GÉORGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielGéorgie (GE)
Chef de l'ÉtatSalomé Zourabichvili (depuis le 16 décembre 2018)
Chef du gouvernementGuiorgui Gakharia (depuis le 8 septembre 2019)
CapitaleTbilissi
Langue officiellegéorgien
Unité monétairelari (GEL)
Population3 747 000 (estim. 2019) 2
Note : Exclut la population de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.
Superficie (km2)69 700 3
Note : La superficie de la Géorgie sans l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud est de 57 612 km2

Le pays et les hommes

Milieu naturel et peuplement

La Géorgie est divisée en trois grandes régions géographiques : la chaîne du Grand Caucase marquant la limite entre l'Europe et l'Asie au nord, une dépression au centre et les monts de Transcaucasie au sud.

À l'ouest, vers l'étroite bande côtière de la mer Noire, l'altitude baisse sensiblement. Au sud de la principale chaîne s'étire une série de montagnes parallèles moins hautes ; ces dernières sont séparées de profondes vallées isolées. Vers l'est, les monts Surami, Kartli et Kakhétie sont perpendiculaires au Grand Caucase. Le pays est parcouru par de nombreuses rivières, souvent issues des glaciers. Bzyb, Kodori, Ingouri et Rioni se jettent dans la mer Noire. En revanche, l'Alazani, l'Aragvi et l'Iori font partie du bassin fluvial de la Koura qui finit dans la mer Caspienne. Située sur la faille caucasienne, la Géorgie est sujette aux tremblements de terre.

Caucase, l'Aragvi

Photographie : Caucase, l'Aragvi

Photographie

Affluent de la Koura, l'Aragvi, une des nombreuses rivières géorgiennes descendant du Caucase. 

Crédits : Camera Press/ Globe Photos

Afficher

Cette géographie donne des climats variés. À l'ouest, les précipitations sont très importantes : entre 101 et 254 centimètres par an. La température correspond au climat subtropical, atténué par l'altitude ou le voisinage de la mer Noire. En revanche, dans la vallée de la Koura, le climat est semi-désertique, avec seulement 50 centimètres d'eau par an. Les basses terres de la Colchide sont marécageuses ou couvertes de palmiers et d'eucalyptus. Dès les premiers contreforts montagneux, le hêtre et le chêne sont dominants. À mesure que l'on s'élève, on trouve le sapin du Caucase, puis le maquis et, enfin, des pâturages de type alpin. À l'est, moins arrosé, la végétation est celle des steppes.

L'ensemble de la Géorgie avec ses républiques autonomes (Abkhazie et Adjarie) et sa région autonome (Ossétie du Sud) compte 4,4 millions d'habitants en 2013, c'est-à-dire qu'elle est retombée au niveau du recensement de 1966. La population est composée essentiellement de Géorgiens (83,8 p. 100), d'Azéris (6,5 p. 100), d'Arméniens (5,7 p. 100), de Russes (1,5 p. 100) et d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 24 pages

Médias de l’article

Géorgie : carte physique

Géorgie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Géorgie : drapeau

Géorgie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Caucase, l'Aragvi

Caucase, l'Aragvi
Crédits : Camera Press/ Globe Photos

photographie

Edouard Chevardnadze

Edouard Chevardnadze
Crédits : R. D. Ward/ Department of Defense

photographie

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur en histoire du xxe siècle de l'Institut d'études politiques, Paris, journaliste, membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée
  • : docteur en slavistique, maître de conférences de russe à l'université de Clermont-Ferrand-II-Blaise-Pascal
  • : professeur à l'École d'études orientales et africaines, université de Londres Royaume-Uni)
  • : professeur honoraire de lettres, directeur-rédacteur de la revue Kartvélologie Bedi Kartlisa (Études géorgiennes et caucasiennes)

Classification

Autres références

«  GÉORGIE  » est également traité dans :

GÉORGIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ABKHAZIE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 327 mots
  •  • 1 média

En bordure de la mer Noire, à l'intérieur des frontières de la république de Géorgie, la république autonome d'Abkhazie couvre un territoire de 8 600 kilomètres carrés. Lors du recensement, contesté, de 2003, la population était de 216 000 habitants ; elle était estimée, en 2006, entre 160 000 et 190 000 habitants. Les Abkhazes, de nationalité éponyme, appartiennent à la famille ethnolinguistique […] Lire la suite

ADJAR

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 729 mots

L'une des nombreuses ethnies constituant la nation géorgienne. Les Adjar ou « Adjareli » habitent dans la république autonome d'Adjarie située dans le sud-est de la Géorgie et faisant partie de cette dernière. Recensés jusqu'en 1926 (ils étaient alors 71 390), ils sont désormais considérés comme Géorgiens. La république autonome d'Adjarie comptait 376 000 habitants au recensement de 2002, les Géor […] Lire la suite

ĀQĀ MOHAMMAD KHĀN ou AGHĀ MUḤAMMAD KHĀN (1742?-1797) shāh de Perse (1796-1797)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 089 mots

Réunificateur de la Perse après la désagrégation de l'empire de Nāder Shāh (1736-1747) et la période troublée de luttes pour la succession de Karim Khān Zand (1750-1779), Āqā Mohammad Khān est le fondateur de la dynastie des Qādjār (1794-1925) sous laquelle la Perse subit des changements profonds ; d'une monarchie orientale médiévale, elle se transforma en une monarchie constitutionnelle ayant les […] Lire la suite

ARDZINBA VLADISLAV (1945-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

Homme politique abkhaze, Vladislav Ardzinba fut le premier président (1994-2005) de la république autonome autoproclamée d'Abkhazie. Né le 14 mai 1945 à Eshera, dans la République socialiste soviétique autonome d'Abkhazie, intégrée à la Géorgie, Vladislav Grigoriévitch Ardzinba étudie l'histoire de 1962 à 1966 à l'Institut pédagogique de Soukhoumi, la capitale de l'Abkhazie. Il poursuit son cursu […] Lire la suite

BAKOU-TBILISSI-CEYHAN OLÉODUC (B.T.C.)

