GENERAL MOTORS (G.M.)

AUTOMOBILE - Histoire

  • Écrit par 
  • Alfred MOUSTACCHI
  •  • 5 984 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre «  De la Première Guerre mondiale à la crise de 1929 »  : […] Jusqu'en 1914, les industriels de l'automobile, à l'exception de Ford, fabriquent des petites ou moyennes séries. Les nécessités du conflit et la consommation astronomique de munitions imposent dans toutes les industries européennes, et quel que soit l'objet produit, la conversion aux méthodes de Taylor et Ford. En France, André Citroën et Louis Renault prennent la mesure de ce processus et in […] Lire la suite

AUTOMOBILE - Économie et stratégies de mondialisation

  • Écrit par 
  • Alfred MOUSTACCHI
  •  • 3 412 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les premières stratégies »  : […] Dès le début des années 1920, les deux grands constructeurs américains Ford Motor Company et General Motors (G.M.) développent une politique d'internationalisation financière. Le premier implante en Europe des usines complètes qui fabriquent intégralement des produits différents des produits américains, mais identiques pour tout ce continent et vendus sous la marque Ford. Les deux grands centres […] Lire la suite

DETROIT, États-Unis

  • Écrit par 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 1 182 mots
  •  • 2 médias

Plus grande ville de l’État du Michigan, Detroit, située sur la rivière Detroit, qui relie les lacs Sainte-Claire et Huron au lac Érié et qui marque la frontière avec le Canada, est au centre de la quatorzième agglomération des États-Unis, avec 4,3 millions d’habitants en 2016 (dont 672 000 dans la ville de Detroit). Longtemps capitale emblématique de l’industrie automobile, Motown (surnom tiré d […] Lire la suite

GESTION FINANCIÈRE - Contrôle de gestion

  • Écrit par 
  • Henri BOUQUIN
  •  • 4 883 mots

Dans le chapitre « Aux origines du contrôle de gestion »  : […] Celui-ci est apparu, sous sa forme actuelle, en 1921 chez General Motors et, peu de temps après, chez DuPont de Nemours, dont l'actionnariat était en partie commun. Le conseil d'administration de General Motors était présidé par Pierre Samuel DuPont de Nemours, qui confia la direction générale puis la présidence à Alfred Sloan, auquel un financier, venu de DuPont, fut adjoint, Don Brown. Ces deux […] Lire la suite