BRASSENS GEORGES (1921-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La mauvaise herbe

Georges Charles Brassens naît le 22 octobre 1921 à Sète, dans l'Hérault, de Jean-Louis Brassens, un maçon tolérant et libre-penseur, et d'Elvira Dragosa, napolitaine d'origine et fervente catholique. Le jeune garçon grandit entre la garrigue et la mer, entre l'anticléricalisme paternel et le catéchisme imposé par la mère. Très jeune, il découvre la chanson en famille : « Je suis né dans la chanson. Mon père était capable de reconstituer une mélodie instinctivement et moi, à cinq ans, je connaissais deux cents chansons. » Il découvre ainsi Tino Rossi, Jean Tranchant, Mireille, mais c'est le jazz qui le séduit le plus, et les artistes qui sont influencés par cette musique : Ray Ventura et, surtout, Charles Trenet.

Élève médiocre et distrait, il brille uniquement en gymnastique. Son intérêt pour la poésie naîtra d'une rencontre, en 1936, avec un professeur de français, Alphonse Bonnafé. En 1939, ses études sont interrompues – il est alors en classe de troisième – à la suite d'un cambriolage dans lequel il est impliqué. Ses parents l'envoient à Paris vivre chez une de ses tantes.



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BRASSENS GEORGES (1921-1981)  » est également traité dans :

LE FORESTIER MAXIME (1949- )

  • Écrit par 
  • Alain POULANGES
  •  • 1 228 mots

Symbole de la génération 68, entre romantisme et révolution, Maxime Le Forestier ne cesse de surprendre, d'expérimenter, au gré de ses rencontres musicales. Auteur rigoureux, il offre une vision lucide de notre époque et s'attache en permanence à ses thèmes de prédilection que sont la tolérance, la justice, la liberté, l'amour et la fraternité. Maxime Le Forestier est né à Paris le 10 février 1949 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-le-forestier/#i_6696

Pour citer l’article

Alain POULANGES, « BRASSENS GEORGES - (1921-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-brassens/