GÉLATINE

COLLAGÈNE

  • Écrit par 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 3 423 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Divers types de collagène »  : […] Déjà chez les Porifera (ou Spongiaires), on retrouve plusieurs types de collagènes, comme les fines fibrilles de collagène intercellulaire, (spongine A), et les grosses fibres, macroscopiquement visibles, qui forment la trame solide de ces animaux que J. Gross, qui les a le premier étudiées, a appelé la spongine B. On trouve des collagènes sous d'autres formes moléculaires et microscopiques dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collagene/#i_16004

FARINES ANIMALES

  • Écrit par 
  • Alain BLOGOWSKI
  •  • 4 440 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Que sont les farines animales ? »  : […] Jusqu’à leur interdiction totale en Europe en décembre 2000 , les farines animales destinées à l’alimentation des animaux d’élevage étaient fabriquées à partir de différents sous-produits. Certains provenaient de parties d’animaux non destinées à l’alimentation humaine. Rappelons en effet que l’homme ne consomme directement (sous forme de viande et d’abats) qu’environ 68 p. 100 d'un poulet, 62 p. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/farines-animales/#i_16004

GELS

  • Écrit par 
  • Mireille ADAM, 
  • Michel DELSANTI
  •  • 3 430 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Transition sol-gel »  : […] Jusqu'alors les propriétés physiques des gels ont été considérées, la formation de ces gels va être maintenant décrite. Prenons comme exemple la formation de la gélatine : les molécules de collagène (2 p. 100) sont mises en solution dans l'eau à haute température (50  0 C). Par refroidissement (20  0 C), les chaînes de collagènes forment des points […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gels/#i_16004

NANOPARTICULES

  • Écrit par 
  • Pierre-Gilles DE GENNES, 
  • Madeleine VEYSSIÉ
  •  • 1 980 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Préparer, stabiliser et calibrer les nanoparticules »  : […] Les premières nanoparticules ont été étudiées scientifiquement par Michael Faraday en 1857 : ce sont les mythiques « sols d'or », l'or potable des alchimistes. Ses observations illustrent parfaitement l'ensemble des étapes – et des avatars – qu'implique l'obtention de matière ultra-finement divisée : sur une solution limpide de chlorure de sodium, on fait agir un agent réducteur ; le milieu réact […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanoparticules/#i_16004

PHOTOGRAPHIE - Procédés argentiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 9 971 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Kodak Dye Transfer (photos 6) »  : […] Le Dye Transfer, commercialisé en 1946 par la firme Kodak, appartient à la famille des procédés à transfert de colorants (procédés dits hydrotypiques) imaginés par Charles Cros dès 1882. Il peut être comparé au procédé cinématographique Technicolor trichrome (1932) qui met en œuvre une technique similaire pour la production de copies positives. À partir d'un jeu de négatifs de sélection, on tire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-argentiques/#i_16004