TIEPOLO GIAMBATTISTA (1696-1770)

DÉCORS DE LA RÉSIDENCE, GIAMBATTISTA TIEPOLO (Würzburg)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 256 mots
  •  • 1 média

Couronnement de sa carrière, les décors que le peintre vénitien Giambattista Tiepolo réalisa pour le palais de Würzburg, en Allemagne, sont caractéristiques de la circulation des artistes dans l'Europe des Lumières. Contacté par un banquier allemand qui résidait à Venise et qui négocia son contrat, Tiepolo partit en 1750 pour l'Allemagne. Les salles du palais […] […] Lire la suite

DI SOTTO, peinture

  • Écrit par 
  • Jean RUDEL
  •  • 554 mots
  •  • 1 média

L'expression italienne di sotto in sù (de dessous vers le haut) désigne les figures vues en raccourci de dessous ; grâce à un effet de perspective accusé, le peintre donne l'illusion que ses personnages occupent une position élevée et, dans certains cas, il crée même l'impression d'une ascension dans l'espace. Vasari, dans le chapitre  iii de son Introduction aux trois arts du dessin ( Introduzi […] […] Lire la suite

FRESQUE

  • Écrit par 
  • Ève BORSOOK
  •  • 6 717 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Peinture murale et « buon fresco » »  : […] La vraie peinture à fresque, ou buon fresco , demande que la plupart des pigments soient des couleurs terre en suspension exclusivement dans l'eau, et qu'ils soient posés sur un enduit de chaux encore humide. On n'emploie pas de chaux pure pour la peinture à fresque, car elle se resserrerait et craquerait. Pour éviter cet inconvénient, on la mélange d'habitude à du sable, à de la pierre finement p […] […] Lire la suite

GRAVURE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT, 
  • Michel MELOT
  •  • 8 567 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Gravures et styles »  : […] Il apparaît que les procédés de gravure peuvent se multiplier à l'infini. Cette richesse a permis à la gravure de s'adapter à tous les styles, et d'être redécouverte par les artistes à chaque époque. La Renaissance trouva dans la gravure le moyen de poser différemment les problèmes de géométrie de l'espace et de sa représentation rigoureuse. Le Strasbourgeois Schongauer fut l'un des premiers à s'a […] […] Lire la suite

LOMBARDIE

  • Écrit par 
  • Franco MAZZINI
  •  • 3 753 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Caravage »  : […] Personne n'ignore la portée révolutionnaire, en Europe, du caravagisme. Avec Caravage, l'art lombard a atteint l'un des points culminants de son développement. Le caravagisme est un phénomène « lombard », non seulement parce que Caravage est né quelque part entre Bergame et Crémone, mais surtout parce qu'il a cultivé son sens du « réalisme » en regardant la peinture d'autres artistes lombards, com […] […] Lire la suite

NEUMANN BALTHASAR (1687-1753)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 1 878 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Travaux militaires et édifices civils »  : […] Balthasar Neumann est né à Eger (aujourd'hui Cheb) en Bohême, d'une famille d'artisans modestes. Ses études de géométrie et d'architecture le conduisent à devenir ingénieur militaire et, en 1717, il prend part au siège de Belgrade, que dirige le prince Eugène (c'est en officier que Giambattista Tiepolo le représentera en 1751). La grande carrière s'ouvre pour lui le jour où Johann Philip von Schön […] […] Lire la suite

TIEPOLO LES

  • Écrit par 
  • Aldo RIZZI
  •  • 2 598 mots
  •  • 6 médias

Giambattista (1696-1770), Giandomenico (1727-1804) et Lorenzo Baldissera (1736-1776) sont les figures dominantes d'une famille vénitienne de peintres, de dessinateurs et de graveurs, les Tiepolo. Le père, Giambattista, surpasse les autres par l'ampleur de son génie. Chargé de découvrir un artiste pour décorer le Palais royal de Stockholm, le ministre suédois des Beaux-Arts, le comte Carl Gustav D […] […] Lire la suite

