GENS DE PÉKIN, Lao SheFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cruauté et cocasserie

Il est difficile de porter un jugement sur l'ensemble des nouvelles. On peut néanmoins souligner l'importance des confessions, dont le style est pourtant très différent. Dans « Histoire de ma vie », c'est le réalisme qui met en relief tous les détails de la narration. Dans « Le Croissant de lune », c'est en revanche le lyrisme qui vient transcender le caractère sordide du sort qui marque la jeune prostituée. Dans les autres textes, l'humour, qui a fait la réputation du romancier, est plus présent. La nouvelle intitulée « Le Nouvel Inspecteur » en est un bon exemple : par la cocasserie des situations comme par la familiarité des dialogues, la verve comique de l'écrivain apparaît pleinement.

Lao She est surtout célèbre pour son roman Le Pousse-pousse. Les textes plus courts de Gens de Pékin montrent également la diversité de son talent. On peut même estimer que, sans l'apport de ces nouvelles et récits, le chef-d'œuvre romanesque paru en 1937 n'aurait probablement pas vu le jour.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur de littérature chinoise à l'université de Paris-VII

Classification

Pour citer l’article

Paul BADY, « GENS DE PÉKIN, Lao She - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gens-de-pekin/