GÉODYNAMIQUE

Géodynamique externe

Le domaine de la géodynamique externe englobe tous les phénomènes dissipant une énergie qui provient, plus ou moins directement, du rayonnement solaire.

Le rayonnement solaire apporte à la Terre environ 1 400 watts par mètre carré (rayonnement incident normal au « sommet » de l'atmosphère), soit l'équivalent d'une puissance de 1,75 . 1014 kilowatts, dont la plus grande partie est à nouveau rayonnée par la Terre. Mais l'inégale répartition, dans le temps comme dans l'espace, de l'échauffement produit est la cause de tous les mouvements de l'atmosphère, des vents et des précipitations, d'où résultent les mouvements de l'eau à la surface des continents, dans les glaciers, le ruissellement et les cours d'eau, et une part des mouvements de la mer, avec les vagues. L'énergie dissipée dans ces mouvements de l'atmosphère, difficile à évaluer exactement, doit se compter par centaines de milliards de kilowatts.

Par ailleurs, les marées sont des phénomènes oscillatoires, entretenus par un emprunt à l'énergie astronomique, tant potentielle que dynamique, des systèmes constitués par la Terre et la Lune (dont les mouvements se trouvent très légèrement ralentis), et la Terre et le Soleil (l'allongement de l'année du fait des marées est inappréciable). On estime l'énergie dissipée par la marée à 3 . 109 kW.

On se reportera aux articles correspondants pour l'analyse détaillée des phénomènes qui viennent d'être évoqués, l'érosion et le transport éolien, l'érosion et le transport glaciaire, qui laissent une empreinte morphologique si caractéristique, l'érosion par ruissellement, qui paraît être l'agent principal du modelé et de la destruction des reliefs continentaux, le transport des matériaux par les cours d'eau, jusqu'au lieu de leur resédimentation. Ces phénomènes se produisent d'ailleurs dans des conditions assez variables, selon le climat et la végétation : tantôt en effet la surface est protégée par un tapis végétal, mais une altération chimique peut s'y développe[...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : ingénieur général des Mines, ancien directeur du service de la carte géologique de France

Classification


Autres références

«  GÉODYNAMIQUE  » est également traité dans :

MÉTAMORPHISME ET GÉODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Christian NICOLLET
  •  • 5 990 mots
  •  • 8 médias

La dynamique de notre planète est conditionnée depuis son origine par son évolution thermique : c’est la dissipation de l’énergie thermique qui fait fonctionner la machine Terre. Volcanisme et flux de chaleur sont des exemples manifestes de transferts de la chaleur des profondeurs du globe vers la surface, associés au lent refroidissement de notre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metamorphisme-et-geodynamique/#i_20270

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 182 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Géodynamique de la chaîne andine »  : […] Le fonctionnement de deux mégastructures explique l'évolution de l'ensemble des Andes pour la période récente (de 30 Ma à l'Actuel) ; il s'agit, d'une part, de la subduction du Pacifique (plaque de Nazca) sous le continent sud-américain (subduction océanique), d'autre part, de la subduction du socle de l'avant-pays andin et de sa couverture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_20270

ANDINE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • François MÉGARD
  •  • 5 717 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La géodynamique actuelle et néogène des Andes »  : […] Le fonctionnement actuel et néogène des Andes, que ce soit du point de vue de la déformation ou de celui du magmatisme, peut être mis en relation directe avec la subduction de la plaque océanique de Nazca – plancher de la plus grande partie du Pacifique sud-est – sous la plaque sud-américaine. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaine-andine/#i_20270

ARCS INSULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 1 789 mots
  •  • 3 médias

Les arcs insulaires sont des éléments essentiels des zones géodynamiques vivantes du globe terrestre : une grande partie de l'activité sismique et volcanique mondiale s'y trouve concentrée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arcs-insulaires/#i_20270

DÉRIVE DES CONTINENTS

  • Écrit par 
  • John Tuzo WILSON
  • , Universalis
  •  • 3 390 mots
  •  • 10 médias

La dérive des continents est la théorie selon laquelle les blocs continentaux se déplacent lentement à la surface de la Terre par rapport aux pôles et les uns par rapport aux autres, en se morcelant et en se reconstituant éventuellement selon un arrangement différent. Certains partisans de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-continents/#i_20270

