Détail Huile sur toile, 362 cm × 771 cm Galleria dell'Accademia, Venise 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

La Prédication de saint Marc, G. et G. Bellini
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Transfiguration, G. Bellini
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Couronnement de la Vierge, G. Bellini
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Doge Leonardo Loredan, G. Bellini
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Martyre de saint Marc, G. Bellini
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie