BASELITZ GEORG (1938- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le jeu avec la tradition

En 1989, Bazelitz réalise un ensemble de vingt panneaux intitulés 45' (Kunsthaus de Zurich), qui renvoie explicitement au bombardement de Dresde et à l'Allemagne détruite et vaincue. L'artiste, dont l'énergie et l'inventivité ne semblent jamais prises en défaut, exploite ici une nouvelle technique qui mêle huile et détrempe sur bois travaillé au rabot. Prolifique à un point rare, usant de toutes les libertés, il peut puiser dans la grande tradition allemande de la peinture romantique et rendre hommage à Caspar David Fiedrich, lorsqu'il reçoit une commande en 1999 pour les deux gigantesque toiles accrochées dans le Reichstad réhabilité. Tel Picasso s'inspirant des Ménines de Velázquez, il peut aussi, au cours des mêmes années, entamer une série où il reprend certaines œuvres liées au réalisme socialiste russe et inverser, non sans une certaine ironie, la figure de Lénine peinte par A. M. Guerassimov, en usant d'une technique proche du pointillisme. Dans les années 2000, tout en restant fidèle à l'inversion du motif – une tête de cheval ou une paire de chaussures – la couleur se fait plus claire, le fond s'allège, tandis que la violence première semble céder la place à des effets décoratifs et quelque peu maniéristes.

Dans ce jeu permanent de défis vis-à-vis de la tradition, Baselitz, lors de la biennale de Venise de 1980, présente dans le pavillon allemand, l'une de ses premières expériences dans le domaine de la sculpture : Modell für eine Skulptur (Modèle pour une sculpture, Museum Ludwig, Cologne). Il s'agit d'une œuvre massive, travaillée à la hache ou à la scie, dont la réalisation a exigé un effort physique considérable. Le côté asymétrique de la pièce, le poing levé de la figure, les traces de couleur destinées à modifier le volume surprennent, agressent et créent la polémique. Dans son recours à la sculpture, Baselitz refuse toute élégance artistique et considère son travail sur le bois, nourri par les totems et la sculpture africaine, comme des sortes d'idoles au primitivisme expressif qui pourr [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  BASELITZ GEORG (1938- )  » est également traité dans :

LEROY EUGÈNE (1910-2000)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCADÉ
  •  • 731 mots

Le peintre Eugène Leroy est né à Tourcoing en 1910. Après de courtes études à l'école des Beaux-Arts de Lille, il suit à Paris des cours de dessin à la Grande Chaumière. De retour dans le Nord en 1932, il mène de front son activité de peintre et une carrière d'enseignant de latin et de grec au collège Notre-Dame-des-Victoires de Roubaix. Sa première exposition personnelle a lieu à Lille en 1937. S […] Lire la suite

RODIN. L'EXPOSITION DU CENTENAIRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 974 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un ogre de la sculpture  »  : […] La mort de Rodin, le 17 novembre 1917, à l’âge de soixante-dix-sept ans, marque la fin d’une domination inégalée sur le monde de la sculpture internationale. Le maître de Meudon est devenu depuis le triomphe de son exposition au pavillon de l’Alma en 1900, à l’écart de l’Exposition universelle, l’artiste le plus célèbre de Paris, d’Europe, et donc du monde. Cette gloire qui avait éclipsé la sculp […] Lire la suite

SCULPTURE CONTEMPORAINE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 066 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La statuaire retrouvée »  : […] À l’opposé de cette échelle colossale, la représentation en ronde-bosse du corps, dans un esprit très figuratif, suscite à nouveau l’intérêt du public et peut créer le scandale par la crudité de son langage. La Nona Ora ou Le Pape terrassé par un météorite (1999) a ainsi pu choquer, tout comme la représentation d’Adolf Hitler à genoux en train de prier ( Him , 2001) – deux œuvres dues au sculpt […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Maïten BOUISSET, « BASELITZ GEORG (1938- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-baselitz/