VENISE LES SCUOLE DE

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 1 126 mots

Institutions typiquement vénitiennes, les scuole sont des confréries d'entraide et de bienfaisance, parmi lesquelles on distinguait les scuole grandi , les plus importantes, les plus actives et les plus riches. Elles apparaissent dès le xiii e siècle : la plus ancienne, Sainte-Marie-de-la-Charité, a été fondée en 1260, celle de Saint-Jean-l'Évangéliste l'année suivante. La République encourageai […] […] Lire la suite


Affichage 

Abraham et les trois anges, Giambattista Tiepolo

photographie :  Abraham et les trois anges, Giambattista Tiepolo

Giambattista Tiepolo (1696-1770), Abraham et les trois anges, huile sur toile. Scuola Grande di San Rocco, Venise, Italie.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Décor du palais Arcivescovile, G. Tiepolo

photographie :  Décor du palais Arcivescovile, G. Tiepolo

Giambattista Tiepolo (1696-1770), vers 1725-1750, fresque, détail du décor du palais Arcivescovile, Udine, Italie.  

Crédits : Cameraphoto/ AKG-Images

Afficher

Femme à la mandoline, G. Tiepolo

photographie :  Femme à la mandoline, G. Tiepolo

Giambattista Tiepolo (1696-1770), Femme à la mandoline, vers 1755-1760. Huile sur toile. H. 0,921 m; L. 0,749 m. The Detroit Institute of Arts, États-Unis.  

Crédits : Cameraphoto/ AKG-images

Afficher

La Dernière Communion de sainte Lucie, Giambattista Tiepolo

photographie :  La Dernière Communion de sainte Lucie, Giambattista Tiepolo

Giambattista Tiepolo (1696-1770), La Dernière Communion de sainte Lucie, fresque, 1748-1750. Église des Saints-Apôtres, Venise, Italie.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Jérusalem délivrée

photographie :  La Jérusalem délivrée

La Jérusalem délivrée (1580), long poème épique et lyrique qui évoque la première croisade, est l'œuvre majeure du Tasse (1544-1595), poète courtisan au service de la famille d'Este établi à Ferrare, et dont Goethe fera une figure romantique. Renaud abandonne...  

Crédits : Cameraphoto/ AKG-images

Afficher

Renaud et Armide surpris par Charles et Ubald, G. Tiepolo

photographie :  Renaud et Armide surpris par Charles et Ubald, G. Tiepolo

Giovanni Battista Tiepolo, «Renaud et Armide surpris par Charles et Ubald», vers 1742-1745. Huile sur toile, 186,7 cm × 259,4 cm. Don de James Deering, Art Institute, Chicago.  

Crédits : Cameraphoto/ AKG-images

Afficher

Tiepolo, Résidence de Würzburg, Allemagne

photographie :  Tiepolo, Résidence de Würzburg, Allemagne

Giambattista et Giandomenico Tiepolo, fresque de la voûte de l'escalier d'honneur de la Résidence de Würzburg : l'Amérique, détail d'Apollon et les continents. 1752-1753.  

Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Afficher

 Abraham et les trois anges, Giambattista Tiepolo

Abraham et les trois anges, Giambattista Tiepolo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Décor du palais Arcivescovile, G. Tiepolo

Décor du palais Arcivescovile, G. Tiepolo
Crédits : Cameraphoto/ AKG-Images

photographie

 Femme à la mandoline, G. Tiepolo

Femme à la mandoline, G. Tiepolo
Crédits : Cameraphoto/ AKG-images

photographie

 La Dernière Communion de sainte Lucie, Giambattista Tiepolo

La Dernière Communion de sainte Lucie, Giambattista Tiepolo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 La Jérusalem délivrée

La Jérusalem délivrée
Crédits : Cameraphoto/ AKG-images

photographie

 Renaud et Armide surpris par Charles et Ubald, G. Tiepolo

Renaud et Armide surpris par Charles et Ubald, G. Tiepolo
Crédits : Cameraphoto/ AKG-images

photographie

 Tiepolo, Résidence de Würzburg, Allemagne

Tiepolo, Résidence de Würzburg, Allemagne
Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

photographie



haut de page

Encyclopædia Universalis - Contact - Mentions légales - Consentement RGPD

Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis

© 2022 Encyclopædia Universalis France.
Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.