GÉMISTE PLÉTHON GEORGES (1355 env.-1450)

BYZANCE - La littérature

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS
  • , Universalis
  •  • 6 104 mots

Dans le chapitre « Un dernier éclat »  : […] L'histoire religieuse du xiv e siècle est, comme on le sait, dominée par le mouvement hésychaste, qui appartient à l'histoire ecclésiastique plutôt qu'à l'histoire littéraire. On notera cependant que la querelle soulevée par cette doctrine, purement mystique et monastique à l'origine, eut de profonds échos dans le monde intellectuel comme dans le monde politique : au grand théologien de l'hésycha […] Lire la suite

FICIN MARSILE (1433-1499)

  • Écrit par 
  • Maurice de GANDILLAC
  • , Universalis
  •  • 1 654 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Platon pour disposer au christianisme »  : […] Issu d'une famille de médecins, Marsile (qui changera en Ficino le nom de Diotefici) est né à Figline, entre Arezzo et Florence. Ayant étudié la grammaire, la médecine et la théologie, il commence, en 1456, l'apprentissage du grec. Cosme de Médicis met à sa disposition, en 1462, la villa de Careggi pour en faire une sorte d'Académie platonicienne. Prêtre, en 1473, chanoine à la cathédrale de Flore […] Lire la suite

GRÈCE - De la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean CATSIAPIS, 
  • Dimitri KITSIKIS, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 21 419 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les latinophiles »  : […] Les penseurs les plus représentatifs des latinophiles furent, au xv e  siècle, Georges Gémistos Pléthon (1355 env.-1451 env.) et son disciple Jean Bessarion (1390 env.-1472). Influencés à la fois par l'Antiquité et l'Occident de leur temps, ils étaient partisans d'une limitation du pouvoir des seigneurs et des moines grands terriens et, pour cette raison, partisans d'un renforcement du pouvoir du […] Lire la suite