DÉRIVE DES CONTINENTS (modélisation numérique)

  • Écrit par 
  • Nicolas COLTICE
  •  • 791 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les approches modernes »  : […] Les géodynamiciens ont alors proposé deux manières de modéliser les continents. Une approche, dite mécanicienne, consiste à placer dans l'écoulement convectif un radeau. Celui-ci, pour persister sur de longues durées, comme l'atteste l'existence de portions de continents âgées de plusieurs milliards d'années (le Groenland, le nord du Canada ou le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-continents-modelisation-numerique/#i_20270

DÉRIVE DES CONTINENTS, en bref

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 708 mots

de la surface terrestre (continents et océans) sur des bases géophysiques. Wegener y suppose que les continents actuels étaient regroupés à une certaine époque en un bloc unique qui s'est ensuite fragmenté, les différents morceaux s'étant déplacés horizontalement, à la manière de radeaux, jusqu'à leur position actuelle, qui est elle-même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-continents-en-bref/#i_20270

GÉODÉSIE

  • Écrit par 
  • Anny CAZENAVE, 
  • Pascal WILLIS
  •  • 7 312 mots
  •  • 4 médias

– des mouvements divers, comme ceux actuels des plaques tectoniques, les déformations de la croûte terrestre dans les régions sismiques, les déformations associées aux éruptions volcaniques, les mouvements verticaux de la croûte terrestre (par exemple l'élévation des montagnes, la subsidence du sol due à l'exploitation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geodesie/#i_20270

GLANGEAUD LOUIS (1903-1986)

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 1 387 mots

purement local de la plupart des études géologiques de son époque, il jeta peu à peu les bases d'une approche géodynamique. On vit ainsi apparaître dans ses publications un grand nombre de concepts qui, sous d'autres vocables, sont devenus d'usage courant : croûte amincie, distension triasicoliasique, hiatus sismique ou océanique, paléo-océan, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-glangeaud/#i_20270

GRANITES ET RHYOLITES

  • Écrit par 
  • Bernard BONIN, 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Georges PÉDRO, 
  • Michel ROBERT
  •  • 8 474 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  Associations granitiques »  : […] en milieu océanique (Islande, Kerguelen), où aucun fragment continental n'est connu, a relancé le débat à la lumière des nouvelles synthèses géodynamiques. La découverte, lors de dragages sur la ride de Rodrigues (océan Indien), de granites recoupant des basaltes océaniques a montré que certains granites avaient la même origine que les basaltes, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granites-et-rhyolites/#i_20270

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 379 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Géodynamique : la plaque indienne »  : […] L'Inde est un élément de la plaque indienne (ou indo-australienne). Au sud, la limite avec la plaque antarctique correspond à l'axe de la dorsale de l'océan Indien ; à l'ouest, la ride Owen-Murray, en domaine océanique, et la faille de Chaman, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_20270

ISLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Édouard KAMINSKI, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 16 480 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Géodynamique  »  : […] L'histoire géologique de l'Islande remonte à la fin du Crétacé, il y a quelque 60 millions d'années, à l'époque où le cœur de l'ancienne Pangée, tiraillé par les mouvements convectifs du manteau sous-jacent, finit de se déchirer pour donner naissance à l'océan Atlantique alors que disparaît l'ancien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islande/#i_20270

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 968 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Contexte géodynamique »  : […] Le Japon se situe au point de rencontre de quatre plaques lithosphériques actuelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geologie/#i_20270

LITHOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Marc DAIGNIÈRES, 
  • Adolphe NICOLAS
  •  • 6 962 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La lithosphère mécanique »  : […] Identifiée aux plaques, la lithosphère mécanique représente la partie superficielle du globe qui est capable de subir des déplacements horizontaux importants par rapport aux zones profondes – de l'ordre de 100 kilomètres par million d'années – dans un mouvement quasi rigide, avec des taux de déformation ˙ε inférieurs de plus de trois ordres de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithosphere/#i_20270

