CORSETTI GIORGIO BARBERIO (1951- )

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les années 1980-2000 »  : […] Le foisonnement du théâtre italien, impressionnant jusqu'à la moitié des années 1980, a subi d'importants contrecoups par la suite, d'abord à cause de la domination croissante de la télévision qui, à travers le réseau des chaînes privées, a marqué le début de la spectacularisation qui caractérise l'ère berlusconienne. Par ailleurs, la carence dans la gestion des instances de tutelle, aboutissant […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->

Affichage 

Gertrud (Le Cri), H. Barker

Gertrud (Le Cri), H. Barker

photographie

Gertrud (Le Cri), Howard Barker réécrit la tragédie d'Hamlet en choisissant le point de vue de la mère Mise en scène de Giorgio Barberio Corsetti Théâtre national de l'Odéon, Paris, 2009 

Crédits : Boris Horvat/ AFP

Afficher

Gertrud (Le Cri), H. Barker

Gertrud (Le Cri), H. Barker
Crédits : Boris Horvat/ AFP

photographie