BARBOTEU GEORGES (1924-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Corniste et compositeur français. En 1948, il devient second soliste corniste au sein de l'Orchestre national, et remporte en 1951 le premier prix de cor au Concours international d'exécution musicale de Genève. Il devient cor solo des Concerts Lamoureux puis, en 1969, cor solo de l'Orchestre de Paris à la demande d'Herbert von Karajan, qui en est alors le conseiller musical. Professeur de cor au Conservatoire de Paris de 1969 à 1989, il a formé de nombreux cornistes, auxquels il a appris à maîtriser le vibrato qui a handicapé l'École française de cor durant plusieurs décennies. Soliste, musicien d'orchestre, chambriste, il a fondé en 1964 le quintette à vents Ars Nova. Souhaitant enrichir le répertoire de son instrument, il a composé des études pour le cor ainsi que de la musique de chambre. Esprit curieux, il a pratiqué tous les genres, du classique aux variétés en passant par le jazz. En 1968, il participe, au côté notamment du hautboïste Heinz Holliger et du tromboniste Vinko Globokar, à la création, à Darmstadt, de Musik für ein Haus de Karlheinz Stockhausen.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BARBOTEU GEORGES - (1924-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-barboteu/