MARGES CONTINENTALES

  • Écrit par 
  • Gilbert BOILLOT
  •  • 4 318 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les marges continentales actives, ou marges de convergence »  : […] Les marges actives sont ainsi nommées parce qu'elles sont le site de phénomènes géodynamiques intenses (le volcanisme et la séismicité, en particulier) qui en font des lieux particulièrement inhospitaliers pour l'homme. La frontière entre deux plaques convergentes est marquée par une fosse profonde qui borde la marge du côté océanique. C'est là que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marges-continentales/#i_20270

MERS MARGINALES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 631 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Répartition des mers marginales »  : […] À l'échelle mondiale, les mers marginales se rencontrent dans trois ensembles géodynamiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mers-marginales/#i_20270

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 712 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Mouvement instantané »  : […] le Pacifique qui servit au premier test publié de la théorie de la tectonique des plaques. Dan McKenzie et Robert L. Parker montrèrent en 1967 que tous les mécanismes à la source des séismes sur le pourtour de la partie nord du Pacifique possédaient une propriété remarquable : la direction de la projection horizontale du vecteur indiquant le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-pacifique/#i_20270

ROCHES (Déformations) - Structurologie

  • Écrit par 
  • Jacques MARRE, 
  • José PONS
  •  • 3 942 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Interprétation des structures »  : […] reconstituer les mouvements qui prennent naissance soit à la surface du globe (phénomènes géodynamiques externes, qui régissent essentiellement la formation des roches sédimentaires), soit en profondeur (phénomènes géodynamiques internes, correspondant aux phénomènes de tectogenèse et de mise en place des magmas). Il s'agit d'une interprétation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-structurologie/#i_20270

SÉDIMENTOLOGIE

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN, 
  • Jean-Pierre PINOT, 
  • André VATAN
  •  • 11 883 mots
  •  • 7 médias

exemple de la volcanologie, de la pédologie et autres disciplines géodynamiques, la sédimentologie étudie des « phénomènes actuels » se déroulant encore sous nos yeux, à la surface des continents, au fond des mers et à leur frontière. Il s'agit essentiellement de l'altération et de la désagrégation par les agents météoriques et biologiques des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sedimentologie/#i_20270

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 286 mots
  •  • 12 médias

laquelle elle est recyclée dans le manteau. Cette plongée est accompagnée de phénomènes géodynamiques remarquables : forte activité sismique jusqu'à grande profondeur – tous les foyers intermédiaires (300 km) et profonds (jusqu'à 700 km) sont liés à la subduction –, volcanisme calco-alcalin fréquemment destructeur et, d'une façon générale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subduction/#i_20270

SUPERCONTINENTS

  • Écrit par 
  • Nicolas COLTICE
  •  • 888 mots
  •  • 1 média

La dérive des continents est la manifestation de la dynamique interne de la Terre. Les mouvements de la croûte sont l’expression en surface de la convection du magma du manteau terrestre : les roches profondes se déforment à la manière d’un fluide très visqueux pour transporter la chaleur interne vers la surface. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supercontinents/#i_20270

TAMBORA, volcan

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 2 584 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Contexte géodynamique et caractéristiques du volcan »  : […] L’arc de la Sonde et de Banda est dû à la plongée (subduction) de la plaque indo-australienne sous la plaque eurasienne. De courbure approximativement ouest-est, il s’étend de Sumatra, à l’ouest de la péninsule malaisienne, jusqu’à l’île de Banda-Api, juste à l’ouest de la Nouvelle-Guinée. Il comprend environ cent volcans actifs, dont cinquante- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tambora-volcan/#i_20270

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 551 mots
  •  • 26 médias

La tectonique des plaques reprend la dérive des continents, telle qu'elle avait été conçue par Alfred Wegener (1912) et telle qu'elle fut abandonnée pendant près de cinquante ans sous les coups d'arguments géophysiques momentanés, malgré la faveur dont elle continua de jouir chez certains tectoniciens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_20270

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 051 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Mouvements dans le globe terrestre »  : […] (V.L.B.I.) ou grâce aux satellites de positionnement, dont la précision est devenue centimétrique (G.P.S., D.O.R.I.S.). Les résultats de cette géodynamique mesurée ont confirmé ceux de la géodynamique moyennée sur plusieurs millions d'années : expansion océanique et dérive des continents se mesurent en centimètres par an, aujourd'hui comme hier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-la-planete-terre/#i_20270

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean GOGUEL, « GÉODYNAMIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/geodynamique/