GÉOTROPISME

TIGE, botanique

  • Écrit par 
  • Delphine CARTIER, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 2 637 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La croissance en longueur »  : […] Elle se fait en deux temps : d'une part grâce à l'activité du point végétatif qui termine la tige, à l'intérieur du bourgeon, permettant ainsi par multiplication de cellules méristématiques primaires la mise en place de nœuds avec ébauches foliaires et d'entre-nœuds, d'autre part grâce à l'allongement des entre-nœuds du fait d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tige-botanique/#i_6845

TROPISMES VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • K. V. THIMANN
  •  • 3 978 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Mise en évidence »  : […] La réponse des plantes supérieures à la pesanteur diffère de leur réponse à la lumière en ce que non seulement leurs pousses mais aussi leurs racines y sont très sensibles. La réponse des racines est positive, c'est-à-dire dirigée vers le sol, tandis que celle des tiges est négative, dirigée vers le haut. Les racines latérales cependant, comme les branches latérales, forment un angle défini avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tropismes-vegetaux/#i_6845