  • Écrit par 
  • Marie KNAPIK
  •  • 510 mots

L' oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan (B.T.C.), du nom des trois villes clés de son tracé, permet d'acheminer le pétrole de la mer Caspienne, depuis l'Azerbaïdjan vers le grand port du sud-est de la Turquie, Ceyhan, via la Géorgie, puis de l'exporter sur les marchés mondiaux, évitant ainsi la Russie, l'Iran ou le passage par la mer Noire. Ouvrage majeur de génie civil, le B.T.C. a nécessité un assembla […] Lire la suite

CAUCASE

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Georges CHARACHIDZÉ, 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Silvia SERRANO
  • , Universalis
  •  • 17 098 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Typologie des sociétés traditionnelles »  : […] Les deux types les plus originaux, aux deux extrêmes de l'histoire, sont ceux de l' Ibérie antique (Géorgie centrale) et des montagnards géorgiens à l'est du Kazbek (jusqu'en 1960). La société ibère, vers l'an 20 après J.-C., comportait quatre « classes » : celle des rois, l'aîné du clan royal assumant le pouvoir politique, le cadet la justice et la guerre ; la deuxième, celle des prêtres, chargé […] Lire la suite

C.E.I. (Communauté des États indépendants)

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 3 632 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des partenaires aux intérêts divergents engagés dans des coopérations à géométrie variable »  : […] Les pays membres de la C.E.I. présentent une grande diversité de poids économique, démographique et territorial (tableau 1) . Ils n'ont pas tous les mêmes intérêts. On distingue généralement trois groupes de pays : – Les « intégrationnistes ». C'est la Biélorussie qui va le plus loin, en acceptant, voire demandant, une union avec la Russie, effectivement consacrée en plusieurs étapes entre avril 1 […] Lire la suite

CHARACHIDZÉ GEORGES (1930-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 398 mots

Linguiste et historien des religions, Georges Charachidzé a enseigné à l'École pratique des hautes études et à l'Institut national des langues et civilisations orientales. Né à Paris, il est le fils d'un journaliste et député condamné à mort en 1920, après la révolution bolchévique, contraint de quitter la Géorgie et d'émigrer en France, où il se mariera. Durant toute son enfance, Georges Charach […] Lire la suite

CHEVARDNADZE EDOUARD (1928-2014)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 878 mots
  •  • 1 média

Homme de la transition gorbatchévienne, Edouard Chevardnadze fut président de la République (1992-2003) d’une Géorgie indépendante, avant d’être chassé par la révolution des roses. Edouard Chevardnadze est né le 25 janvier 1928 dans le village de Mamati en Géorgie occidentale. À vingt ans, il adhère au Parti communiste de l’Union soviétique (P.C.U.S.) et obtient en 1959 un diplôme d’historien pol […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Allemagne – Russie. Accusation portée contre la Russie dans le meurtre d’un opposant géorgien. 18 juin 2020

Le parquet fédéral accuse formellement « des autorités au sein du gouvernement central » russe d’avoir commandité le meurtre, en août 2019 à Berlin, du Géorgien Tornike Kavtarachvili qui avait obtenu l’asile en Allemagne après avoir participé aux guerres contre la Russie en Tchétchénie et en Géorgie. L’affaire avait provoqué une première crise diplomatique avec Moscou en décembre 2019, quand le parquet de Karlsruhe s’en était saisi. […] Lire la suite

États-Unis. Développement du mouvement de contestation du racisme et des violences policières. 1er-16 juin 2020

homme noir, Rayshard Brooks, qu’il tentait d’interpeller, à Atlanta (Georgie). Le lendemain, le policier est limogé et la chef de la police de la ville présente sa démission. Le 16, Donald Trump signe un décret interdisant aux policiers de pratiquer des prises d’étranglement, dans le cadre d’une réforme limitée des forces de police. […] Lire la suite

États-Unis. Meurtre d’un Afro-Américain par des policiers à Minneapolis. 25-29 mai 2020

, de deux autres Afro-Américains : Ahmaud Arbery, tué en février en Georgie par un ancien policier, et Breonna Taylor, tuée par la police en mars dans le Kentucky. Le 28, le commissariat de Minneapolis auquel étaient attachés les quatre policiers est incendié. La garde nationale est déployée dans la ville […] Lire la suite

Géorgie. Manifestation contre le pouvoir. 18-25 novembre 2019

Le 18, puis de nouveau le 25, quelque vingt mille manifestants tentent de bloquer l’accès au Parlement de Tbilissi à la suite du rejet par les députés de la réforme du mode de scrutin visant à introduire une dose de proportionnelle, avant les élections législatives prévues en octobre 2020. Certains des élus du Rêve géorgien, qui dirige le pays, se sont opposés au projet de loi du gouvernement, cra […] Lire la suite

Géorgie. Émeute au Parlement. 20 juin 2019

La présence d’un député russe dans l’enceinte du Parlement de Tbilissi entraîne le rassemblement devant l’édifice de plusieurs milliers de personnes. La manifestation dirigée contre le gouvernement tourne à l’émeute et est violemment réprimée. Le communiste Sergueï Gavrilov, qui venait inaugurer l’Assemblée interparlementaire orthodoxe, affiche son soutien à l’Abkhazie et à l’Ossétie du Sud, deux […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christophe CHICLET, Régis GAYRAUD, David Marshall LANG, Kalistrat SALIA, « GÉORGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/georgie/